Forum RPG sur le manga Bleach
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !   Mer 17 Juin - 23:26

Vlad Tèpes

|| Âge : Vieux || Sexe : Masculin || Race : Pécheur || Allégeance : Loyal Neutre, Pécheur ||

image


Grand. Puissant. C'est deux mots qui viennent tout de suite à l'esprit en voyant cet homme. Cet être hors du commun... Probablement l'un des rares pécheurs à avoir gardé un esprit un relativement sain, partiellement grâce à l'une de ses règles :"Un esprit sain dans un corps sain".
De fait, Vlad a toujours mis un point d'honneur a entretenir son corps le mieux possible. Sans compter que de son vivant (et même dans sa mort), un corps de guerrier... Ca sauvait la vie. Au même titre que l'armure qu'il porte en permanence, reste des grandes guerres qu'il avait vécu et gagné.
Si jamais vous le voyez sans armures... Vous verrez un corps barré de cicatrices. Assez pour qu'un humain normal, ou même anormal s'effondre... Le pire étant que celles-ci ne sont que des restes de sa vie humaine.
Robuste, avec une masse musculaire parfaite. Une vie dédié au combat, et un corps dédié à la même chose... Et Surtout à protéger ses hommes et son peuple. En fait, la majorité de ses cicatrices viennent sans aucun doute de là.
Quant à sa longue chevelure et sa barbe... Vous avez trouvé des rasoirs en Enfer ? Parce Vlad non. Si jamais vous en trouvez, essayer de lui en parler, cela pourrait vous aider... Ou au moins avoir une faveur de sa part.
Son bras droit est bandeletté. Là c'est un reste du combat contre le Shinigami qui l'envoya en enfer. La Soul Society avait quelque peu surveillé le monde des hommes et un individu tel que lui aurait sans aucun doute produit avec le temps un Hollow dangereux, avec le potentiel de Vasto Lorde. Un shinigami avait donc été envoyé, afin de s'occuper de l'âme tant qu'elle était faible...
Excepté que Vlad avait résisté, de manière anormale et tenter de tuer le Shinigami... Qui n'avait eu d'autre choix que de mutiler l'âme avant de l'envoyer en Enfer, afin que la cérémonie se passe normalement... Enfin bon. Derrière ce bandage se cache donc désormais un bras sanguinolent... Orné d'une chaîne de métal. Bon en plus du lien qui le lie à l'Enfer.
S'il n'a jamais recouvert son bras, c'est parce qu'aujourd'hui, il est la principale source de son pouvoir : les plaies de sang qu'il laisse derrière lui sert à continuellement pouvoir se battre si nécessaire. C'est en quelque sorte le moyen normal. En cas d'urgence, il fait ouvrir l'intégralité de ses plaies, et du sang suinte de l'armure de guerre... Sa transformation en Pécheur lui permet de saigner continuellement sans en souffrir... Et c'est plutôt utile au vu de sa capacité à manier son sang. Le bandage lui, sert surtout à éviter de saloper partout le sol.
Quant à son visage, outre sa pilosité, beaucoup de femmes tendent à le trouver beau... Avant de tenter de le tuer. Bah oui l'enfer c'est pas génial pour trouver un coup à tirer vu qu'on veut tous tuer son prochain pour sortir. Mais sinon il a également des yeux rouges comme le sang, qui se sont colorés ainsi depuis qu'il a obtenu ses pouvoirs.
Enfin donc. Vlad est une personne digne, fière et puissante, et cela se sent dans sa puissante stature et son armure noire comme les roches de l'enfer. En fait il est probable qu'elle vienne de là. Mais il la porte en quasi-permanence, et peu peuvent d'ailleurs prétendre l'avoir vu sans. Certains murmurent qu'en réalité, elle lui a été cousu sur sa peau en guise de punition... Mais punition de qui ? C'est une grande question.
Beaucoup se demandent pourquoi un ancien seigneur européen ne porte pas sur lui une arme blanche. La réponse à cela est assez simple : Il n'a tout simplement trouvé aucune arme capable de résister à l'intensité de l'un de ses combats, et n'étant point un Shinigami, Vlad n'a jamais eu de Zanpakto. C'est pourquoi, il s'est rabattu sur les deux seuls choses qu'il sait parfait à ses yeux. Son pouvoir, acquis dans la douleur, les larmes et la sueur... et son corps, forgé dans les flammes de la guerre, accompagné de plusieurs siècles d'expérience de combats à mort et désespérés.
D'ailleurs certains murmureraient que ses bottes sont en réalité du sang des démons des enfers, que Vlad aurait fait coagulés. Le but ? Des bottes confortables et adaptés au combat.


