Forum RPG sur le manga Bleach
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Shirai Ruika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Shirai Ruika   Sam 11 Juil - 22:59

Shirai Ruika

 
|| Âge : Plus de 200 ans || Sexe : Féminin || Race : Shinigami || Allégeance : Huitième division ||

 

 
Je ne pense pas être extraordinairement belle. J'ai tout de même un certain charme et je m'aime comme je suis. Mes cheveux sont d'une couleur peu commune, d'un beau rose clair, coupés en dégradés et parfois un peu bouclés, même si les cheveux les plus courts restent plats. Je les attache souvent en queue de cheval sur le côté de ma tête, car je trouve cela plus pratique que de les laisser défaits. J'ai cependant certaines mèches qui s'en échappe et encadre mon visage, dont la petite frange qui me tombe entre les yeux. Mais je suis habituée et ça ne me dérange pas, même lors de mes combats. J'aime mes cheveux comme ils sont, je n'ai pas besoin de changer pour ce genre de petits détails.

J'ai un visage plutôt fin et de petites lèvres rosées. Mon nez n'est pas très large et ma peau est très claire, ce qui fait ressortir mes yeux bleus. Ils sont d'ailleurs encadrés de longs et épais cils noirs, qui sont naturels. J'ai une belle peau sans trop d'imperfection et j'en prends soin, même si je ne suis pas le genre de femme à paniquer pour le moindre de mes petits défauts physiques. L'une des caractéristiques chez moi est que je ne souris pas souvent et j'affiche toujours mon air sérieux, surtout depuis les trois dernières années.

Je ne suis pas très grande et c'est même plutôt l'inverse. Morte prématurément, je suis à la Soul Society depuis plus de 200 ans, alors que je n'étais qu'un bébé, mais pourtant, je ne prends que quelques centimètres par décennie. Je mesure 147 centimètres, pour un poids de 80 livres et je ne suis donc certes pas la plus petite du Gotei 13, mais je fais quand même partie de ceux qui sont éternellement coincés au stade de l'adolescence. Je suis très en forme physiquement, car je m'entraîne souvent. J'ai une assez petite taille et un ventre plat, musclé même, comme mes jambes et mes bras. Mes épaules sont étroites et je ne semble pas avoir la carrure de quelqu'un qui sait se défendre, mais pourtant, je me débrouille parfaitement seule. On trouve souvent que je semble fragile, mais je ne le suis pas.

J'ai aussi de petites mains douces, mais elles sont très agiles et puissantes. J'ai une poigne forte, ayant des années d'entrainement derrière moi. Je suis assez féminine et beaucoup ont tendance à associer féminité et faiblesse. Je n'ai cependant pas une grande poitrine, qui est presque inexistante d'ailleurs, mais je ne m'en formalise pas. Je suis souvent sous-estimé dû à ma taille et à mon apparence assez douce, ce pourquoi je laisse souvent un air dur sur mon visage. Ma démarche est assurée, afin d'imposer le respect. De plus, on me dit souvent qu'elle est assez féline et que je donne l'impression d'être à la recherche de ma prochaine proie, ce qui intimide parfois les gens.

Pour ce qui est de mes vêtements, je porte toujours le traditionnel uniforme des shinigamis, même s'il est cependant plus court que la normale et m'arrive un peu en haut des genoux. Je porte mon zanpakuto, dont la gaine et le fourreau sont dorés, à la taille, sous l'haori blanc. Ce dernier porte le numéro de la huitième division dans le dos, écrit en noire. Les manches sont longues et il arrive plus bas que l'uniforme sur lequel il se trouve. De plus, l'intérieur est vert émeraude. Les rares fois où je peux enlever ces vêtements, par exemple lors de mission à Karakura, je porte souvent des robes de couleur noire. J'ai toujours avec moi un collier dont je ne me sépare jamais, offert par mon défunt fiancé des années auparavant.

Autre que cela et de façon un peu plus personnelle, j'ai un tatouage représentant un colibri en tribal. Il se trouve au bas de mon dos, au milieu des reins et de chaque côté de l'oiseau se trouvent trois courbes qui s'entrecroisent par moment. Il n'y a que très peu de couleur, une petite touche de rose en l'honneur de ma division, ainsi qu'un peu de vert, qui me rappelle les yeux de mon ancien amour. De plus, je garde toujours un portrait de lui dans mon uniforme, caché prêt de mon coeur. Simple et abimé avec le temps, je ne peux cependant pas m'en séparé, car j'ai l'impression qu'il s'agit de l'un des rares souvenirs qu'il me reste de lui et que j'en viendrai à oublier son visage si je n'ai pas quelque chose pour sans cesse me le rappeler.

