Forum RPG sur le manga Bleach
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Ven 20 Mar - 20:54


Rencontre historique

Avait-il bien fait ? Il sentait encore le reatsu de Sal, si loin derrière lui maintenant. Les portes déversaient toujours leur flot de Pécheurs, et bientôt, Karakura serait réduite en cendres. Le coeur de Kahei se serrait douloureusement à cette pensée, et il continua son chemin, s'éloignant de l'entrée, à la recherche d'humains. Là, tout autour de lui, il sentait ces reatsu, si faibles qu'on aurait dit qu'ils étaient sur le point de s'éteindre. Il resta là un moment, à observer la vie suivre son cours. Son manteau pourpre était pourtant le signe qu'il avait accepté cette mission. Il s'était soumis, lui aussi, aux Enfers, pour s'échapper ! Il descendit au milieu des hommes, et caressa son arme du bout des doigts, avant de dégainer, lentement. Il marcha entre les hommes et les femmes, à travers la foule, la tête pleine de questions.

Il regarda autour de lui, à la recherche d'une âme égarée. Il en trouva finalement une, alors que les mots de Sal lui revenaient en tête. Oui, il avait raison, ce gamin des Enfers. Ils étaient des Pécheurs, des monstres, ils avaient reçu la mission de ramener des âmes à leurs Maitres, et ce n'était qu'en échange de cela qu'ils pourraient continuer à se balader ici. L'âme fut guidée aux Enfers, et il le fit lui-même cette fois, sans fierté. Juste par nécessité. Oui, il était prêt à payer ce prix pour cet ersatz de liberté. L'âme disparut, et il leva la tête vers le ciel pour regarder les nuages, avant de sentir, tout près de lui, un reatsu inconnu. Il se tendit, puis baissa au maximum son propre reatsu - qu'il avait pour habitude de baisser, à l'origine - avant de tendre ses capteurs autour de lui. Il bondit sur un toit à proximité, sondant la zone autour de lui. Il lui semblait que cet inconnu était juste là, à côté de lui, peut-être derrière un des bâtiments de la zone. Une chose était sûre : ce n'était pas un humain.

« Montre toi ! » aboya-t-il d'un ton agacé.

Il dissimulait à peine son angoisse. Il avait été surpris par l'arrivée de quelqu'un, et c'était assez rare pour être inquiétant.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Sam 21 Mar - 0:27



Une rencontre historique







      Non d’un…hollow canidé… D’accord on l’avait envoyé voir de quoi il retournait, certes le Hueco Mundo savait qu’il se tramait quelque chose de bizarre mais ils n’avaient fini que par y faire aller l’espada Dies. Néanmoins, c’était tout de même assez préoccupant pour justifier un Espada sur place. Et préoccupant c’était le moins qu’on puisse dire, de là à s’attendre ce que des types en rouge aient décidés aujourd’hui de rayer Karakura de la carte, c’était autre chose. Du moins, c’était l’impression qu’ils donnaient, si cela n’était pas le but, ça y ressemblait.

Saveiro avait croisé quelques Pêcheurs à la chaîne de fer, avec une bonne tête de tarés, les flammes de la destruction dans les yeux. Sérieusement, à coté les hollows avaient l’air d’ours en peluche. Dans leur ardeur ils avaient voulu l’envoyer lui aussi aux Enfers, l’Arrancar avaient dû décliner l’offre de façon… violente en les renvoyant d’où ils venaient. Comme ils ne s’agissaient que de sbires agressifs mais peu expérimentés, l’espada n’avait pas eu besoin de faire usage de ses pouvoirs en resurrecion.

Au début, il envisagea de diminuer significativement leur nombre, mais en fait, il y en avait beaucoup trop ! Il abandonna vite l’idée mais ses faits d’armes avaient attiré l’œil de certaines âmes pas encore expédiés en Enfer qui pensaient donc que Saveiro était une sorte de héro venu les sortir de là. Erf, pas exactement mais l’ego flatté de l’arrancar ne put empêcher les trois âmes de le suivre. Puis une quatrième, puis une cinquième. La situation aurait surement fait rire n’importe qui d’autre – surtout les siens - mais la ville étant en train d’être ravagée, personne ne s’en souciait. Sauf que ce n’était pas pratique du tout d’être discret dans ses conditions.

Saveiro traversa des immeubles avec sa petite troupe improvisée. Il leur recommanda de se taire et de se faire le plus petit possible, ce à quoi les âmes terrifiés obéir. Un reiatsu puissant se fit soudainement sentir prêt des quartiers résidentiel. Tellement puissant que l’espada se rendit compte qu’il n’avait pas du tout envie d’affronter l’auteur de celui-ci. Ainsi il y avait des Pêcheurs de cette pointure à Karakura ? Euh… Il fit tourner nerveusement son trident entre ses mains. Devait-il continuer de fureter en ville ou rentrer maintenant prévenir les autres ? Cela ferait surement lâche. Bon, tout ce qu’il avait à faire était de ne pas se trouver au même endroit que la localisation du reiatsu.

Il partit donc dans la direction opposé toujours suivit de cinq âmes apeurés. Pour une fois ça l’aurait arrangé de croiser un shinigami afin de se débarrasser de ses âmes errante mais ils n’en virent pas en chemin, surement qu’ils étaient débordés. Bien sûr il aurait pu tacher d’en faire des hollows et espérer qu’un jour ils soient assez fort pour être utile mais cela prendrait des siècles, et il n’avait pas des siècles devant lui pour le moment. L’autre méthode pour s’en débarrasser serait de les livrer aux Pêcheurs néanmoins les hommes en rouge avaient surement une bonne raison de capturer des âmes, et qu’importe ce que c’était, cela ne serait sans doute  pas une bonne nouvelle pour qui que ce soit à l’avenir alors autant leur mettre des bâtons dans les roues. Un des jeunes esprits demanda :


- Vous êtes un shinigami ?

Evidemment, ce mot existait dans la mythologie japonaise, donc ce n’était pas si étonnant qu’un humain, même mort, puisse penser ce genre de chose. L’arrancar pinça un peu ses lèvres devant cette méprise, ironique au vu de la situation.

- Non, ils sont habillés en kimono noirs. Si vous en voyez un prévenez moi, ils sont censés vous aider.

Saveiro leur fit signe de se taire à nouveau et entra dans une maison et demanda aux âmes de l’attendre au sous-sol, avant d’aller jusqu’au toit faire un peu de repérage afin de trouver le meilleurs chemin pour sortir de la ville sans être attaqué. Néanmoins il n’avait pas atteint le sommet qu’un individu lui demanda de se montrer. Il regarda le plafond. D’après la voix, l’homme était sur le toit, pourtant il peinait à discerner son reiatsu alors que celui-ci l’avait détecté malgré ses précautions. Au mieux c’était quelqu’un de son niveau. Au pire c’était de la même trempe que l’autre ou plus fort encore. Dans tous les cas obéir n’était pas une option, il n’avait pas d’ordres à recevoir d’un inconnu. Alors il resta à un étage plus bas, dans cette salle à manger inoccupée, se faisant discret. Avec un peu de chance l’autre partirait et l’arrancar retournerait à ses occupations. Comme il n'était pas si optimiste, il garda son trident en main, observant le plafond avec méfiance.



[/color]


codage par Jyne sur apple-spring


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Sam 21 Mar - 13:41


Rencontre historique

Il sentait ce reatsu, tout proche de lui. Il était dissimulé, brouillé même, de manière très étrange. Il n'était pas seul ? Cela commençait à être inquiétant. Kahei s'accroupit et ne bougea plus, son Zanpakuto en main, pour se concentrer sur cette énergie. Il ne parvenait pas à le localiser précisément... Tant pis. Il bondit au-dessus de la zone, afin d'avoir une vue d'ensemble. Là, concentrant à peine son reatsu sous ses pieds, il resta dans les airs, laissant flotter son manteau autour de lui.

« Sors de ta cachette... »

Le ton avait changé. Si cette chose avait décidé de rester planquée, c'est que c'était plus faible que lui, ou alors très prudent. Mieux encore, peut-être que ça protégeait quelque chose... Pouvait-il faire d'une pierre deux coups ? Il leva son poignet gauche, tenant l'arme dans l'autre main, et il observa l'anneau de fer qui manifestait sa condition de captif. Il ouvrit la paume de la main et visa sous ses pieds, en murmurant :

« Caedo. »

Des chaines se matérialisèrent, d'une couleur rouge sang, partant de l'entrave autour de son poignet, pour aller se planter aléatoirement dans les bâtiments autour de lui, sous ses pieds, afin de balayer la zone. La destruction lui semblait si facile, si paisible, qu'il resta un moment captivé par le spectacle qu'il offrait lui-même. Les chaines remuèrent encore ; il essayait de toucher la zone dans sa globalité, à la recherche de cette présence. Il sentit qu'il touchait quelque chose, il rappela alors à lui tous les restes du Caedo, et il vit, au bout d'une chaine, une âme humaine qu'il avait attrappé, par hasard. Les batiments, affaiblis et déséquilibrés, commencèrent à tanguer, et certains s'effondrèrent dans un nuage de fumée acre. Kahei observa l'âme qu'il avait capturé. C'était une jeune fille, sans doute morte récemment, à en juger par la taille de sa chaine. Tant pis pour elle : il l'envoya aux enfers, consummant la chaine de son poitrail comme il avait vu Sal le faire. Pour autant, la présence n'avait pas disparu. Il essaya d'avoir l'air menaçant :

« Approches, toi. Je sais que tu es là. Ne m'oblige pas à raser le quartier. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Sam 21 Mar - 15:17



Une rencontre historique







Mais qu’est-ce que ?! Des chaînes jaillissaient soudainement de la position de l’individu et fracassaient dangereusement les bâtiments alentours. Dont celui où ils étaient. Un cri venant d’en bas, une des âmes que Saveiro avait rassemblé c’était fait prendre. L’arrancar descendit et dit aux autres d’arrêter de gesticuler, bah oui ils étaient complètement paniqués, d’un côté, l’Espada les comprenait. Et serait bien inspiré de partir d’ici, après tout on avait jamais vu un arrancar défendre des âmes. Il restait le fantôme d’un homme d’affaire, d’une mère de famille, son jeune fils et une collégienne, sans doute l’amie de celle c’étant fait capturer et tous pensaient, à cause de la situation rocambolesque, que Saveiro avait la responsabilité de veiller sur eux. L’arrancar aux cheveux violets songea vaguement que cela ferait une anecdote à raconter à Alvaro, ou à un autre des siens ayant le sens de l’humour.

Il soupira, agacé d’avoir envie faire quelque chose d’aberrant pour le non-humain qu’il était, et sentant de la colère poindre. D’accord, l’autre voulait qu’il se montre, il ne devait pas le décevoir. Il se décala des âmes et passa en resurrecion sans le crier, afin d’avoir d’autres capacités sous le coude au cas où le Pêcheur s’avèrerait problématique.