image


"Un Roi. Qu'est-ce qu'un Roi ? C'est un Suzerain, celui qui règne sur le peuple. Il s'attend donc à ce qu'on lui obéisse fidèlement et loyalement... Tout en comprenant mieux que n'importe qui les devoirs qu'imposent une telle fidélité. Car la vassalité implique aussi des devoirs pour le suzerain, malgré ce que les autres seigneurs peuvent penser.
Le Suzerain, doit faire tout ce qui est nécessaire pour protéger son peuple, même si cela doit ternir son âme pour l'éternité. Il est le gardien et le protecteur de ce qu'il a juré de protéger. Peu importe s'il doit nager dans une mer de sang et se battre contre un flot incalculable d'ennemis. Ou même devenir un démon."
C'est le discours que tint Vlad avant la mise à mort des prisonniers ennemis par empalement, le long des gorges qui était l'accès à son royaume. Cela servirait d'avertissement pour les futurs envahisseurs...
Le souverain souffla péniblement. Cela ne lui faisait pas plaisir et il ne tirait aucune joie de la mort d'autant de guerrier, loin de chez eux. Il... Ne leur donnait pas la mort qu'ils avaient mérité. Mais la mort dont son peuple avait besoin. Vlad en était toutefois réellement désolé. Cet acte allait lui barrer l'accès au Paradis, il le savait. Mais Dieu avait mis sa famille en charge de la protection de son pays. Il fallait donc prendre les mesures nécessaires.
C'est drôle. Même en Enfer, Vlad avait gardé cette habitude de prendre soin de ses subordonnés. Il avait reformé une sorte de petite armée, en retrouvant les anciens membres de la sienne ou d'anciens ennemis honorables. Chacun le connaissait. Chacun savait à quel point il était pragmatisme, privilégiant le minimum de mort de son côté et un maximum chez l'ennemi, préférant la terreur à la vraie violence...
La loyauté est donc le maître mot de Vlad, qui n'aime pas non plus les combats inutiles, pour le plaisir du combat. Parce... L'art de la guerre est trop noble pour devenir un péché. Il fallait en respecter les règles, afin que la guerre reste une œuvre et non un massacre.
De même que tout les individus devaient savoir se battre afin de protéger ce qui leur était cher.
Vlad avait été surpris d'apprendre par un de ses protégés une phrase dite dans un conte pour enfant connu, et qui étrangement lui convenait. "Le roi doit être le dernier à entrer dans la bataille et le dernier à battre en retraite."
La guerre était le dernier recours d'un roi. C'est pour cela qu'il devait entrer en dernier, n'accorder son autorisation qu'en dernier recours. En ressortir en dernier ? C'était pour permettre aux subordonnés d'en ressortir le plus vite possible, l'ennemi allant sans doute se concentrer sur lui. D'où l'intérêt d'un plan de succession clair et défini ensuite. Car oui, Vlad est quelqu'un de réfléchi et d'organisé, capable de garder la tête froide même dans la pire des situations. Les rares choses capable de le mettre en rogne sont : Attaquer un de ses subordonnés ou lui faire du mal, et la musique de merde qu'il y a actuellement.
