Forum RPG sur le manga Bleach
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Saveiro Espejismo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Saveiro Espejismo   Lun 16 Mar - 0:58

Espejismo  Saveiro

|| Âge : 369 || Sexe : Masculin || Race : Arrancar || Allégeance : Reine des Arrancar ||


Saveiro Espejismo est un arrancar à l’apparence plutôt humaine. En effet, son masque, en forme de crochet, présent autour du contour de son œil droit n’est pas très imposant et son trou de hollow est bien souvent masqué par ses vêtements, de loin on pourrait donc presque s’y tromper.

emplacement du masque:
 

L’arrancar a le physique d’un homme ayant à peu près 25 ans. Saveiro mesure 1 mètre 82, sans une once de graisse mais sans être extrêmement musclé non plus, il est plutôt du genre élancé, taillé pour la rapidité. Son trou de hollow est au torse, de taille standard, et une cicatrice croisée barre son dos. Sa peau est beige pâle, comme pourrait l’être celle d’un humain.
Sa figure se distingue par des yeux vairons, un rouge à droite et un bleu turquoise à gauche, une bizarrerie qu’il ne cache pas, après tout il y a des choses plus étranges dans ces mondes. Son nez est fin et droit, tout comme sa bouche. Ses lèvres sont parfois animé d’un sourire, pas vraiment un sourire direct et franc mais plutôt un sourire malicieux, mesquins, arrogant ou supérieur. Tout cela est encadré par des cheveux violet sombre dégradé, court au niveau de ses joues puis devienne de plus en plus long jusqu’à descendre jusqu’à ses hanches. Généralement, il garde ses cheveux les plus longs en une queue de cheval afin de ne pas être gêné.
Sa voix, depuis qu'il est devenu arrancar, est grave et séduisante, même si cela importe peu, ce n'est pas avec ce genre d'ornement que l'on gagne une bataille au Huecu Mundo.
Au niveau vestimentaire, il a été fureté dans le monde humain afin de troquer ses loques menaçants de tomber en lambeaux contre des vêtements plus solides. On le trouve donc souvent habillé avec un haut blanc, un manteau mi-long noir, des bottes noirs et un pantalon noir.

image

Saveiro Espejismo est un arrancar plutôt calme. C’est-à-dire que tant qu’il n’a pas besoin d’attaquer, et bien il ne le fera pas. Il observe, il regarde ce qu’il se passe et voit si il juge bon d’intervenir ou pas. Indépendant d’esprit, il aime faire ce qu’il lui chante et est fort contrarié quand il est obligé d’obéir, surtout si ça ne va pas dans son sens, néanmoins il n’est pas idiot au point de risqué son existence juste en n’en faisant qu’à sa tête.

Pensif et curieux, Saveiro ne voue pas forcément une haine viscérale aux autres races, bien évidemment il s’en méfie et n'hésitera pas à tuer si on le cherche, mais souvent il cherche juste à discuter, surtout si quelque chose lui paraît hors du commun, comme un humain pouvant le voir par exemple. Il lui prend même parfois la fantaisie d’aider une créature, enfin si cela ne met pas sa propre vie en danger évidemment. D’ailleurs, on ne peut pas dire qu’il soit vraiment un pacifiste, si il fait ça, la plupart du temps c’est surtout pour se distraire non pas parce qu’il a des idéaux d’un monde merveilleux d’amour et de paix, ça reste un arrancar quand même. Mais, il lui arrive aussi d’aider avec une certaine sincérité, une caractéristique datant de sa vie d’humain, toutefois sans vouloir se l'avouer.

Son défaut le plus notable est l’orgueil, si il daigne vous apportez son aide et que vous ne le remerciez pas en grande pompe, il va mal le prendre. Si on commence à l’insulter personnellement il va aussi mal le prendre aussi. Il a horreur des critiques et qu’on lui dise quoi faire. Saveiro ne peut s’empêcher de regarder les créatures plus faibles que lui avec un petit sourire narquois en coin et remettre un faible à sa place ne le gêne pas du tout, au contraire, cela lui procure un malin plaisir. On l’aura compris, il veut bien être gentil mais faut pas pousser non plus.