- Usted se despierta, serpiente de veneno.

Et puis ce n’était pas un grand fan des combats à rallonge, si il pouvait en finir maintenant – Saveiro n’ayant pas spécialement envie de parler à l’individu l’ayant fait échouer dans la mission contrenature qu’il s’était donné – cela l’arrangerait. Il trouverait bien quelqu’un de plus faible à interroger. Ceci fait il empoisonna son trident d’un chuchotement.

- Trident Envenenado, alucinacion.

Puis d’un sonido il s’élança de la maison son arme à deux mains, dans l’optique d’embrocher l’ennemis directement, visant le buste.


[/color]
[color]

codage par Jyne sur apple-spring
[/color]
[/color]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Sam 21 Mar - 15:47


Rencontre historique

Là ! Il avait senti un reatsu augmenter juste sous ses pieds, à travers cette fumée qui se dissipait à peine. Il serra les doigts autour du manche de son arme, et il attendit que l'autre se montre. Il se demanda une seconde ce qui s'était passé en-dessous pour qu'il ait sentit une telle montée de reatsu, fronçant les sourcils parce que l'autre tentait encore de se dissimuler... c'était étrange. Il n'arrivait pas à le comprendre, c'était comme essayer d'attrapper une ombre. Il surgit soudain, en-dessous de lui, et Kahei dut faire un Vectio en arrière pour esquiver le coup. L'arme était un trident, elle allait le toucher. Il ne s'y était pas attendu, mais il dévia l'attaque d'un coup horizontal, repoussant l'arme de justesse.

« Enfin ! » s'exclama-t-il, à la fois surpris et satisfait.

Il augmenta son reatsu pour faire pression sur son adversaire. Il pouvait le voir : il avait une silhouette humaine, mais il ressemblait aussi à un Hollow. Ca, c'était une âme qu'il pouvait envoyer aux Enfers sans aucun regret. Etait-il capable de le vaincre. Une bouffée d'angoisse le saisit, et il fit un bond en arrière au cas où. Il plissa les yeux.

« Tu es un hollow bizarre... »

Il avait murmuré ça plus pour lui-même, mais l'autre avait pu l'entendre. Il n'avait pas encore croisé ce genre de choses. C'était peut-être ça, un arrancar ? Il avait entendu ces histoires, aux Enfers. Mais il avait trouvé ça un peu invraisemblable. Mais après tout, c'était peut-être vrai... La seule chose qu'il avait retenu, c'était que c'était a priori plutôt fort. Mieux vallait rester prudent.

« Servitus. »

A nouveau, il tendit la main gauche vers son adversaire, et les chaines rouges se matérialisèrent à partir de son entrave autour de poignet. Elles filèrent droit sur l'homme, avec la ferme intention de l'attrapper, et de le poursuivre même, s'il tentait de s'enfuir. D'un nouveau Vectio, il se plaça entre l'homme et les chaines qui surgissaient pour l'avoir, et il s'apprêta à le couper en deux. Soit il allait parrer l'attaque de son Zanpakuto, et il se retrouverait piégé par les chaines. Soit il se défendrait face aux chaines, et il se ferait trancher. Soit il s'enfuirait, par en haut ou par en bas : il ne voyait pas beaucoup d'autres solutions... Mais avec un peu de chance, la chose qu'il combattait allait se faire avoir, et il pourrait s'en débarasser enfin.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Sam 21 Mar - 18:12



Une rencontre historique








Dévier ? Oh… Effectivement ce n’était pas le premier Pêcheur venu qui se tenait devant lui. Saveiro eu le temps de se faire brièvement la réflexion, pendant que celui ci se parle à lui même, que le physique de son adversaire n’allait pas vraiment avec sa condition mais les apparences sont parfois trompeuses dans ses mondes. D’ailleurs, il allait en faire l’expérience tout de suite, puisque l’inconnu contrattaquait déjà, apparemment n’aimant pas les longs combats non plus.

Et contrattaquait puissamment, l’espada allait devoir bouger de là vite fait il devait esqu-


- Attention sempai !

Qu’est-ce que… ? L’âme du petit garçon avait lâché les jupes de sa mère et était sorti de la maison pour l’encourager, forçant les autres à accourcirent à sa suite. Les crétins. Cela mettait Saveiro dans une situation délicate il a avait une fraction de secondes pour calculer ce qu’il allait faire puisqu’esquiver condamnerait le petit. De toute façon, le temps qu’il se décide afin de savoir si oui ou non il était miséricordieux aujourd’hui l’adversaire était déjà là, prêt à le trancher.

Il para, son trident à l’horizontal et comme prévu, les chaînes s’abattirent sur lui juste après et..et rien en fait il n’avait pas exactement sentit le coup qu’il ne pourrait absolument pas briser les chaînes. Saveiro essaya bien de tirer dessus mais rien n’y faisait. La différence de reiatsu était à ce point ? Effectivement… Il avait calculé à la base que ce n’était pas si grave de se prendre les chaînes, qu’il les casserait ensuite et le combat reprendrait mais… Il était fichu.

Foutu pour foutu, il tâcha d’accaparer toute l’attention du Pêcheur, des fois que celui-ci ai d’autres idées en tête et se souvienne de ses « amis » nouvellement trouvés. Quoique les âmes ne fussent pas une menace mais sait-on jamais. De toute façon, avec sa défaite, ils étaient condamnés à subir le même sort dans quelques minutes. Vu sa position, il se laissa tomber à la renverse et tira un cero de sa main, ça lui fit mal à la jambe au passage mais c’était surement le dernier truc qui lui restait à faire.





codage par Jyne sur apple-spring

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Sam 21 Mar - 19:09


Rencontre historique

Capturé, il l'avait attrappé. Kahei regardait sa proie avec une certaine curiosité, ainsi qu'une immense satisfaction. Il ne pensait pas qu'il aurait pu l'avoir aussi facilement. Il repoussa le trident en abaissant son arme, laissant les chaines serrant leur prise autour du torse et des bras de son captif. Il le regarda remuer d'un oeil trop distrait, alors que les âmes humaines reculaient en voyant leur protecteur se faire ainsi saussissoner. Il fronça les sourcils, comprenant soudainement ce qu'il était en train de faire. Les chaines qui l'emprisonnaient était reliés à son poignet, mais s'il déviait le coup, il risquait de détruire la moitié du quartier. Non qu'il avait tant de hargne à protéger les hommes... mais étonnament, son réflexe ne fut pas de tirer pour le faire changer de position. Il brandit son Zanpakuto et s'appréta à parrer le Cero.

Il ne pensa pas non plus à se protéger d'un autre sort avec les chaines des Enfers, non, il se laissa seulement heurter par le Cero, reculant sous l'impact, son Zanpakuto absorbant suffisament les dommages pour qu'il s'en sorte sans trop de problèmes. Son bras avait été légèrement brûlé, et son manteau était dans un sale état ; mais tout ça, ce n'était rien de vraiment important. Il souffla légèrement sur son bras, un sourcil levé, curieux de savoir comment il avait été blessé à ce point. Il ôta son manteau pourpre pour le laisser s'envoler au gré du vent, et dévoila ainsi sa tenue. C'était toujours la même : une sorte d'uniforme ancien, bleu foncé, ressemblant de loin à la tenue d'un Shinigami. Ses cheveux voletaient dans tous les sens, et sa sorte de courronne, elle, restait résignement immobile sur sa tête. Très important, toutes ses marques qui l'identifiaient comme un ersatz de Hollow étaient masquées par des vêtements. Toutes... sauf la couleur blanche de ses doigts, très ressemblante à leur masque, qui apparaissait sous le gant qui était brûlé maintenant.

« Tu protèges des âmes humaines... ? »

Il fit un Vectio pour se retrouver au-dessus de son adversaire, et l'envoya rejoindre le sol d'un coup de pied sur les chaines. Il le rejoignit vite, posant son pied au centre de son torse pour l'empêcher de gigoter. Il le sentait bien remuer pour s'extirper de sa prison, mais les chaines étaient alimentées par le reatsu de Kahei, et il augmentait la pression pour l'empêcher de les briser.

« Alors abandonne, et je me contenterais de la tienne. »

Il pointa son visage avec le bout de son Zanpakuto, la lame le surplombant. Il ne bougea pas pendant quelques secondes, puis il releva son arme, tout droit.

« Je te promets de faire ça proprement, hollow. »

S'il revivait aux enfers - ce qu'il ferait - il se souviendrait de lui. Peut-être serait-il alors plus sympathique, moins agressif à son sujet ? Comment le savoir ? Il n'était pas là pour se poser ces questions. Alors, il leva l'arme bien haut, et il l'abbatit, avec la ferme intention de lui trancher la tête. Il ne toucha jamais sa cible, le coup étant paré juste devant lui, par quelqu'un qu'il n'avait absolument pas senti approcher. Il releva les yeux écarquillés pour voir la forme qui l'avait stoppé, et il s'écarta d'un Vectio en arrière, se remettant en garde, regardant les chaines disparaitre car il s'était trop éloigné et ne les alimentait plus. Deux contre un ? C'était au-dessus de ses forces : il fit volte-face et s'enfuit sans ajouter un mot, sans prévenir personne, et sans demander son reste.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Dim 22 Mar - 3:39


moi protéger un hollow ? d'où ça ?

Salut moi c'est Shunsui et j'ai un peu eu du mal à me lever ce matin. Là je suis en train de passer le senkaimon et j'avoue que je devrais faire quelques étirements parce que j'ai vraiment la tête dans le cul. Sinon je suis Capitaine-Commandant des 13 armées de la Cour et ça m'impose plein de responsabilités et missions chiantes. Pour une fois aujourd'hui je me suis un peu activé en réunion et alors que j'ai absolument rien à foutre des affaires humaines et que c'est plutôt le travail de la division d'Ukitake, je me suis dévoué pour y aller. Alors ouais vous allez me dire, c'est un peu abusé d'envoyer le Commandant en personne pour aller s'occuper d'une mission dans le monde des humains, pour pas dire carrément dangereux. Que nenni vous répondrais-je. En fait on avait commencé à repérer des allumés dans le coin et il y avait trop de masses spirituelles diffuses à Karakura pour qu'on puisse les laisser se balader comme elles l'entendent. Il nous fallait comprendre ce dont il s'agissait. Concernant ma venue en personne, après la surprise que nous a occasionné le Vandenreich il y a 2ans, il s'agit de ne plus perdre d'hommes inutilement et de simplement gérer les missions de premier contact avec ce genre d'organisation de telle façon à ne pas mettre notre propre organisation en danger. Envoyer le Commandant, c'était minimiser les chances de pertes de soldat et maximiser les réussites de cette mission qui serait cruciale à l'avenir.