Toutefois, certaines choses trouvent grâce à ses oreilles, tel le Métal.
"Ça rend très bien durant un combat contre un adversaire honorable."
Aurait-il dit. Toutefois, certaines des âmes torturées sous ses ordres murmurent que ce qu'il préfère reste la musique classique...
Actuellement, son but semble assez flou, mais il est clair qu'il vise le pouvoir de changer les choses en enfer... Renverser les Seigneurs de l'Enfer ? Donner une chance réelle aux autres âmes de sortir, telle qu'on leur avait promis ? Il semblerait que oui. En tout cas, c'est le but de sa "Légion", telle qu'il l'appelle. Ancien grand stratège, il sait que l'union est important même en Enfer, et il se sert de son charisme et de sa force pour maintenir l'unité... Ce qui amène à deux de ses défauts :
-Le premier est qu'il a une haute, parfois trop haute, opinion de lui-même qui l'amène à faire des erreurs de calculs et à ne pas assez prendre en compte le sentiment des autres à son égard. Il a donc du mal à comprendre parfois les valeurs d'autrui, et peut les mépriser si jamais l'individu n'a pas la force de les faire vivre.
-Le deuxième est qu'il ne pense pas assez à lui. Il sait parfaitement que pour atteindre le but de sa Légion, il devra rester en Enfer, car il sait que sa Légion le suit principalement lui... Et que peu parmi les siens seraient capable de reprendre le flambeau. Si jamais il atteint le grade de Seigneur des Enfers, il sait parfaitement qu'il devra rester en Enfer. A souffrir pour l'éternité, ne se permettant des excursions sur Terre que pour augmenter sa force et continuer à protéger ce qu'il a juré de protéger... Encore et encore. Jusqu'à ce que son âme se consume dans les flammes de l'enfer...
Il faut également savoir une chose. Vlad dément toujours les rumeurs à son sujet. Pourquoi ? Parce qu'il sait qu'avec le Mensonge chevauche la Désinformation. Qu'ainsi les gens pensent toujours le contraire de ce qu'on leur dit. Ainsi, pour le coup des bottes de sang, il s'est contenté de dire "Tu crois que j'ai eu ses bottes où ? En tuant un démon pour le vider de son sang ? Nan je les ai juste depuis que je suis ici."
Pourquoi les gens sont ainsi ? Car le peuple a besoin de rêver, même en Enfer. Car que pourrait être l'Enfer si l'Espoir et le rêve n'existait pas pour faire souffrir les individus et les empêcher de casser ?
Maintenir une aura autour de lui... C'est une part de son pouvoir dira-t-on... Une image calculée pour faire peur à ses ennemis et accroître son pouvoir.
De même en combat, Vlad reste fourbe et continuera toujours de sourire... Voir même à rigoler. Pourquoi ? Car face à quelqu'un de son niveau, s'il le voyait soudain rigoler, Vlad penserait qu'il y a anguille sous roche.
C'était le sentiment qu'il cherchait à inspirer à autrui... En tant que tacticien de grande expérience.