Néanmoins, malgré un ego assez développer, Saveiro a l’intelligence de savoir quand il doit se taire et faire bonne figure. Oui, l’hypocrisie est parfois utile devant un être supérieur à sa personne. D’ailleurs, il a un jeu d’acteur expérimenté, et il est parfois bien difficile de desceller quand il ment, relique de son passé dans le milieu de la noblesse.

Saveiro Espejismo est né il y a de cela 369 ans, même si en réalité, lui-même serait incapable de tenir le compte des années passés. De naissance c’est un espagnol de l’année 1646. Il est né dans une famille aisée pour l’époque et est l’aîné d’une fratrie de quatre enfants. Malheureusement, les morts jeunes ne sont pas rare et seul Saveiro et Raphaello le cadet atteignirent l’âge de 16 ans. Cela créa un lien fraternel fort entre eux, Saveiro se montra protecteur toute sa vie envers son petit frère, lui apprenant même à se battre en duel. Quand Raphaello avait un problème, son grand frère n’était jamais loin. Tous deux ayants un physique avenant, courtiser les jeunes femmes ne leur étaient pas difficile, cela leur donna une certaine célébrité dans le milieu de la noblesse. Deux jeunes hommes riches à qui la vie souriait, voilà ce qu’ils étaient.

Pourtant, même si ils partageaient la plupart de leur secret, il y a une chose dont Saveiro parla peut à Raphaello. Parfois, du coin de l’œil il lui semblait voir des monstres ou des fantômes. Il en parla une fois à son cadet, mais cela l’inquiéta tellement que l’aîné n’en fit plus mention par la suite. Il le cacha et se dit que ce n’était que de vils démons voulant tester sa résistance. Dans un milieu religieux, il ne valait mieux pas crier haut et fort de telles visions.

A l'âge de 24 ans, Raphaello en a alors 19, il rencontra une servante. Ce n’était pas forcément la plus belle, ni la plus gracieuse mais il eut le coup de foudre. Bien sûr au début Elisa pensa qu’il voulait l’approcher juste pour le fantasme de se faire la servante, mais ce n’était pas le cas et les sentiments furent vite réciproque. Surtout qu’Elisa avait un secret : elle voyait elle aussi des monstres. Saveiro s’assura à ce qu’elle ne manque de rien, et lui offrit un bijou pas trop voyant, une perle attaché à une chaîne délicate, qu’elle pourrait porter en toute discrétion.

Raphaello trouva lui aussi l’amour, une noble de haute ligné. Néanmoins, cela ne plaisait pas à sa famille qui avait trouvé un meilleur partit pour leur belle Anna, et souhaitait se débarrassé d’un importun en créant un accident. Saveiro eu vent de tout cela et, souhaitant protéger son jeune frère, il défia Frederico en duel pour l’impressionner et lui faire comprendre qu’on ne s’en prenait pas à eux ainsi. Il remporta le duel, mais ne voulant pas aggraver la situation il épargna son adversaire, jugeant que cela suffirait.

Il jugea mal, une semaine plus tard il tomba gravement malade mystérieusement, tandis que Raphaello eu lui aussi un « mystérieux » accident de calèche qui le tua. Saveiro décéda le jour même, et la seule chose qui le fit tenir fût Elisa. Elle le voyait, il devait se contrôler, ne pas devenir un monstre. Il l’a suivait dans sa demeure mais sa peine s’accroissait, il serait égoïste de rester là, elle avait une vie à vivre. Pourtant il fût bien avisé de la suivre ainsi, car des hommes de hautes lignés aux intentions douteuses comptaient bien profiter des charmes de la servante. Cela mit Saveiro dans une telle rage qu’il ne put se contrôler et se transforma en hollow, dévastant la salle sur son passage. Les individus décampèrent, laissant Elisa effrayée avec le monstre.

Cela la surprit tellement que cela déclencha ses pouvoirs, un bulle protectrice émanant de la perle offerte par Saveiro. Celui-ci, dans un dernier élan d’humanité se dit qu’il devait s’éloigner le plus possible d’ici à présent. Cela ouvrit un garganta, et il s’engouffra instinctivement à l’intérieur, le cœur dévoré d’émotions négatives entre rage et souffrance.