Je sortais enfin du senkaimon, je serai toujours fasciné par la beauté des femmes de ce monde. Même si je me moque totalement des affaires qui le concernent, il faut bien me comprendre. Dans le Seireitei, toutes les femmes sont vestimentairement les mêmes, ici, elles savent se faire désirer ! Du temps où j'avais moins de temps à gagner, je m'amusais à venir observer comment les gens vivaient dans le coin... Enfin bref, avant de me replonger dans cette charmante nostalgie, il me fallait bien reconnaître que des pressions spirituelles anormales se baladaient bien dans le coin. Tout particulièrement deux qui étaient en train visiblement de s'affronter pas trop loin d'ici. Je minimisais au maximum mon reiatsu et arrivait sur place, me cachant pour observer la situation. Un hollow au masque brisé, arrancar... J'en avais déjà rencontré. Face à lui, un type à l'allure inexplicable.

C'était indéniablement un shinigami, il se battait avec un Zanpakuto, avec quelqu'un. Et pourtant, il n'avait rien d'un shinigami. Au delà de son aura, il avait ces espèces de chaînes autour de lui et tout particulièrement une reliée à lui emplie de reiatsu, quelque chose dur à identifier... Il va falloir que j'aille voir ça de plus près. Derrière l'arrancar, trois âmes, ce serait ce type qui les auraient pris sous son aile ? Plutôt mignon, si même le Hueco Mundo se retrouve déstabilisé lorsqu'on leur met de la nourriture sous les yeux comme ça, c'est que ces types doivent vraiment être perturbants, on va encore un peu observer.

En fait non, l'arrancar avait juste l'air de se faire défoncer la tête, il fallait que j'intervienne ou ça allait sérieusement être la merde sinon. L'arrancar était au sol et avait balancé un cero de désespoir... ce serait pas un peu un malade lui ? Raser la ville parce qu'il va crever, voila une belle mentalité. Enfin bon ça avait l'air de pas avoir trop plu au mec en face non plus maintenant prêt à lui couper la tête.

- Je te promets de faire ça proprement, hollow.

Et merde c'est maintenant que je vais devoir entrer en scène pour de vrai...? D'un shunpo, je quittais ma cachette et remontait mon flux de reiatsu a un niveau minimal, encore loin de mon niveau normal même dans le monde des humains à 20% de ma puissance. Je me plaçais entre l'arrancar et le type bizarre et bloquait l'attaque. Une frappe de face, pratique pour trancher net. J'avais sorti mon katana, le wakizashi était encore bien soigneusement rangé à gauche de ma ceinture. Je voulais tester un peu la résistance du type en face alors je forçais un petit peu sur la lame pour voir comment il réagissait. Comme je le pensais, il était fort, mais encore loin d'un gros niveau.

- Tu parlais de faire quoi proprement pardon ? J'entendais mal de loin...

Le mec me laissa même pas terminer ma phrase et décampa. Sympa la flèche... Dans une autre situation je l'aurais sûrement laissé filer mais là je pouvais vraiment pas me permettre, j'avais besoin de toutes les infos de ce petit con. Mais il fallait pas que je la joue agressive, garder un flux de reiatsu stable et pas le frapper, juste être tranquille.

- Bon je vais le chercher, tu viens ou tu restes avec tes copains là ? A toute mon chou !

Je me cassais à mon tour d'un shunpo, j'étais maintenant à côté de ma cible et j'adaptais ma vitesse de telle façon à lui faire comprendre qu'il ne m'échapperait pas quoiqu'il fasse.

- Maintenant que t'as compris que je te lâcherai pas... Ca te dirait pas qu'on discute un petit peu toi et moi ? J'ai pas envie de me battre, juste de savoir ce que tu fais là, qui t'es et ce que tu veux à ce monde avec tes ptits copains, la routine quoi...

Sentant qu'il ne risquait pas trop de répondre positivement à ma requête, je lui tirais un large sourire, sincère en plus et relâchais un peu plus de ma pression spirituelle d'un coup sec pour l'intimider.

- Si t'étais qu'un fouteur de merde passe encore, mais ce que tu tiens là, c'est un Zanpakuto, ça vient de chez moi ça ! Alors comment tu t'es procuré un truc pareil heeeeein ? Allez raconte moi tout coquinou !
Revenir en haut Aller en bas
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Dim 22 Mar - 13:32



Une rencontre historique







Il l’avait eu ? Saveiro n’y croyait vraiment pas, il avait un peu visé en se disant que l’ennemi esquiverait, histoire de garder l’attention focalisé sur lui sans trop d’espoir. D’accord, l’arrancar n’avait peut-être pas calculé les dégâts que pourrait faire un « simple » cero si celui-ci tombait sur la ville, en fait il n’y avait juste pas pensé, après tous les hollows n’avaient naturellement pas la vocation de protéger. Et puis dans les combats il y avait souvent pas mal de dommages collatéraux matérielles. Néanmoins, ils étaient au-dessus des toits alors… c’était bon non ?

Il essaya de se dépêtrer de ses chaînes mais son répit fut de courte durée, son adversaire jeta son manteau – il avait une tenue bizarre – et l’envoya au sol l’immobiliser. Au moins disait-il se contenter de son âme. Saveiro n’avait aucune idée de ce qui lui arriverait après mais quelque chose lui disait que ça ne lui plairait pas. Il regarda le Pêcheur avec son air le plus haineux, son sourire le plus torve rehaussé par ses canines s’étant affinées, comme si il pouvait l’incendier du regard, le tuer mentalement, le trucider par la penser. Le zanpakutô se leva, bizarre un zanpakutô d’ailleurs pour un Pêcheur, mais il n’avait pas le temps de s’en faire la réflexion.

Le coup allait partir, s’en serait fini de lui et… Qu’est-ce que ? Un sauveur ? Un capitaine shinigami venait de… Décidément, le monde ne tournait pas rond aujourd’hui. Entre Saveiro essayant de sauver des âmes et un shinigami sauvant un arrancar… Le rapport de situation allait être épique. Ca ne s’arrêtait pas là, le Pêcheur partit et le capitaine lui demanda si il voulait venir ou rester là… « mon chou. ». Naaan, décidément Saveiro avait dû inhaler un truc de hautement hallucinogène, peut-être qu’il n’était pas encore partit en mission et que tout cela n’était que le fruit d’un délire mesquin, une attaque quelconque ayant eu lieu en route ? Quoique sa jambe, amochée par le cero qu’il avait lancé et sa tête ayant cogné contre le sol… la douleur en train de se dissiper lui paraissait bien réel… Ou alors chacun avait décidé de se comporter de façon excentrique en ce jour ?

Cette réflexion lui fit perdre du temps, il se mit en position assise, le taicho était déjà partit. Il chercha son trident des yeux, tombé durant le bref combat. Il se releva de mauvaise grâce et partit le ramasser parmi les gravats. Saveiro n’avait aucune chance de rattraper les autres, rien que le fait se relever lui avait fait perdre de précieuses fractions de secondes, alors il préféra rester avec ses « copains là », minimisant son reiatsu pour ne pas les gêner, et verrait ce qu’il ferait par la suite.





codage par Jyne sur apple-spring

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Dim 22 Mar - 13:53


Rencontre historique

Fuir avait été la seule solution logique. Il n'avait pas particulièrement envie de déjà mettre fin à sa petite sortie sur Terre, et affronter deux ennemis à la fois était quelque chose qu'il n'était pas capable de faire à cet instant. D'autant plus que le Shinigami qui venait de se pointer était loin d'avoir l'air faiblard. Et il était surtout tétu. Peu importe la vitesse de son Vectio, Kahei était indéniablement rattrappé par ce type. Des Shinigamis, il en avait croisé souvent... mais peu avaient pu le rattrapper...

« Maintenant que t'as compris que je te lâcherai pas... Ca te dirait pas qu'on discute un petit peu toi et moi ? J'ai pas envie de me battre, juste de savoir ce que tu fais là, qui t'es et ce que tu veux à ce monde avec tes ptits copains, la routine quoi... »

La peur et la pression commençait à monter chez le Pécheur. Il ne voyait aucune issue, aucune possibilité pour lui d'échapper à son poursuivant. Ce Shinigami-là n'avait même pas l'air de forcer pour tenir sa vitesse... Kahei finit par arrêter de courir : cela l'épuiserait pour rien. Il s'installa face à son ennemi, et recula simplement.

« Si t'étais qu'un fouteur de merde passe encore, mais ce que tu tiens là, c'est un Zanpakuto, ça vient de chez moi ça ! Alors comment tu t'es procuré un truc pareil heeeeein ? Allez raconte moi tout coquinou ! »

Il insistait, et ça ne sentait pas bon du tout. La pression spirituelle sur Kahei manqua presque de lui faire perdre l'équilibre tant il fut surpris. Au moins, le Hollow qu'il avait presque abbatu ne se pointait pas pour aider le Shinigami. La scène était surprenante... mais les Pécheurs étaient probablement le genre d'adversaire pour lesquels de telles alliances étaient nécessaires. Après tout. Ils étaient immortels. Kahei observa son Zanpakuto, avec un air étrange, comme s'il découvrait subitement qu'il avait une arme dans les mains. Oui, il savait bien qu'il était un Shinigami, avant. Il l'avait compris, on le lui avait dit, et Kitsujin le lui avait confirmé dans un de ces songes qu'il faisait souvent. Mais il ne s'en souvenait pas. Et même s'il le savait, il n'avait pas l'intention de dire quoique ce soit.

Il pointa alors la lame vers le Shinigami. Son reatsu monta légèrement. Il était déjà repéré, inutile de se cacher maintenant. Peu importe ce qu'il pouvait attirer maintenant à sa poursuite, ça avait peu de chances d'être pire que ce qui se trouvait en face de lui.

« Hurle dans la nuit, Kitsujin. »

La lame se métamorphosa pour devenir la faux qu'il maniait avec légèreté. L'arme était entièrement noire, et Kahei la tenait à deux mains, pour l'instant. Bientôt, il la ferait tournoyer d'une main à l'autre, bientôt, il serait une véritable tornade face à son ennemi. Mais pour l'heure, il se contentait de la tenir dans ses bras, laissant son reatsu voleter autour de lui librement. La chaine d'argent qui se croisait sur son torse le gênait : il sentait sa puissance diminuée, il était frustré. Il leva son arme en faisant tinter la petite clochette. Une fois. Deux fois. Puis il sauta sur son adversaire avec la ferme intention de le trancher en deux. La clochette tonna une nouvelle fois, mais bien, bien plus fort.

« Kanenone. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Dim 22 Mar - 15:18


pourquoi on s'énerve ?