Partie historique et légèrement romancée de la vie de Vlad III, dit Vlad l'Empaleur.
1433, Sighisoara, lieu d'exil de Vlad II, dit le Dragon, bien qu'on l'ait accusé de trahison. Un grand évènement se préparait en la naissance de son fils, Vlad III. Déjà à l'époque, son père l'entraînait comme il le pouvait dès que le jeune prince peut tenir sur ses pieds. Rapidement, le futur empaleur devint grand frère. Quand il y repensait encore maintenant, c'était la période où il était jeune et insouciant, pensant que son père était le plus grand guerrier du monde...
Quoiqu'il ne comprenait pas encore ce que son père voulait dire par "vengeance"... Mais Vlad III souhaitait alors tout faire pour satisfaire les ambitions de son père. Vlad II et ses enfants étaient proches, le père n'ayant pas totalement accès à toutes ses fonctions, dû à son exil. Plus de temps pour les deux petits garçons que le Seigneur lui avait accordé... Jusqu'à ce que suite à une bataille perdue, les Turcs imposerent une condition humiliante à Vlad II. Avaient-ils conscience de l'affection existante dans cette famille de noble qui était alors parmi les plus soudés ? Vlad III ne le sut jamais réellement. Ni son frère d'ailleurs.
Leur père... Ne put se résoudre à les voir partir, ou à leur expliquer la situation. C'est pourquoi, il se contenta de les droguer avant qu'ils aillent dormir. La seule chose qu'il put faire avant fut de les embrasser une dernière fois dans les cheveux, sachant qu'il ne les reverrait probablement plus de son vivant...
Vlad se réveilla alors dans un chariot, déjà loin de sa terre natale. Là... Sous bonne escorte avec son frère, ils furent emmenés à la cour Turque...
Si au début, les deux frères résistèrent, rapidement... Ils finirent par se lier d'amitié avec les fils du Sultan. Ceux-ci étaient amusants, et l'éducation turque l'était également. Là-bas... Gray fut initié aux différentes charges de cavalerie possible. L'art de la guerre ottomane, assez différente des bases inculqués par son père mais... Toujours utile. Vlad II gagna également le respect du Sultan dans différents tournois, où Vlad s'illustra comme l'un des meilleurs épéistes de la cour. La vie suivait à ce moment là un cours assez plaisant pour le jeune homme... Jusqu'à ce que la mort de son père survienne. Celui-ci avait négocié un cessez le feu avec les Turcs, afin d'alléger la pression militaire qu'il soutenait. Le Sultan avait d'ailleurs sous-entendu à Vlad qu'il avait permis cela par égard pour lui et éventuellement permettre une réunion familiale... Après tout, le Dragon était un adversaire puissant et honorable. Le compter comme allié, ou au moins personnage neutre en cas de conflit serait une excellente chose. C'est pourquoi la mort de Vlad II lui causa une forme de chagrin. Regret. L'homme n'avait pas eu la mort qu'il méritait. Son suzerain idiot n'avait pas compris l'intérêt tactique de ne plus être efflanqué... Et l'avait condamné pour traîtrise et tué.
La nouvelle mit un an à parvenir à la cour... Causant un grand chagrin à Vlad et à son frère. Le sultan leur laissa alors le choix. Partir maintenant, ou rester encore sous sa protection. Ici, rien ne pouvait les atteindre, et avec le temps, il avait fini par les considérer un peu comme ses enfants.
Vlad était alors jeune et impétueux... Et parti dans la nuit, sans prévenir personne. Egard pour son frère ? Peur qu'il le gêne ? Vlad ne le dit jamais, mais il ne le prévint pas de ses projets. Fort de l'appui du Sultan, il prend la tête de troupes Turques et prend sa Valachie natale, en l'absence de l'usurpateur. Malheureusement, en 2 mois, Vlad trop confiant, n'a pas réussi à réunir une force suffisante pour garder le trône et se fait virer de la cité. Défaite humiliante pour ce jeune premier... Mais qu'importe. Cela ne l'arrêtera pas...
Le jeune homme est déterminé et il a le feu qui brûle dans ses yeux... Bien qu'il ne puisse retourner à la cour du Sultan après un tel échec... Il lui faut donc des alliés.
Décidant de tout reprendre à zéro, le jeune Vlad s'exile en Moldavie. Il lui faut réapprendre les pays slaves...