Il erra au Hueco Mundo, retournant dans un état primaire, sous une forme vaguement reptilienne. Il fut attaqué par un autre hollow et il comprit : dévorer ses semblables calmait durant un temps la faim dévorante s’étant réveillé en lui. De bataille en bataille, de jour en jour ses souvenirs d’humains disparaissaient inexorablement. Saveiro ne savait plus pourquoi il faisait cela, ni ce qui lui donnait la force d’avancer. D’avancer vers la puissance qu’il sentait de plus en plus en dévorant ses semblables. Il évoluait et développa des techniques plus avancées que des simples griffures et morsures. Il mordait encore, certes, mais des crochets venimeux c’était formé dans sa gueule, paralysant ses proies.

Il remporta plusieurs batailles ainsi, attaquant par surprise ses ennemis et attendant qu’ils s’affaiblissent pour les achever. Néanmoins, il en vint à un stade où il ne savait plus quoi faire pour avancer. Sa forme avait vraiment commencé à être humanoïde mais il n’évoluait plus. La réponse lui fut donnée par hasard, lors d’un combat particulièrement ardu face à un adjudas griffus et résistant. Malgré qu’il lui ait injecté son venin, son adversaire continuait à lutter avec acharnement, soudainement il s’élança dans une attaque frontale qui brisa un bout du masque de Saveiro. La douleur fût terrible et il ne dût son salut qu’au poison commençant à faire effet, lui permettant d’achever son coriace ennemi avant de s’effondrer. Derrière son masque il sentait une figure plus humaine… S’il pouvait… Il préféra ne pas réfléchir aux risques et termina ce que son adversaire avait commencé.

S’il avait su que cela faisait aussi mal… Il n’aurait peut-être pas eu le courage de le faire. S’il avait su qu’il aurait pu se détruire, il n’aurait peut-être pas eu le courage de le faire non plus. En ce jour, Saveiro remercia son ignorance lui ayant permis de transcender l’appréhension. La douleur semblait durer des jours, mais ce n’était surement que des minutes. Mais au final, il ne regretta pas son choix. Nous sommes en l’an 1830. Un problème commença à se poser : il allait falloir se vêtir…

Après s’être trouvé des semblants de vêtements, Saveiro reprit donc sa vie, vacant de si de là. Comme il ne faisait rien de répréhensible pour un hollow, on le laissa relativement tranquille. Lors de ses vagabondages il croisa un de ses semblables moins fort, d’apparence vaguement scorpion, qu’il décida d’aider. Sans pouvoir vraiment l’expliquer, il ne tarda pas à le considéré comme une sorte de petit frère, l’aidant à se développer. Tant et si bien que celui-ci, après plusieurs siècles, atteignit un stade avancé, mais ne parvenait plus à évoluer. Ils eurent vent d’un shinigami traître pouvant faire évoluer les hollows plus rapidement. Alvaro souhaitait s’y rendre mais Saveiro n’en avait pas très envie, il allait falloir obéir à des ordres.

Leurs chemins se séparèrent alors amicalement. Alvaro n’y resta pas longtemps et revint quelques mois plus tard, sous une forme plus humaine : le shinigami traître et ses alliés avaient perdu, terrassés en grande partie par un individu aux cheveux oranges. Une autre menace apparaissait : les Quincy. Cette fois, ils se joignirent aux forces d’autres arrancars afin d’aider à les repousser. Saveiro se fit remarquer, impossible de faire semblant de ne pas exister. Il se rangea au côté de la nouvelle reine Hallibel, tout comme Alvaro, surtout qu’un nouvel ennemis assez méconnu à fait son apparition : l'Enfer. Ils se croisent moins souvent, chacun ayant ses propres occupations, mais restent néanmoins amis.

Et Vous ?

|| Pseudo bah… Saveiro ?|| Âge 22 ans || Code Validé by 'RU-chan  || Avis Let's go ! ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fullbringer
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 05/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 15
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialité: Kidô
MessageSujet: Re: Saveiro Espejismo   Lun 16 Mar - 15:41

Personnage validé niveau 40 ! Comme tu ne précises pas vouloir spécialement faire parti de l'Espada, je te laisse choisir ton numéro. Si tu souhaites toutefois être un Espada, dans ce cas tu peux être le Decimo (le plus faible donc, pas de passage du numéro 10 au numéro 0 en Resurreccion), le choix est tien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-hell.forumactif.com
 
Saveiro Espejismo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Hell on Earth :: 
Vos Personnages
 :: Fiches de Présentations :: Présentations Validées
-