Le type avait l'air drôlement motivé, je sais pas si c'était par peur ou parce qu'il était juste dingue, mais il avait pas l'air de comprendre qu'il était dans la merde s'il voulait me faire front. Et puis franchement, la flemme de me battre là... Le type d'en face avait son air qui changeait graduellement. Plus je parlais, plus il avait l'air de s'énerver, une bonne teigne à l'ancienne quoi, quel chieur... Je me demandais aussi ce que pouvait bien foutre l'arrancar derrière moi, en théorie c'est plutôt un comportement irresponsable de laisser un hollow avec des plus, mais là en l'occurrence je n'avais pas senti grand chose de négatif provenant de lui. A croire que les pêcheurs avaient finalement réussi à foutre suffisamment de bordel dans les communautés pour réussir à perturber l'harmonie des choses, les pulsions bestiales du Hueco Mundo entre autre.

Au moins, il était pas débile et avait bien compris qu'il pourra pas fuir.

- Hurle dans la nuit Kisujin.

Wow, c'était donc ça son Zanpakuto, son pic de reiatsu était pas mal. J'allais simplement observer ses mouvements maintenant et les parer jusqu'à ce que j'apprenne ce que je veux, de toute façon il ne partira pas d'ici. Enfin j'espère... Ce que je m'expliquais pas, c'était sa chaîne. Elle était pleine de reiatsu et devait fonctionner soit comme un catalyseur, soit comme un coupe-reiatsu. Je n'en savais rien, mais vu sa structure spirituelle et son rapport à ma cible, il était certain que méliorativement comme péjorativement, cette chaîne un peu bizarre avait un impact direct sur le reiatsu de mon adversaire.

Des sons de clochette, elles étaient sur son Zanpakuto, un pouvoir qui agit sur mon système nerveux ? D'un coup, j'étais totalement déséquilibré.

- Kanemone.

Mmh, il fallait que je maintienne ma garde, peu importe le déséquilibre, son reiatsu n'était pas suffisamment puissant pour me faire perdre totalement pied.

- Tes clochettes, tu les fais vibrer avec ton reiatsu de telle façon à provoquer un trouble nerveux à ton ennemi, un truc comme ça hein ? C'est pas trop nul comme pouvoir de Zanpakuto mais ce genre de tour de magie, ça marche pas trop avec moi.

Je prenais une pause, il était temps d'attaquer maintenant. Pas pour le tuer, juste pour voir ses mécaniques de défense et sa manière de se comporter. D'une frappe shomen sautée, comme si j'étais en takaoni, j'abattais mon sabre sur son crâne en étant moi-même en l'air. Pas trop stupide, je m'attendais bien à ce qu'il bloque l'attaque, elle était trop prévisible. En même temps que j'abattais mon premier sabre de la main gauche, je le faisais sauter très rapidement à ma main droite, ma capacité à me battre des deux mains me permettant de créer la surprise.

- J'ai l'impression que tu regardes du mauvais côté, mon sabre est à droite tu sais ?

Je levais mon index et mon majeur en direction de mon adversaire :

- Tsukiyumi

Une petite décharge de reiatsu concentrée sur mes deux doigts sortit rapidement, projetant mon adversaire au sol.

- Quand on est un shinigami, on doit se rappeler qu'un combat est d'abord un combat entre deux forces spirituelles, j'ai du mal à penser que tu pourrais ne serait-ce que me blesser si tu n'y mets pas un peu du tien et franchement ça tombe bien, j'ai pas envie de me battre. Que dirais-tu de discuter calmement ? Je n'ai pas envie de bloquer tes mouvements ou quoique ce soit, mais j'avoue que tes pouvoirs m'intriguent. De toute évidence tu n'es pas un shinigami, tes déplacements et ta manière d'employer ton reiatsu sont... différents. Comment peux-tu utiliser notre art du zanpakuto alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Dim 22 Mar - 17:58



Une rencontre historique







Saveiro faisait plutôt la gueule en regardant les gravats. En effet, quand il allait retourner rapporter les évènements à ses compatriotes, il allait devoir raconter tout cela. Soit le fait qu’il avait perdu et s’était fait sauver de justesse par un shinigami. Les Espada allaient se ficher de lui toute son existence. Ce constat le fit grimacer. Et encore, il passerait sous silence le coup des âmes d’humains sauvé, hein, parce que là le peu de réputation qu’il avait passerait dans le négatif.

L’arrancar constata soudain que les deux autres n’avaient pas bougé de place depuis qu’ils s’étaient arrêtés. Autant aller voir de quoi il retournait maintenant. Il laissa « copains là » dans la maison, après tout ce n’était plus de son ressort – enfin ça ne l’avait jamais été mais chut il ne faut pas le dire – et le shinigami irait surement son occuper après. Il sentait son reiatsu, il était fort, il s’en sortirait sans doute, mais voir un Pêcheur sortir ses techniques serait instructif, puisque – et cela assombrit encore son humeur – il n’en avait pas eu à sortir beaucoup. De quelques sonido il s’approcha du lieu de combat mais un son étonnant de clochette retentit et il tomba à environs 10 mètres du lieu de l’action.

La journée catastrophique ! Il se releva péniblement, déséquilibré, grâce à son trident et se dit qu’il n’avait pas de chance. La sensation désagréable d’étourdissement continuait malgré tout, il n’allait pas pouvoir avancer plus mais n’en avait pas très envie de toute façon. Il regarda les deux adversaires, le taicho avait l’air de gérer, de toute façon Saveiro voyait mal se qu’il pouvait faire. Il ne pouvait pas s’avancer pour piquer le Pêcheur de son trident, et il ne pouvait pas spécialement utiliser ses niebla car il risquerait de viser le taicho… et il ne voulait pas trop passer pour la seconde personne à abattre après le pêcheur. Ou le vexer.




codage par Jyne sur apple-spring

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Dim 22 Mar - 18:55


Rencontre historique

Il semblait insensible à son Kanenone... mais Kahei savait qu'il ne pouvait pas être complètement épargné par le déséquilibre. A moins qu'il soit sourd... mais il y avait peu de chances. Ce type avait juste suffisamment d'expérience pour n'être que modérément gêné, et c'était encore plus embêtant. En plus, c'était une vraie pipelette, et Kahei était presque tenté de l'écouter et même, de lui répondre. Mais il craignait plus les représailles de ceux qui l'avaient envoyé là que ce Shinigami puissant. De toute façon, que pouvait-il lui faire ? L'envoyer en Enfers ? Le blesser, lui faire mal ? Il ne pouvait rien lui faire qu'il n'ait pas déjà subit. Il ne pouvait pas le vaincre, tant qu'il avait la volonté de se relever !

Il finit par attaquer, mais Kahei devina facilement qu'il se fichait complètement de lui. Le mouvement était si lent - par rapport à la vitesse qu'il semblait capable d'atteindre - et prévisible, qu'il avait presque hésité à le parer. En faisant tournoyer sa faux entre ses doigts, il repoussa l'attaque, frappant pour la dévier au lieu de la bloquer contre son arme : ainsi, le danger était écarté momentanément, mais il était encore libre de ses mouvements.

« J'ai l'impression que tu regardes du mauvais côté, mon sabre est à droite tu sais ? »

Il releva les yeux pour constater qu'il s'était effectivement fait avoir, et la décharge qu'il reçut l'envoya rouler quelques mètres plus loin. Il se redressa, gardant momentanément une position accroupie pour regarder autour de lui. Aucun échappatoire, aucune solution. Il était coincé dans un combat qu'il ne pouvait remporter, face à un adversaire qu'il ne pouvait pas vaincre, mais à qui il refusait de céder quoique ce soit.

« Quand on est un shinigami, on doit se rappeler qu'un combat est d'abord un combat entre deux forces spirituelles, j'ai du mal à penser que tu pourrais ne serait-ce que me blesser si tu n'y mets pas un peu du tien et franchement ça tombe ...
- Je m'en fout ! » Le coupa-t-il. « Je ne suis pas un Shinigami. »

Il laissa sa pression spirituelle remonter autant qu'il le pouvait. Ils allaient se battre. Ils allaient saigner tous les deux, et tant pis s'il se faisait tuer. Il se réveillerait encore aux Enfers, et il reviendrait ! Mais personne ne pourrait dire qu'il n'avait pas rempli sa mission. Il avait ramené des âmes, il avait tenu bon ! Est-ce que ça suffirait ? ... il l'espérait. La peur s'était envolée. Il savait qu'il allait perdre, et il connaissait la sensation de la mort. Ce n'était pas agréable. Mais il savait à quoi s'attendre. Il n'en avait pas peur ! Là, juste derrière le Capitaine, il y avait sa cible. Quitte à mourir, il l'emmènerait lui aussi aux Enfers !

Il fit tinter la clochette au moment où il bondit, laissant son Kanenone résonner autour de lui. Mais il ne visait pas le Shinigami, il voulait seulement le déstabiliser pour l'empêcher de le rattraper facilement. Non, il visait le Hollow derrière lui, qui s'était rapproché pendant qu'ils... discutaient.

« Propugno. »

Il avait créé son mur de chaines sanguines juste entre le Shinigami et lui, au moment où il passait. Il voulait juste l'esquiver, et il fila droit sur sa cible. Mais avant de l'atteindre, il lança son cri, son Kanakirigoe, afin de parasiter toutes leurs réactions. Et là, seulement, il frappa d'un coup circulaire dans le but certain d'abattre sa proie.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Dim 22 Mar - 19:54


arrête je te dis !

Bon, le coup de projection a l'air d'avoir fonctionné, c'est déjà pas trop trop mal. Ce que j'avais pas prévu, c'est que l'arrancar revienne. Enfin, je vois pas quel intérêt il a à revenir, et si je l'ai invité à venir taleur c'était plus de l'ordre de la blague. En même temps c'est pas forcément plus mal, j'aimerais juste éviter qu'il se fasse zigouiller par l'autre taré indéterminé.

- Je m'en fous ! Je ne suis pas un Shinigami.

Sa voix avait quelque chose de violent. Lui avait pas particulièrement l'air méchant mais surtout à cran. C'était emmerdant, j'allais quand même pas me battre sérieusement contre un gamin, si ? Il avait quasiment l'air résigné, il avait compris qu'il ne partirait pas et de ce que je voyais, il me rappelait ces gamins qui avaient perdu toute capacité à donner du sens au moment, préférant tout lâcher, même si c'était synonyme de la mort.

- Après c'est ton problème mais tu vas quand même pas te jeter sur moi comme ça enfin...

J'avais pas eu le temps de terminer ma phrase, il s'était déjà jeté dans le combat. Mais c'était pas moi qu'il visait cette fois ci, il se jetait carrément sur l'arrancar. J'éclatais de rire ouvertement :

- T'es un bon toi, comme t'as compris que tu pouvais pas me tuer, tu t'es dit que t'irais taper l'autre ? Mais t'es un déglingué en fait.