Là, il se lie d'amitié avec la noblesse et le futur souverain de Moldavie. Des relations politiques à ses yeux, bien qu'Etienne devienne plus que cela. Pour sceller leur amitié, Vlad épouse d'ailleurs l'une de ses cousines. Sa femme qu'il aimera tendrement toute sa vie...
C'est finalement son père adoptif qui lui donnera l'occasion d'accomplir son rêve de régner en Valachie. En effet, sa progression sans faille force le Suzerain du Suzerain de Valachie à donner des troupes au jeune Vlad afin qu'il accomplisse le travail... Au lieu de cela, Vlad se contente de prendre la Valachie avec ces troupes-ci.
De plus, le jeune homme a compris les erreurs du passé et consolide pleinement ses défenses. Il se fait également aduler du petit peuple en appliquant de manière strict ses principes. Tous doivent respecter la loi, même les nobles... Ou plutôt particulièrement les nobles.
Se souvenant des tortures turques, Vlad, désormais plus âgé, les empale. Pourquoi donc ? Car la terreur de la mort d'à peine trois d'entre eux suffit à Vlad pour acquérir la réputation de monstre répressif. Plus besoin de faire d'exemple des nobles sur sa terre, puisqu'ils se mettent à veiller scrupuleusement sur leurs domaines. De même ses ennemis sont rapidement forcés de constater... Qu'il est un excellent stratège.
Le Seigneur, voyant la fidélité sans faille de ses villageois, se décide à en créer un corps d'armé, le corps princier... Le modèle était tel qu'il inspira sans doute Napoléon avec ses grognards.
L'honneur et la loyauté. Les maîtres mots de Vlad...
Jusqu'à ce que le Ciel ne décide de reprendre ce qu'il lui avait donné.
[Attention, à partir d'ici, je prends quelques libertés avec l'histoire réel, afin de donner un côté plus tragique à mon personnage]
Matthias de Corvin lui envoie sans cesse des messages pour attaquer les Turcs. Vladimir refuse. Sans cesse. Rien n'y fait, et étrangement, la rumeur se répand comme quoi Vlad n'apprécierait plus l'aide des Turcs...
Pour en être sûr, le Sultan, qui se considère comme frère de Vlad, envoie des émissaires. Lui non plus ne veut pas croire en cette trahison. Malheureusement, dans la cour du sultan, des gens n'apprécie pas l'intérêt du sultan pour ce jeune homme... Tout en ayant déjà sa confiance absolue. C'est pourquoi ils massacrent horriblement les émissaires, faisant ainsi croire au Sultan que Vlad ne veut vraiment plus de son amitié... Le coeur lourd... Le Sultan déclenche l'attaque sur la Valachie. Rien ne pourra la stopper.
Vlad sait également les moeurs turques. Il sait qu'il ne pourra s'approcher de son frère adoptif... Le coeur lourd, et gardant une grande amitié pour le turc... L'empaleur se résout à un grand sacrifice. Tuer le Sultan afin de forcer l'armée Turque à battre en retraite. La mort de son frère contre la vie de milliers d'autres.
Le temps passa.
La guerre fit rage.
Vlad III maintenait à égalité tout ceci, quand il tenta un coup de poker... L'empalement des Prisonniers. Aucune haine, et seulement de la tristesse se lisait dans ses yeux alors qu'il ordonnait leur mise à mort...
L'effet eu et n'eut pas l'effet escompté.
Le Sultan se retira effectivement... Laissant place au vrai frère de Vlad. L'un des Empalés était en réalité l'homme qu'il aimait... Une mort qui demandait vengeance.
La suite ? On pourrait dire que le chevalier d'Andromède des Chevaliers du Zodiaque était l'un des descendants de son frère. Gay comme un phoque, et peu penché sur la violence... Jusqu'à ce qu'on le pousse hors de ses gonds, auquel cas il se révèle plus que doué. Doué au point que le jeune homme rassemble le peuple qui jusque là adulait son frère... Et conquiert le trône.
La femme de son frère mourut durant la prise du chateau, et ce dernier ne sut jamais réellement comment il s'en sortit. Vlad hurla son désespoir, seul dans une forêt obscure.
C'est alors qu'il alla à la cour de celui qui avait tout initié, afin d'obtenir le fameux soutien qu'on lui avait promis alors qu'il n'avait rien demandé.... Matthias de Corvin. Qui le fit enfermer et le donna en cadeau à son frère, désormais seigneur légitime du pays natal, et Vlad étant passé de Seigneur dur mais juste, garantissant une paix totale à un tyran sanguinaire. Sa réputation n'avait pas été aidé par les différents marchands qu'il avait taxé afin de développer son pays...