J'ai aussi une cicatrice qui longe ma cuisse. Je ne me rappelle pas où je l'ai eu, mais je pense l'avoir depuis que je suis une enfant. Je ne peux même pas dire s'il s'agit d'une blessure que m'a imposée un hollow ou si c'est une personne qui me l'a infligée. Je n'ai pas honte de la montrer, car pour moi, c'est une preuve de mon endurance. De toute façon, elle est assez pâle et n'est pas si monstrueuse. J'ai aussi deux trous sur chacune de mes oreilles, m'étant faites percer quelques années auparavant, chose inutile car je ne porte jamais de boucles d'oreilles. Ils se sont partiellement refermés, mais on peut encore voir lorsqu'on y porte attention leur ancienne présence, ce qui a marqué ma peau.

Pour finir, j'ai souvent des cernes sous les yeux dû à un travail acharné. Pourtant, j'essaie de ne pas montrer la fatigue et garde toujours une expression sereine afin qu'on ne doute pas de mes capacités. J'ai la mauvaise manie de me mordre les lèvres lorsque je pense trop, ce qui provoque parfois certaines rougeurs pour celle-ci. C'est bien l'une des seules choses qui rougie sur mon visage, car malgré une chaleur suffocante ou une gêne intense, mes joues ne prennent jamais de couleur autre que le beige clair habituel de ma peau, à moins d'être recouvert de sang, mais cela n'est pas la même chose.

Je pense avoir fait le tour de ma description physique. Chacun de ses petits détails donne, une fois réuni, ma personne et sont une page de mon histoire.

 

 
Je suis quelqu'un de très fidèle, non seulement à mes sentiments, mais à mes valeurs et à mes proches aussi. Pour moi, rien n'est plus important que la sécurité des miens et ma division est une famille que je protègerai au coup de ma vie. Je ne trahirai jamais ceux qui compte pour moi, mais je ne me trahirais pas moi-même non plus et je souhaite rester le plus possible sur ce que je considère être le droit chemin. Je n'oublie jamais ce pourquoi je me bats et je suis déterminée à continuer ainsi. Ma famille, mes amis et mon amour perdu restent à jamais dans mon coeur et, peu importe ce qui arrivera, je ne briserai pas la confiance qu'ils ont tous mit en moi.

Je pense aussi être quelqu'un d'assez intelligente. Je me suis toujours débrouillée seule et j'arrive assez bien à cerner mon entourage. Je comprends assez bien ce qui m'entoure et je ne me laisse pas manipuler facilement. De plus, en temps de combat, j'arrive à penser assez rapidement et je trouve des solutions aux problèmes sans grande difficulté. Je dois dire que j'adore apprendre de nouvelles choses et que cela me permet d'enrichir mes connaissances dès que j'en ai l'occasion. Je suis aussi très persérvérante et je n'ai pas peur de mettre le temps qu'il faudra pour apprendre de nouvelles techniques ou améliorer celles que je maitrise déjà. Pour moi, la perfection n'existe pas et il y a toujours place à l'amélioration.

Ce côté de moi peut cependant s'avérer nuisible parfois, car je me montre souvent très exigeante auprès de ma division. À mes yeux, je ne suis pas la seule qui doit travailler afin d'augmenter mes capacités, mais tous les membres de la huitième le doivent également. J'attends donc d'eux une constante évolution, alors que je sais que certains sont plus lents que d'autres et qu'il n'y a aucun mal à cela. J'essaie donc d'aider mes subordonnés à se connaitre et comprendre leurs limites, afin qu'ils apprennent à les dépasser en temps et lieu. Je ne supporte pas d'entendre quelqu'un se plaindre qu'il n'arrive pas à accomplir quoi que ce soit, car je pense qu'on peut tout faire en y mettant du siens.

Je reste tout de même respectueuse envers les miens et je ne désobéis jamais aux ordres donnés par mes supérieurs. J'ai toujours vue le précédant capitaine comme quelqu'un de droit et juste, comme l'était la vice-capitaine sous ses ordres. Je fais donc tout pour agir avec le plus de respect et ce, peu importe face à qui je me trouve. Je n'accepte pas l'insubordination, mais ce n'est pas une raison pour me montrer hautaine avec les autres. Mon poste ne me donne pas le droit de me penser meilleure que tous, il me donne seulement la responsabilité d'accomplir mon travail avec le plus grand soin.

Je suis d'ailleurs un peu trop minutieuse. Je n'aime vraiment qu'on ne mette pas d'effort dans ce que l'on fait. Je me donne toujours à cent pour cent et je revoie chaque détail qui ne me plait pas. Je trouve toujours quelque chose à recommencer et j'ai donc dû apprendre à me contenter d'un travail bien fait et réussi, car peu importe la situation, il y a toujours quelque chose qui va me déplaire. Je lâche donc prise quand je vois que je suis celle dans le tord, mais je ne me laisse pas marcher sur les pieds quand je sais avoir raison. Je ne suis jamais satisfaite de moi-même et mes attentes sont souvent trop exigeantes, mais c'est ainsi que je me suis toujours forcée à agir du mieux que je pouvais et les résultats m'ont permis de gravir les échelons pour obtenir le poste de capitaine.