Je me projetais d'un shunpo vers les deux là, mais en fait il était pas si con. Il utilisait un combo cette fois, en même temps sa connerie de clochettes puis un large mur de chaînes qui se dressait devant moi.

- Te fous pas de moi, j'ai compris la structure de ta première attaque et tes petites chaînes là, il va falloir leur générer plus de reiatsu, actuellement c'est juste des nouilles.

Autant je m'en foutais, autant je tenais à sauver cet arrancar, mon passé m'avait montré que n'étant plus des hollows, ils n'étaient pas tous des salauds. Stark me l'avait prouvé et cet arrancar qui avait sauvé ces plus en était la preuve.

Je venais enfin de comprendre, j'avais mis le temps... Une gigantesque porte des enfers foutue en plein milieu de la ville et un malade mental qui invoque des chaînes de sang de partout.

- Bon allez, on arrête de jouer aux gamins... C'est quoi ton lien avec les enfers ?

Il ne me répondit que par un cri strident. Il avait maintenant l'air d'une furie, il fondait droit sur l'arrancar, il allait le toucher si je me bougeais pas. Je sais pas ce qui se passait, si c'était ce que je venais d'apprendre ou ce cri, mais j'étais tétanisé. Un sentiment de peur totale. Mais il fallait que je me ressaisisse, j'avais déjà compris que le zanpakuto de ce type agissait sur mon système nerveux, c'était encore un de ses artifices. Il fallait que je respecte deux objectifs, le garder en vie et garder l'arrancar en vie aussi. Pas question donc d'utiliser Katen Kyokotsu maintenant, putain et pourquoi je continue à flipper alors que je sais que c'est un artifice. C'est chiant quand même, si je dois protéger l'arrancar, je vais devoir immobiliser l'autre taré. Encore un shunpo pour me retrouver entre l'arrancar et l'autre taré, la rapidité du mouvement mêlée à la peur ne m'avait pas laissé le temps de regarder l'état actuel de l'arrancar. Si le type que je protégeais voulait me transpercer c'était le moment, dans cet état je ne pouvais pas à la fois le défendre et en même temps me défendre de ce type que je défendais. Même si rester sur ses gardes face à un arrancar semblait le pré-requis absolu, j'étais dans une autre optique là...

Je parais à nouveau le coup, facilement :

- Je sais pas ce que tu m'as fait coquin... Mais c'est franchement pas très sympa.

Je sentais petit à petit la peur s'estomper, mais elle était toujours présente. Il me laissait une ouverture énorme, c'était le moment.

- Technique d'immobilisation n°61 : Flash à 6 branches

6 branches lumineuses se fixèrent à ma cible, il ne pouvait pas éviter ça, sa faux était déjà occupée à tenter de percer ma parade.

- Ca y est, c'est passé... Ta technique à la con ne fait plus effet. Allez maintenant on va discuter, c'est quoi ton lien aux enfers ? Et pour la 3ème fois, qu'est-ce que tu fous avec un putain de zanpakuto ?
Revenir en haut Aller en bas
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Lun 23 Mar - 0:35



Une rencontre historique







Donc, le shinigami et le pêcheur menait un combat entrecoupé de paroles – surtout du côté de l’homme en noir d’ailleurs qui parlait beaucoup. L’Enfer est bien mystérieux encore pour Saveiro, qui ne connaît pas vraiment son fonctionnement, alors avoir quelques indices serait pas mal. Le shinigami semblait mener le combat avec brio, il repoussa même son adversaire. Néanmoins, le pêcheur usa d’une autre technique qui le…paralysa de terreur.

Il vit le mur de chaîne… L’ennemi foncé sur lui…Pourquoi… Pourquoi ne parvenait-il pas à détacher son regard du danger, sans pouvoir réagir. Il le voyait, les jambes engourdis comme dans un cauchemar, arriver inexorablement. Pourquoi le Pêcheur s’acharnait ainsi ? Pourquoi avait-il peur ? En fait, il était terrifié… Sans parvenir à l’expliquer logiquement… D’accord l’adversaire était plus fort que lui mais la dernière fois il était parvenu à rester digne. Là… Le déséquilibre de tout à l’heure mêler à de la terreur irrationnelle le laissait totalement sans défense. Il se sentit impuissant comme jamais.

Par un miracle quelconque, le shinigami avait décidé de lui sauver la vie une deuxième fois. C’était du jamais vu, dans un coin de son esprit qui arrivait encore à aligner des pensés, il songea qu’un arrancar n’aurait surement pas fait de même. Enfin si, peut être lui pour aider son ami, mais la plupart… Il ne valait mieux pas compter dessus. Sérieux, il avait une dette énorme. Et il n’était qu’une gêne finalement, il n’aurait jamais dû venir et rester avec les autres âmes plutôt.


- Mer..ci.


Bah quoi, avec tout ce qu’il avait fait de bizarre aujourd’hui, se montrer reconnaissant envers quelqu’un lui sauvant la vie était la moindre des choses. Même si il détesta entendre le son de sa voix, faible et tremblante. Purée, il ne parlait pas comme ça d’habitude ! Si ça se trouve on ne l’avait même pas entendu, ce qui ne serait pas plus mal, cela éviterait que l’on ait remarqué que le sort qu’avait jeté le Pêcheur avait sacrément bien marchée… et fonctionnait toujours d’ailleurs. Il dira ça mieux quand tout ceci sera terminé. L’adversaire qu'ils avaient en commun était immobilisé, c’était peut être bon pour cette fois.




codage par Jyne sur apple-spring

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Lun 23 Mar - 11:09


Rencontre historique

Il était trop rapide. Déjà, le coup de Kahei avait été paré, et peu importait la force qu'il mettait, l'autre semblait l'affronter sans efforts. Pouvait-il être si puissant qu'il n'avait même pas besoin de Shikai pour contrer le sien ? C'en était presque humiliant, un si grand écart de puissance ! Néanmoins, ils avaient tous les deux été affectés par son cri, il le savait. Leurs mouvements étaient plus erratiques, et complètement désorganisés même, du côté du Hollow. Il paniquait totalement, le type. C'était bon. Kahei mettait toute la pression qu'il pouvait sur son attaque, à tel point que les deux lames l'une contre l'autre créèrent quelques petites étincelles. Ils se séparèrent juste le temps qu'il fallut pour que le Shinigami réplique par un sort :

« Bakudo n°61 : Rikujōkōrō. »

Kahei fut certain que son coeur loupa un battement à cet instant précis. Les doigts crispés sur le manche de sa faux, le moindre muscle immobilisé. Ses yeux regardaient à droite, à gauche, à la recherche d'une solution, mais le sort lumineux semblait paralyser tout son corps, et il ne pouvait même plus bouger.

« Ca y est, c'est passé... Ta technique à la con ne fait plus effet. Allez maintenant on va discuter, c'est quoi ton lien aux Enfers ? Et pour la 3ème fois, qu'est-ce que tu fous avec un putain de Zanpakuto ? »

Sans répondre au Shinigami, Kahei fit grimper son reatsu. Il essayait de forcer sa prison de lumière, le moindre frémissement serait déjà une petite victoire. La résignation qu'il avait eue devint de la frustration. Puis la frustration devint, lentement, une petite angoisse, une boule nerveuse au fond de son ventre. Il était piégé. La colère et la peur allaient bien ensemble. Et puis surtout, ces état d'âme lui rappelaient qu'il était vivant, encore. Qu'il avait l'envie de vivre, le désir de se battre, qu'il possédait, encore, toute sa volonté.

« Tu devrais faire attention au Hollow, derrière toi. Il n'a pas ta résistance à mon Kanakirigoe. »

La voix était presque ironique. Il luttait encore contre la magie qui bridait son corps. Sans effet, encore. Il serrait les dents.

« Je n'ai pas l'intention de te répondre, Shinigami... Et tu ne peux rien y faire. »

Il força encore, sans succès.

« Qu'est-ce que tu comptes faire maintenant ? M'enchainer ? Me tuer ? Me torturer ? M'envoyer en Enfers ? » Il eut un soupir. « Mpf... Tu ne peux rien faire que je n'ai pas déjà enduré... »

C'était à peine un indice.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Lun 23 Mar - 23:06


*crac* arf désolé

Ma cible était immobilisée. L'arrancar derrière moi était encore sous le choc de la technique de l'autre taré. De toute évidence, mêler autant de reiatsu et tout le reste, c'était pas cool pour notre copain hollow, enfin bref, on allait plus tarder de toute façon.

- Je n'ai pas l'intention de te répondre, Shinigami... Et tu ne peux rien y faire.

En même temps, il avait l'air assez ridicule comme ça à tenter de sortir de son entrave, il était à ma merci, je pouvais en faire ce que je voulais, il ne connaissait pas ma nature pacifiste alors comment pouvait-il savoir que je le ne tuerai pas quoiqu'il arrive ? Comment peut-on rester si calme lorsqu'on est à la merci d'un ennemi. Décidément, soit ce type était taré, soit il me cachait quelque chose. Ou il avait peut-être suivi un entrainement psychologique violent, je n'avais aucune idée de la milice d'où il venait.

- Qu'est-ce que tu comptes faire maintenant ? M'enchainer ? Me tuer ? Me torturer ? M'envoyer en Enfer ? Mpf... Tu ne peux rien faire que je n'ai pas déjà enduré...

"Rien que je n'ai déjà enduré". Ce gamin parlait définitivement trop, je ne sais pas s'il avait décidé à la base de se confier à moi ou si c'est juste que sa langue et son répondant était trop pendus mais une porte des enfers plantée dans la ville, des techniques à base de chaînes hémolithes et maintenant ça "Envoyer en Enfer", "Déjà enduré".

- Et bien et bien, les geoliers infernaux ne sauraient-ils plus tenir leurs cellules mon petit damné ?

Lorsqu'un être meurt, il se décompose et redevient des particules spirituelles. D'une certaine façon, il passe de l'Un au Tout et se réunifie, retrouve sa singularité dans l'universalité du monde. C'est dans ce déploiement du tout vers l'un et de l'un vers le tout que se déploie toute la sagesse de notre combat. Le vrai mode d'être, c'est la compréhension de soi dans un déploiement infini, cyclique. Mais certaines personnes ne méritent pas de rester dans l'harmonie, l'Enfer n'était un secret pour aucun shinigami. Mais tout aucun qu'il ne s'agit pas d'un secret, ce n'en est pas un non plus que les êtres qui y sont enfermés y sont VERITABLEMENT enfermés et ne peuvent clairement pas en sortir. Y aurait-il un lien avec le Vandenreich ? Comment ce type pouvait-il se déplacer dans le monde comme si de rien était.