Ce qui nous amène enfin à la partie intéressante. La mort et l'après mort de Vlad Tepes.

1 ans... 1 ans qu'il était balloté de prison en prison, exilé et repris. Finalement, son sort semblait enfin avoir été décidé... Et Vlad le connaissait. Enfin il rejoindrait sa femme. L'homme contemplait les chaînes qu'on lui avait apposé alors qu'on le menait vers sa mort. Il avait maintenant 40 ans. L'âge de mort en général en cette époque troublée, mais lui, ne pourrirait pas de maladie... Mais il allait être exécuté. Nul doute que... L'on craignait son retour s'il restait en vie.
Dehors, le sable se faisait balayer par les vents et entrait parfois à travers les barreaux, seules choses qui laissait passer la lumière. Vlad n'allait pas plaider pour sa vie. Il connaissait ses frères... Le sultan et son vrai frère. Comment avait-il pu croire qu'il aurait pu résister aux deux ? Vlad ne pleura pas. Il avait su au fond de son coeur l'issue de tout ceci, dès que les sentinelles ont vu les armées marcher vers lui. Qu'il avait été pris dans un piège inexorable... Le vieux général epousseta un peu du sable tombé sur lui. La politique. Voilà ce qui avait été son point faible toute sa vie au final. Chacun de ses exils aura été à cause de son manque de compromis et de corruption... Qu'aurait dit son père en apprenant que, comme lui, son fils allait mourir sans honneur, car il aurait vécu avec ?
Vlad n'aurait su le dire... Mais il savait sa fin proche désormais. On lui ouvrit la porte de sa cage et on lui demanda de descendre.
Vlad n'était pas un colosse et la captivité ne l'avait pas arrangé. On ne l'avait pas rasé ou permis de prendre un minimum soin de son apparence depuis sa capture... Mais de lui se dégageait toujours cette aura qui l'avait caractérisé. Celle d'un Roi. D'un Seigneur. D'un homme bon.
C'est pour cela que même bardé de chaînes, personne ne le forçait à avancer. Il le faisait seul, sachant pertinemment ce qui l'attendait, maintenant que le magnifique palais se profilait devant lui. Observant les jardins, il se souvint des jeux de sa jeunesse. De ses premiers amours dans les coins sombres. Tout autour de lui, il n'y avait plus que des regards noirs de mépris. Certains crachaient à ses pieds, sur son passage... Alors qu'il les avait connus. Qu'ensemble, ils avaient pris leurs premières cuites. Fait couler le sang contre les bandits.
Cela, causa une blessure dans son cœur.
Pourquoi ? Pourquoi avait-il voulu venger l'honneur de son père ? Il aurait pu avoir une belle vie ici... Puis il regarda son poing. Vlad comprit. L'honneur. Encore une fois... Ce qui le fit presque sourire. Presque.
Marchant dans le mépris, il arriva aux marches. Les innombrables marches qui menait vers la mort et le palais.
Là il sourit. 663 marches. Combien de fois ils les avaient comptés ensemble ? En tout cas ce chiffre...
Etait inexact. Ou une marche avait été rajouté, car il était arrivé à 664. Là, il éclata carrément de rire à la surprise de tous. Un souvenir d'enfance qui ressurgissait, telle un vestige du passé heureux... Quoiqu'on le prit un peu pour un fou. Son rire était juste... Déplacé. Vlad Tepes, dit Vlad III allait à la mort et il le faisait... en rigolant ? Mais même pas de manière folle. D'un rire... Pur et chaud. Son visage peignait clairement une tristesse qui contrastait avec son sourire. L'expression actuelle serait un clown triste.
Là encore une fois, le grand hall lui rappela tellement de chose... Avant de contempler ses frères. Mehmed et Radu. son frère de coeur et son frère de sang. L'un assis sur son trône et l'autre debout à ses côtés en armure... Contenant difficilement ses larmes. Pour un peu on jurerais qu'il aurait voulu ne pas gagner contre Vlad III.
Mehmed prit la parole, d'une voix ferme.
Vlad hocha la tête. C'était ce qui fallait faire. Il en était sûr, son attitude actuel avait valu que des milliers de discours pour ses frères. Oui il avait tué l'ami de son frère. Non, il n'avait jamais trahi leur confiance.