Je suis parfois trop sérieuse, aussi. Je ne me laisse pas aller facilement et je n'aime pas perdre mon temps avec des choses futiles. J'ai énormément de difficultés à trouver une quelconque situation amusante et je ne vois pas l'utilité à passer du temps à ne rien faire d'autre que de se relaxer. J'ai perdu depuis longtemps la capacité de m'amuser pour un rien, car la perte de mon fiancé m'a marqué profondément. Je ne sais pas vraiment comment être heureuse sans lui, mais je m'efforce de trouver de la joie par moment, car je sais qu'il voudrait que je trouve le bonheur, même s'il n'est plus avec moi pour qu'on le partage ensemble.

C'est d'ailleurs étonnant que j'aie choisi une division comme la huitième, alors que l'ancien capitaine était quelqu'un qui aimait grandement s'amuser. Mais son côté sérieux en temps de guerre et son caractère sympathique m'ont poussé à rejoindre ses troupes, car au fond de moi, je savais parfaitement que j'avais besoin de quelqu'un comme ça pour retrouver cette joie que je n'avais pas connue depuis longtemps. Il m'a aidée à m'ouvrir un peu plus, même si j'ai encore énormément de difficultés à laisser passer les émotions. Je suis encore souvent portée à les enterrer au plus profond de moi, mais moins que je le faisais autrefois.

Malgré tout, je reste quelqu'un d'assez attentionnée. J'ai une bonne écoute et je suis souvent de bons conseils. Je ne suis peut-être pas douée pour m'ouvrir aux autres, mais je n'ai aucun problème à ce qu'on se confie à moi et à ce que les gens reposent sur mes épaules. Je préfère d'ailleurs m'occuper des autres que penser à ma personne et je suis donc une capitaine très attentive à ses subordonnés. Je prends le temps de connaitre la plupart du mieux que je le peux, afin de m'assurer que chacun se sente chez soi dans notre division et soit accepté parmi leur paire.

D'ailleurs, je m'assure que chacun trouve sa place dans mes rangs. Je crois que chaque capacité à son importance, surtout en temps de guerre. J'encourage donc tous les shinigamis qui rejoignent la huitième à ne pas avoir honte de ce qu'ils peuvent faire ou ne pas faire, car il n'y a personne qui maitrise tous les champs à la perfection. Je les aide à trouver la voie dans laquelle ils se sentent le plus à l'aise et dans laquelle ils cheminent le mieux, car cela permet de leur redonner confiance et d'avoir de tout au sein de notre armée.

Je prends mon travail de capitaine avec extrêmement de sérieux. Je sais que pour mener un aussi grand groupe de shinigamis, il faut le mériter et surtout, agir en meneur. On ne peut pas se reposer sur les autres pour prendre les décisions à notre place et il faut donc juger de ce qui doit être fait par nous-mêmes. J'ai donc depuis longtemps appris à diriger ceux qui étaient sous mes ordres et je prends un grand soin à ce que je sois respectée en tant que capitaine. Je n'accepte pas de me faire rabaisser sous prétexte que je suis une femme, mais je ne cache pas pour autant le fait que j'en sois une. Je montre, au contraire, qu'on peut arriver à un tel poste et le mériter peu importe le sexe.

 

Un minimum de 500 mots est demandé ici pour votre histoire. Pour les personnages du manga, un test RP vous sera donné par le staff en remplacement de l'histoire.

Et Vous ?

|| Pseudo : Neko  || Âge : 18 ans  || Code : || Avis : Le site me parait fort intéressant Smile ||
Revenir en haut Aller en bas
Fullbringer
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 05/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 15
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialité: Kidô
MessageSujet: Re: Shirai Ruika   Ven 24 Juil - 23:00

Yop là, on approche de la fin du temps imparti, des nouvelles par ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-hell.forumactif.com
Fullbringer
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 05/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 15
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialité: Kidô
MessageSujet: Re: Shirai Ruika   Jeu 6 Aoû - 16:10

Pas de nouvelles, j'archive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-hell.forumactif.com
MessageSujet: Re: Shirai Ruika   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shirai Ruika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Veme Tournoi]8eme de finale:Samiel de Beta Vs Ruika susanoo de la Discorde
» [Jeu] Harem !
» [Vème Tournoi]16ème de Finale: Kyrian, Chevalier Noir du Phoenix VS Ruika Susanoo, La Discorde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Hell on Earth :: 
Zone Flood
 :: Archive des Fiches :: Archives des Présentations
-