- As-tu un lien avec le Vandenreich ?

J'avoue ne pas avoir beaucoup de haine et je pense avoir capté quelques trucs du vieux Yama, mais je sais que si je retrouve le moindre Stern Ritter, je dois le massacrer, par respect pour sa mémoire et pour la Soul Society. Si des êtres ont un rapport avec les Quincy, c'est la même chose. Je sais pardonner, mais ceux-là n'ont pas le droit à la rédemption. J'avoue, j'avoue, j'aime ni me venger, ni donner le coup de grâce, mais la vérité c'est que je suis bien trop peureux pour prendre le risque de laisser ce genre de personnes libres dans la nature et si ils meurent tant mieux.

J'avais dressé la pointe de mon katana sur la gorge de l'être infernal face à moi.

- Tente de crier encore une fois et je ne te tue pas, je te sectionnerai juste les cordes vocales.

Je prenais une longue inspiration, j'avais besoin de savoir.

- - Tu n'as pas envie de parler ? Si tu ne réponds pas à ma question sur une alliance avec le Vandenreich, je devrais sévir sérieusement tu sais ? J'ai quelques comptes à régler avec cette organisation et leurs alliés, c'est le moment de me montrer ta bonne foi.

Evidemment que ce type n'avait pas l'intention de faire preuve de bienveillance ou de bonne foi vis-à-vis de moi. Mais tout ce blabla n'avait qu'un but, commencer à déterminer la nature de ses relations avec les autres factions. Si c'était effectivement un allié de Juha Bach, je devrais nécessairement le massacrer, peu importe sa faiblesse ou sa force, ces êtres-là ne méritent pas de respirer l'air de l'harmonie de ce monde. Pas ceux qui m'ont pris mon maître.
Revenir en haut Aller en bas
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Mar 24 Mar - 1:50



Une rencontre historique







Ressaisis-toi. Ressaisis- toi… Rha non pas moyen la peur était toujours là, heureusement que ni l’un ni l’autre ne l’avait entendu dire merci de sa faible voix, une honte de moins. Bon aller, il en avait vu d’autre, Saveiro ne pouvait pas rester comme un abrutit tétanisé tout du long, surtout que le Pêcheur commençait à dire n’importe quoi. Pourquoi le shinigami devrait se méfier de lui ? Soit il lui tournait le dos et c’était censé être un ennemi. Enfin… Saveiro n’avait pas connu l’apogée de la guerre sous le règne d’Aizen et ne s’était pas trop fritter avec ces hommes en noirs durant sa vie donc il n’avait pas la même hargne- voir haine- à leur encontre que pouvaient avoir d’autres arrancars. En fait, les êtres qu’il aime le moins sont les Quincy. Ils détruisent l’âme des hollows sans sommation.

Bref, pour le moment il ne fallait pas trop l’approcher plus non plus, l’Espada se sentait comme un animal acculé à un mur, tant qu’on ne l’approche pas ça va encore mais si quelqu’un franchissait son espace vital minimal… Il pourrait être imprévisible. Néanmoins, il déploya tout son talent d’acteur pour remettre son sourire nonchalant sur la figure, marcher un peu pour éviter d’avoir le taicho trop prêt de lui et déclarer d’une voix déjà plus vigoureuse à l’homme en noir…et rose :


- En fait, j’en ai croisé d’autre comme lui en rouge avec des chaines, complètements déchaînés- d’ailleurs ce mot n’a jamais autant convenu à la situation- je crois qu’ils chassent des âmes qu’importent leurs races. Mais j’ignore pourquoi.

Saveiro en était d’ailleurs la preuve, puisque le Pêcheur s’était acharné sur lui, et avait aussi tué une âme humaine avant. Peut-être que le shinigami était là depuis un peu moins longtemps que lui, alors il l’aidait un peu à comprendre la situation, du moins ce qu’il en savait. C’était certes bizarre de rapporter ce qu’il avait appris à un porteur de zanpakutô mais ne pouvant payer sa dette physiquement – a priori peu de chance pour que celui qui ait battu le Pêcheur ait besoin d’être défendu par lui – il essayait de la rembourser un peu en faisant preuve d’amabilité et apporter son éclairage. Et en plus, comme l’ennemi ne voulait pas lâcher d’informations, c’était sa façon de l’embêter aussi.

- Même ceux en rouge, ils sont de toutes races. M’enfin c’est vrai que c’est bizarre que lui ai un zanpakutô. Parce que les trois autres que j’ai croisés n’en avaient pas malgré leurs formes différentes. Par contre le coup des chaînes ils aiment bien. Au pire, si il ne parle pas je peux essayer de lui faire avoir des hallucinations. Ça peut être autant des choses loufoques que des souvenirs alors ça ne sera sans doute pas très probant mais bon.

C'était une méthode comme une autre, totalement aléatoire. Peut-être qu'en plein délire, l'individu lâcherait des phrases utiles. Sinon, il se dit que cela allait inciter le Pêcheur à parler à force de déballer ce qu’il avait vu comme ça. Puisque certaines informations commençaient à se savoir autant cracher le morceau maintenant, non ? Il garda un air sérieux et assuré, comme si il avait encore plein de chose à dire. En fait, c’était du bluff à partir de là, il arrivait au bout de ses conclusions. Même si il doutait que les Quincy aient quelque chose à voir là-dedans, car il n’avait pas vu de manteaux blancs mais c’était trop tôt pour s’avancer. En fait c’était lui qui avait été bavard d’un coup, apparemment la peur lui avait donné envie de balancer de quoi discuter.

La peur… Même s’il avait réussi à faire comme si de rien était à l’exterieur… Saveiro la ressentait toujours. Pour un passant il aurait pu paraître normal, mais quand on y regardait de plus près, il serrait trop fort son trident de sa main gauche, son débit de parole avait été un peu rapide, il avait reculé de deux mètres derrière le taicho (afin d’augmenter encore plus l’espace entre lui et leur adversaire commun par la même occasion) et son regard oscillait entre le  shinigami et le pêcheur, sans trop oser s’attarder sur l’être des enfers comme si il risquait de se relever d’un coup et sortir une nouvelle technique rien que pour lui. Ce qui était absurde vu qu’il avait un zanpakutô sous la gorge.




codage par Jyne sur apple-spring

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Mar 24 Mar - 10:18


Rencontre historique

Kahei avait l'impression que le Shinigami devinait tout seul, sans avoir besoin de lui. Le fait qu'une Porte des Enfers était grande ouverte en plein centre ville devait sans doute y être pour quelque chose. Il sentait, comme un frémissement lointain, les autres Pécheurs qui faisaient leur petite récolte. Pourquoi fallait-il toujours que ça lui tombe dessus, ce genre de situations ? Mais soudain, le gentil Shinigami changea légèrement de... ton :

« As-tu un lien avec le Vandenreich ? »

Le fait était que le Shinigami devait certainement lui parler dans une autre langue, parce qu'il n'avait absolument pas compris pourquoi ça venait sur le sujet. Et puis... c'était quoi ce... Vandentruc ? Pour le coup, l'hésitation et la sensation de s'être perdu en chemin devaient certainement se dessiner sur son visage. Lui qui pourtant avait l'habitude de tout dissimuler, de tout cacher...

« Tente de crier encore une fois et je ne te tue pas, je te sectionnerai juste les cordes vocales. »

Il se retint de justesse de lui rappeler qu'il aurait du mal à répondre à ses questions sans ses cordes vocales, et il cessa sagement de lutter contre sa prison de lumière, penchant légèrement la tête en arrière à cause de la légère pression de la lame sur sa gorge. Il n'était pas vraiment dans une position avantageuse. Il se demanda vaguement combien de temps il mettrait à revenir sur Terre, et avec quelle pénibilité. Le souvenir de la douleur lui arracha un frisson, qui remonta le long de la colonne vertébrale. Il insistait encore, mais devant le silence obstiné de Kahei, c'était le Hollow qui s'était mis à parler. Là, juste derrière le Shinigami, bien planqué. L'image était amusante. Kahei eut un léger sourire.

« Même ceux en rouge, ils sont de toutes races. M’enfin c’est vrai que c’est bizarre que lui ai un zanpakutô. Parce que les trois autres que j’ai croisés n’en avaient pas malgré leurs formes différentes. Par contre le coup des chaînes ils aiment bien. Au pire, si il ne parle pas je peux essayer de lui faire avoir des hallucinations. Ça peut être autant des choses loufoques que des souvenirs alors ça ne sera sans doute pas très probant mais bon. »

Il ne bougea pas, seuls ses yeux vacillèrent, passant du Shinigami au Hollow, l'observant avec satisfaction. Malgré ses tentatives, Kahei était certain qu'il était encore sous la coupe de son sort.

« Qu'est-ce que c'est, le Vande... truc ? Ca à pas l'air sympa. »

Avec un peu de chance, lui aussi pouvait partir à la pêche aux informations. Après tout, ça semblait devenir un sport nationnal à Karakura, à tel point que le Hollow se planquait sous la protection d'un Shinigami.

« Jamais entendu parler, en tout cas. On en voit pas là d'où je viens. On croise plus souvent d'anciens Hollows... Comme lui là, dans ton dos, Shinigami. »

Ce Vandenreich l'intéressait. Si c'était suffisament dangereux pour énerver ce Shinigami, il était prêt à partager quelques phrases avec lui, en échange d'autres informations. De toute façon, il n'arrivait pas à se libérer, et quand bien même il le ferait... nul doute que le Shinigami finirait par l'attrapper encore. Et puis la condition de prisonnier... il avait un peu l'habitude...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Mar 24 Mar - 13:10


bon bah voilà...

- En fait, j’en ai croisé d’autre comme lui en rouge avec des chaines, complètements déchaînés- d’ailleurs ce mot n’a jamais autant convenu à la situation- je crois qu’ils chassent des âmes qu’importent leurs races. Mais j’ignore pourquoi.

Et ben alors en fait... Il était pas muet ce garçon, fantastique. En l'occurrence il avait l'air de se remettre d'un paquet d'émotions pour réussir à parler, mais c'était bon de savoir que j'aurais pas à me coltiner deux tarés à gérer, un suffisait amplement. C'était donc une bande de mecs qui viennent des enfers en quête d'âmes. Des hollows en plus chiant en somme, ils sont donc du genre à bousiller la balance des âmes, cette affaire relèvera donc bien de la juridiction des shinigamis. Je savais plus trop comment le prendre, son statut d'âme était certainement différent du notre si c'était bien un élément des Enfers. Et je ne pourrais pas non plus le tenir indéfiniment dans mon kido, il finirait bien par vaciller, il fallait donc qu'on s'active autrement. L'arrancar me donna une issue :

- Même ceux en rouge, ils sont de toutes races. M’enfin c’est vrai que c’est bizarre que lui ai un zanpakutô. Parce que les trois autres que j’ai croisés n’en avaient pas malgré leurs formes différentes. Par contre le coup des chaînes ils aiment bien. Au pire, si il ne parle pas je peux essayer de lui faire avoir des hallucinations. Ça peut être autant des choses loufoques que des souvenirs alors ça ne sera sans doute pas très probant mais bon.