"Une dernière volonté ?"

"Mon frère... épargne mon fils et élève le comme le tien. S'il te plait."

Les gens se regardèrent. Vlad avait demandé la grâce de son fils à son frère. N'importe qui l'aurait fait... Tous s'était attendu à être enterrer en terre chrétienne.

"Pas l'autre ?"

"J'ai commis suffisamment de péché en cette terre pour connaître mon sort. Et que tous se le disent... Si c'était à refaire, je n'hésiterais pas. Je suis devenu un monstre pour protéger mon peuple, et j'arbore avec fierté le titre d'Empaleur.
Non ce qui m'intéresse, ce n'est pas mon âme et mon salut après la mort. C'est la vie de mon fils après la mienne. Je veux briser la chaîne de la vengeance que Père avait forgé pour nous. Qu'il n'y ait plus d'autres luttes fatricides
"

Radu s'avança. Aucune larme ne coulait, mais Vlad voyait son émotion, trahit par le tremblement léger de sa lèvre

"Je l'ai déjà reconnu en tant que mon propre fils."

Vlad ferma les yeux. Le calme, la sérénité régnait sur son visage. Son corps indiquait qu'il avait accepté son sort.

"Merci"

Vlad s'avança près du billot, et posa sa tête. Le bourreau le regarda. Lui aussi avait été son ami, et sa lèvre tremblotait également. Vlad le regarda et hocha la tête. En souriant. C'était avec lui, l'enfant du précédent bourreau que Mehmed, Radu et lui avait compté les marches. Sans doute avait-il voulu accorder une dernière faveur à Vlad, là où un autre bourreau aurait volontairement fait durer l'exécution.

"au fait, il y a 664 marches"

Le bourreau y mit toute sa force, fendant le billot.
Vlad mourut sans souffrance... Et sobrement.
Ce que devint son corps ?
Pour l'exemple, il fut empalé et sa tête mise sur un pique... Avant que le corps ne disparaisse mystérieusement en même temps que Radu repartait dans le pays natal des deux Draculiens (leur dynastie était vraiment ce nom là)

Mais ce n'est plus ce qui nous intéresse.

Vlad vient de se réveiller... Pour se voir au-dessus de son corps, bien qu'une chaîne le rattache. Il n'a aucun doute sur ce qu'il est. Mort. La tête sur le sol et le sang aide à le conforter dans cette idée... Quand son instinct, affuté par des dizaines de combats le prévint d'un frisson dans le dos... Et l'âme évita un coup en se retournant... Pour voir un type en robe noire ample avec une épée étrange.

"Qu'est-ce que..."

Dit le guerrier avant d'envoyer son pied dans la tête d'un shinigamin plus que surpris.