Wow carrément ? Et bah ça va nous faciliter la vie.

- Et bah c'est que de muet t'es devenu une vraie pipelette toi. Parfait, viens à côté de moi maintenant, je vais le tenir immobile avec ma technique et essaye d'en faire quelque chose. Si je voulais aller plus loin, je risquerais de le tuer et ce serait plus emmerdant qu'autre chose...

Il me fallait renforcer ne serait-ce qu'un peu le lien :

- Bakudo n°4 : Hainawa

- Qu'est-ce que c'est, le Vande... truc ? Ca à pas l'air sympa. »

Et bah alors, c'était le festival des pipelettes tout d'un coup ?

- Jamais entendu parler, en tout cas. On en voit pas là d'où je viens. On croise plus souvent d'anciens Hollows... Comme lui là, dans ton dos, Shinigami.

Donc ce type se ramenait bien de l'Enfer...

- Le Vandetruc ? Hors de question que je t'explique ça ici, c'est trop austère. Sinon on pourrait boire un saké et en discuter tranquillement entre amis ? Et en même temps on pourrait en profiter pour que tu m'expliques comme tu fais pour te balader avec un Zanpakuto et pourquoi ta chaîne pue le reiatsu, plus que n'importe quelle autre partie de ton corps ?

Je lui affichais un large sourire. J'avais sorti le grand jeu, et sortir le grand jeu, ça voulait dire que j'avais sorti une bouteille de saké de mon kimono rose et 3 petits bols à saké en porcelaine qui se trimballaient dans une autre poche. J'étais sérieusement prêt à défaire mon étreinte s'il était prêt à discuter normalement, au fond, je n'avais aucune certitude sur ses convictions vis-à-vis de son patron...
Revenir en haut Aller en bas
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Mer 25 Mar - 1:20



Une rencontre historique







Hého, le shinigami se moquait de lui, en voilà des manières de le remercier de ses éclairages. Parmi la peur, une Saveiro réussi à se vexer légèrement néanmoins il n’en fit pas cas plus que cela. C’est vrai que l’arrancar pouvait être bavard, en fait il discuterait bien avec certains de ses semblables mais ceux-ci n’étaient pas forcément pour, et seraient plus enclin à une bonne baston à la place. Lors des conversations avec son ami Alvaro, c’était toujours lui qui parlait le plus, alors en fait… Oui il était bavard. Le taicho lui demanda de s’approcher après avoir refait un sort sur l’ennemi. C’était son tour de jouer.

Saveiro avait toujours peur, ce qui était un problème pour s’approcher du Pêcheur et à cela venait s’ajouter l’angoisse que la peur ne se dissipe pas. Etait-il condamner à vivre dans un malaise permanant, de faire bonne figure pour les autres et se recroqueviller, seul, apeuré et misérable une fois leur dos tourné ? Si telle était le cas, autant demander à ce que le shinigami l’achève directement, une telle existence serait odieuse. A moins que cela prenne fin avec la mort de l’homme en rouge ?

L’homme en rouge qui commençait d'ailleurs à l’énerver sérieusement d’insinuer que c’était lui la cible à abattre. Attendez, aujourd’hui il n’avait strictement rien fait de répréhensible, même pour les yeux les plus pointilleux d’un shinigami. Rien, absolument rien, limite quelqu’un d’extérieur à toute cette agitation entre âmes aurait même pu dire qu’il avait été gentil, alors hein, il pourrait se la mettre en veilleuse des fois l'enchaîné. Durant leur conversation, l’arrancar apprit par la même occasion que le Pêcheur ne connaissait pas le Vandenreich, c’était déjà ça de prit. Sinon, le taicho lui avait dit qu’il pouvait « en faire quelque chose » puis proposait de boire du sake. Du coup l’Espada était un peu perdu.

Finalement, puisqu’on lui avait donné le feu vert, il s’approcha du Pêcheur dans l’optique de lui piquer un peu, un tout petit peu la figure histoire que le poison face effet. Sauf que l’entravé le fixait…et augmentait sa pression spirituelle. Déjà que l’effet du cri ne s’était pas encore dissipé… Saveiro eu un coup de sang, son reiatsu augmenta chaotiquement brièvement en signe annonciateur qu’il allait faire une bêtise. Face à ce qu’il considérait comme un danger, il leva son trident et s’apprêta à l’abattre carrément sur le pêcheur.





codage par Jyne sur apple-spring


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Mer 25 Mar - 13:20


Rencontre historique

Chiant. Il ressassait quelques souvenirs désagréables, alors que son corps était toujours immobilisé. Il pouvait apprendre des choses, il le savait, juste en discutant avec ce Shinigami. Peut être même qu'il pourrait comprendre un jour cette voix qu'il avait aimé, mais qu'il avait oublié. Qui était-elle ? Et d'un autre côté... il avait peur, tellement peur de savoir ce qui s'était passé. Il était tenté. Mais aussi effrayé. En conséquence, il n'arrivait pas à se décider, et il ne faisait rien. Cette situation l'ennuyait, et surtout, s'éternisait. Ce qu'il comprit de leur échange, c'est que le Hollow avait un pouvoir qui pouvait le faire perdre le contrôle, et que le Shinigami ne voulait pas le tuer. Ce n'était pas qu'il était particulièrement contre le fait d'avoir la vie sauve, mais il n'avait pas envie du tout de se laisser approcher par cette saleté de monstre.

« Bakudo n°4 : Hainawa. »

Il fixait le Hollow, ne luttant même pas contre ce nouveau sort qui ne faisait qu'ajouter une couche à sa prison. Ses doigts glissaient légèrement contre le manche de Kitsujin, mais il était certain de pouvoir redresser la lame et empêcher l'autre d'approcher. Le Shinigami avait sorti à boire, mais Kahei ne répondait pas. Il fixait son Hollow, sa proie. Son reatsu grimpa pour l'oppresser. Tout le monde sembla ignorer le Shinigami et ses petites coupes de sake. Il s'avançait, Kahei s'énerva. Quand il sentit le reatsu du Hollow augmenter, il augmenta le sien, avec toute la puissance dont il était capable. La colère et la peur se mêlèrent et la pression spirituelle grimpa en flèche. Il sentit même la prison de lumière commencer à se fissurer, signe qu'il n'avait pas franchement lutté contre depuis le début. Il sentit même sa chaine frémir de cette montée en puissance, et il eut soudainement peur qu'elle se brise sans son aval. Aussi, son reatsu eut comme une... hésitation.

« NE ME TOUCHE PAS, MONSTRE ! »

L'ironie de la situation ne toucha même pas Kahei. Ceci dit, l'arme du Hollow non plus. Le Pécheur dévisagea le Shinigami, la respiration un peu plus lourde qu'à l'accoutumée, après ce défèrlement. C'était difficile pour lui de dire si ce type prenait un malin plaisir à les sauver tous les deux, ou s'il ne sauvait que le Hollow.

« Allez tous vous faire voir... » marmona-t-il entre ses dents.

Il serra les dents, et laissa Kitsujin reprendre sa forme scellée, celle d'un simple katana. Progressivement, il reprit une respiration plus calme, plus posée. Plus sereine. Il lâcha son Zanpakuto, qui alla doucement se planter au sol sous lui. Le premier sort du Shinigami était tout fissuré, et il commençait à pouvoir un peu remuer, c'était pas si mal.

« J'ai pas soif, ça ira. »

Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas gouté quelque chose, senti autre chose que du sang dans sa bouche. Mais même pour cette curiosité-là, il n'avait aucune envie de faire ami-ami avec eux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Mer 25 Mar - 23:52


désolé petit.

Eh bien la situation semblait coincée. Pas très marrant les deux autres, ils m’avaient littéralement ignoré lorsque je leur ai proposé un peu de saké. En fait, ça pouvait paraître un peu inapproprié vu la tension qui régnait entre ces deux-là, des décharges de reiatsu à tour de bras et de la peur, de l’agressivité, une forme de bestialité ressortait enfin de cet arrancar, il montrait sa vraie nature de Hollow d’une certaine façon. Après m’être mangé mon rateau, je me devais de ranger deux des bols et me servir un verre histoire de se mettre à l’aise, mais je ne m’asseyais pas encore, la situation était trop tendue et je préférais les observer. Trempant mes lèvres pour sentir les effluves d’alcool pénétrer mon odorat et brûler ma bouche, je ne faisais que ça, observer. L’arrancar qui aurait du tenter de soutirer des informations ne sut tenir plus longtemps, la pression était trop grande pour lui et l’humiliation qu’il avait enduré d’être sauvé par un shinigami d’un adversaire qu’il ne connaît même pas trop dégradante pour son rang.
Mais je ne pouvais pas le laisser faire, ce n’était pas à lui de faire ça. De ma main gauche, libre de toute mouvement, je bloquais son trident en lui lançant un large et sincère sourire, levant mon bol de saké et buvant une petite gorgée. Maintenant que tout le monde était calmé, je me décidais enfin à m’assoir, allongeant mon kimono rose au sol de telle façon à éviter de salir mon haori tout en levant la tête au ciel et continuant à siroter mon verre.

- Il fait bon hein ? Si je ne savais pas à quoi elle servait, je trouverai que les portes de l'Enfer sont plutôt belles finalement. Elles feraient de merveilleux monuments, vous croyez pas ? Enfin je dis ça mais...

Je terminais mon verre, m’en servait un à nouveau et hop, cul-sec ! Je fis un petit « oh » de surprise face à la manière dont la substance que je venais de prendre m’avait bien arraché la gueule. Passant ma main sur mon front comme pour me remettre de mes émotions, je posais ma bouteille à moitié pleine aux pieds de l’arrancar en lui susurrant un « Elle est pour toi » discret. Qui sait, il avait beau avoir refusé, c’était peut-être un petit pochtron et vu les émotions qu’il venait de se taper, c’était la moindre des réparations pour son moral.

Je regardais le type enfermé dans ma technique, il avait perdu son côté vindicatif rageux, il avait même l'air de s'être calmé, même s'il jouait évidemment encore au dur... C'était un gamin quoi. Je souriais en passant ma main sur ma mèche. Il était de faire un bilan de la situation, l'ennemi a été capturé mais du point de vue de ma mission, je l'ai accomplie. J'ai appris leurs objectifs, à savoir récolter un maximum d'âmes sur le territoire de Karakura, ils n'ont pas d'alliances particulières, ni avec les Hollows, ni les Quincy vu son étonnement en m'entendant parler du Vandenreich. Ils ont un lien direct avec l'Enfer et la clé de leur pouvoir réside dans cette chaîne gorgée de reiatsu, même s'il n'en a pas conscience, son vrai pouvoir réside là-dedans, elle agit comme une sorte d'organe de reiatsu, c'est ce que j'ai remarqué depuis tout à l'heure. Elle semble contenir quelque chose et sa concentration en reiatsu est bien trop anormale pour que l'on puisse me faire croire qu'elle est naturelle. Cette chaîne ainsi que ses techniques prouvent bien son lien avec les enfers, son répertoire relève du macabre infernal.

Il me restait donc une seule chose à faire. Ne me jugez pas s'il vous plaît. Le monde est régulé par une harmonie, c'est la leçon que m'a transmise mon maître. Cette harmonie n'est pas constituée que de lumière, il faut savoir assumer la négation de la moralité, c'est elle qui fait apparaître le bien dans son éclat le plus resplendissant... Sans Hollow, qui saurait constater que les Shinigamis font le bien ? Pour faire le bien, il faut éradiquer l'ombre du mal, mais ce même mal doit survivre en éteignant la lumière. Cet antagonisme fratricide est la source de l'harmonie, si paradoxal cela peut-il paraître. Si les Quincy massacrent les Hollows pour se défendre et menacent l'existence du monde, ces types qui récoltent des âmes à tour de bras sont bien pires, ils n'ont qu'un but, collecter des âmes pour je ne sais trop quel motif, mettant ainsi en danger la balance des âmes et l'équilibre, le bon déroulement de cet antagonisme harmonieux qui nous permet de penser le sens de ce qu'est une "valeur".

Je me relevais en passant sans lui accorder un regard devant l'arrancar, je lui avais déjà fait mon cadeau d'adieu. Je n'avais d'yeux que pour ce gamin face à moi. D'un geste de main, je relachais l'emprise de mes bakudo sur lui. Il fallait faire les choses en règle, je ne voulais pas lui laisser le temps de se remettre de ses émotions ou quoique ce soit, il fallait d'abord que je me présente... enfin.

- Je m'appelle Kyoraku Shunsui, Capitaine-Commandant des 13 armées de la Cour.

Je dégainais sans hésiter, retournais mon katana et lui plantais en plein dans le coeur. Il n'avait sûrement pas du comprendre tout ce qui s'était passé là. Il avait beau avoir fini par se calmer, et presque être attachant, sa mission allait contre ma mission, protéger la Soul Society.

- Quel gâchis vraiment... Désolé gamin.

Je retirais ma lame, son sang coulait abondamment de sa plaie, c'était bien un organe vital que je venais de lui transpercer, aucun doute. Il n'y a rien, absolument rien de jouissif à tuer un enfant comme ça. Cette résistance au moment où j'ai planté mon katana ne venait pas de mon hésitation, cette résistance au début de ma lame contre sa peau, c'était la preuve qu'il voulait continuer à vivre et que je lui avais pris ça. Dès la seconde où nous nous sommes rencontrés et où j'ai appris qu'il cherchait des âmes, son sort était scellé, il y a quelque chose de bien plus tragique dans une telle mort que dans celle de mon maître malgré toute l'estime que je lui portais. Tuer un enfant, c'est contre-nature. De toute façon, j'ai toujours haï porter le coup de grâce.

Je tournais les talons tout en baissant mon chapeau de paille de honte, rangeant mon katana, je ne pouvais rien regarder d'autre que le sol. La porte de l'Enfer était réapparue, elle venait chercher son mort pour le ramener à sa cellule, mauvais ou pas, c'est malheureux d'en arriver là... Je disparaissais en un shunpo. De honte.
Revenir en haut Aller en bas
Decima Espada
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 25
Localisation : Hueco Mundo

Feuille de personnage
Niveau: 40
Expérience:
5720/10250  (5720/10250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Jeu 26 Mar - 1:19



Une rencontre historique







Stoppé. D’accord, on ne touche pas au prisonnier. La tension de l’Espada retomba et il recula prudemment, préférant ne pas provoquer le puissant shinigami. Ce serait idiot de sa part, même si il trouva dommage de ne pas mettre un terme à la vie de cette vermine. D’ailleurs, c’était amusant que le Pêcheur l’appel « monstre ». Cela lui tira un sourire narquois et il maugréa entre ses dents :

-Tu t’es pas vu, mécréant.

Mécréant, la tronche de l’insulte, c’était sorti tout seul allez savoir pourquoi, parfois il ne fallait pas chercher. Quand à la définition de monstre, cela est très obscure dans ces mondes où plusieurs races s’entrecroisent. S’entrecroisent sans jamais se mêler, vouées à se déchirer. Néanmoins les shinigami ne semblaient pas être si mauvais que cela. Ou alors il était tombé sur un type excentrique. Un peu comme lui au final, on ne pouvait pas dire que Saveiro soit très conventionnel non plus.

Hein ? Il resta un instant perplexe. Oh et bien il avait hérité d’une bouteille. Cela étonna fortement l’arrancar. Saveiro la ramassa finalement, après une hésitation. C’était bizarre, mais il c’était déjà fait la réflexion qu’aujourd’hui, tout était étrange. Offrir du saké à un arrancar, pour un shinigami, est surement moins inhabituel que de lui sauver la vie. Puis le taicho partit en direction du Pêcheur. L’Espada resta septique sur la beauté des portes, sans oser commenter. Et… D’ailleurs, la peur s’était dissipée non ? Il s’ausculta mentalement. Oui, c’est ça, l’angoisse irrationnelle était partit. Bien sûr, cela ne voulait pas dire qu’il ne craignait pas l’ennemi, sa puissance était bien réel, mais au moins n’était-il plus en stress constant.

Quand le shinigami se présenta il eut tout de même un choc, il n’avait pas compris que Kyoraku Shunsui était carrément LE « capitaine-commandant des 13 armées de la cour ». Cela expliquait toutefois sa facilité avec laquelle il avait vaincu le Pêcheur. Evidemment, il n’allait pas perdre comme ça. Saveiro ne chercha même pas à se présenter, ce n’était pas la peine de se faire voir après sa…comment dire…défaite cuisante. Il y a des jours où il fallait savoir se faire oublier, si ça se trouve le commandant le prenait pour un soldat arrancar au pif, alors autant ne pas en rajouter à son humiliation.

Quelle ne fut pas sa surprise quand Kyo – oui, ça y est il lui avait déjà donné un diminutif mentalement – planta sa lame dans le cœur du Pêcheur. Pour le coup, Saveiro en resta bouche bée. Non pas qu’il n’avait jamais vu de mort mais le shinigami avait proposé quelques minutes avant de discuter autour d’un sake et l’avait défendu du trident. Soit… Et puis il partit.

L’Espada observa l’agonisant en fronçant un peu les sourcils, il se méfiait toujours un peu, et si le Pêcheur ressortait une technique spéciale comme un soin ? Des portes apparurent, Saveiro recula d’un bond, surpris, pensant à la « technique spéciale » en question. Une porte des Enfers… Bizarre. C’était donc ce qui apparaissait quand un des ennemis mourrait ? Il regarda ce qui allait se passer, histoire d’avoir un rapport complet à défaut de glorieux. Il pensa distraitement qu’il allait gouter à la boisson que le shinigami lui avait passée. Oui il ne savait même pas que c’était de l’alcool, le mot « saké » n’ayant pas une grande résonnance dans sa tête. En fait, de sa vie de hollow il n’avait jamais bu d’alcool, et en avait oublié les effets. Néanmoins il n’en était pas encore là.





codage par Jyne sur apple-spring


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   Jeu 26 Mar - 11:49


Rencontre historique

Le Shinigami divagua un moment, à propos de la porte. La porte des Enfers symbolysait deux choses pour Kahei : dans un sens, la prison, dans l'autre, la liberté. Mais il n'y avait rien de beau : ce n'était qu'une porte, horrible, désagréable, qui ne lui rapportait que des souvenirs douloureux, la mort et la défaite. Son regard laissait parfaitement comprendre qu'il n'était pas d'accord. Mais finalement, le Shinigami ne continua pas dans son délire alcoolisé. Il se redressa. Et s'avança. D'abord, ce fut le premier sort qui se brisa. L'autre suivit rapidement. Kahei put se redresser un peu, et faire un pas en arrière quand le Shinigami se présenta :

« Je m'appelle Kyoraku Shunsui, Capitaine-Commandant des 13 armées de la Cour. »

Le Pécheur eut à peine le temps d'écarquiller les yeux. La lame s'enfonça à travers son corps. Sa bouche s'ouvrit comme s'il allait hurler, mais aucun son n'en sortit. La surprise prit le pas sur la douleur, l'espace de quelques temps, puis la lame se retira, et il saigna. C'était ça, la puissance du Capitaine Commandant ? Il n'avait pas vu le coup arriver, et il ne l'avait senti que parce qu'il avait tardé à retirer sa lame. Il avait souffert qu'un instant. Son corps était devenu froid de l'intérieur, mais il n'était pas sûr que ce soit bien vrai. Il était mort, ou du moins, ça n'allait pas tarder.

« N-non... »

Il n'était pas sur que quiconque ait entendu sa faible plainte. Il chuta d'abord, jusqu'à s'effondrer sur un toit juste en dessous d'eux. A peine eut-il heurté le sol, qu'une immense porte s'ouvrit derrière lui. Il tremblait, au sol, comme s'il était encore animé par un dernier sursaut de vie. Il aurait du lui dire, que s'il voulait le tuer, il pouvait le faire autrement. Le coeur transpercé, c'était vraiment désagréable. Les chaines d'ordinaire invisible se matérialisèrent, autour de ses poignets, de ses chevilles, même autour de son torse, elles venaient s'enrouler. Il ne lutta que brièvement, incapable de leur résister alors qu'elles le trainaient pour le ramener à la maison.

« HOLLOW ! » cria-t-il. « Kahei Byakuren ! Souviens-t-en pour la prochaine fois ! »

Il fut transpercé par une chaine à l'instant où elles se refermèrent, et il hurla de douleur. Il savait ce qui l'attendait. Il connaissait cette douleur, il avait appris à reconnaitre toutes les phases d'une renaissance, toutes les punitions face à l'échec. Il allait revenir. Il reviendrait !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Historique [ Savei & Kyoraku ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Limonade: un berceau historique méconnu
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» L''historique de ma bande
» Ménage à 3 historique!!!
» Haïti - Constitution : Un pas historique dans les relations Haïti-diaspora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Hell on Earth :: 
Zone RPG
 :: Monde des Humains :: Karakura :: Centre-ville
-