"C'est plutôt à moi de dire cela... Maintenant on a la méthode douce et la méchante. "

Vlad le regarda... Avant de se mettre en garde. Il était clair que celui qui était en face n'était pas un âge, mais un mauvais esprit... Dommage qu'il n'ait pas suivi les conseils de Mehmed plus jeune et suivi avec lui les cours d'auto-défense sans armes. Cela lui aurait été utile...
Mais le guerrier se trouvait dans l'armure dans laquelle il avait vécu de son vivant. Parfait. Si son âme devait mourir, ce serait comme son corps avait vécu. En combattant
Pour le Shinigami, le combat fut étrange. D'habitude, les gens qui venaient de mourir étaient étourdis par leur mort justement... Ce qui permettait aux shinigamis de les faucher rapidement. Là, ce Vlad Tepes avait fait l'obje d'une mission particulière, de peur de voir un Hollow se ramener avec des connaissances militaires... Et de peur également qu'il devienne un Menos Grande. Bon, le Shinigami avait rigolé quant on lui avait parlé de cela. Comment un humain pourrait être dangereux comme cela ? Maintenant le Shinigami qui se massait la mâchoire comprenait pourquoi. Un esprit sain dans un corps sain. L'homme n'était pas à sous-estimer. Le problème était comment arriver à le purifier correctement ? Le jeune homme se mit en position, avec son sabre. Le but n'était pas de détruire l'âme sinon son Shikai aurait parfaitement fait l'affaire pour surpasser cet individu...
La suite ? Le shinigami décida de mutiler l'individu afin de pouvoir l'immobiliser. Evidemment, ce ne fut pas facile, Vlad portant une armure légère et des gantelets (cavalerie biatch!). Ce qui fait que ses mandales, bien qu'inexpérimentées, faisaient mal. Quant au Shinigami, il fut heureux en voyant les portes de l'Enfer s'ouvrir et aspirer l'âme... Qui se contenta de regarder les chaînes avant de dire.

"T'aurais pu... Dire que tu étais un ange de la mort... J'aurais accepté mon châtiment."

Et là dessus... Les chaînes l'entraînèrent en Enfer.

#Je me demande à quoi ressemble l'enfer...#

***
Vlad chuta. Combien de temps ? Il n'aurait su le dire, mais assez, pour qu'il observe ce qui allait être sa nouvelle demeure... L'Enfer... Qui était très différent de ce à quoi il s'attendait, tout en correspondant à l'image qu'on s'en faisait. Des flammes de la lave... Vlad pu constater également une chose. Les plaies de son bras droit saignait continuellement... Mais la douleur était largement supportable.

Là ? Vlad apprit à la dure que le combat continuait après la mort. Combat pour le salut des âmes enfermées ici bas, essayant de fuir les Kushanaras... Quelle ne fut pas sa surprise en croisant d'autres monstres et des humains s'affronter les uns les autres, ainsi que contre les Kushanaras... Avec des pouvoirs et des armes étranges. Ravalant son honneur... Vlad se mit à se cacher pour les observer. Là, il apprit les techniques donnés à tout les gens comme lui, les pécheurs, que le seigneur maîtrisa dans un coin, seul sans aide... Avant de se mettre à la compréhension de sa capacité naturelle... Enfin, spirituelle. Laquelle vous demanderez ? Simplement le contrôle du sang qui s'échappait continuellement du corps du seigneur. Pécheur de base... Lui ? Certainement pas. Il était le Seigneur de la Valachie, et ce n'était qu'un royaume comme un autre, qu'il allait gouverner.



Le prince de Valachie remercia les plaies causées par son armure. 10 ans passés à apprendre à se battre selon les règles de l'enfer. Bien entendu, entre-temps, il s'était battu, il avait fui, et s'était fait dévorer maintes fois. Mais maintenant, il se sentait prêt. Comment avait-il appris à se battre ? En observant les Arrancars et les autres pécheurs. Mais apparemment, chaque personne ici avait un pouvoir, lié à une métamorphose physique... Ou une arme. Dans le cas de Vlad, il avait rapidement compris qu'il pouvait manier son sang, comme une arme... A défaut d'avoir une épée sous la main. Plein de la discipline qui l'avait caractérisé après sa première défaite, l'homme s'entraîna. Son but ? Le moins de mouvement pour un maximum de ravage... Puisque telle était la règle ici. Apparemment, tout ce que tout le monde souhaitait atteindre, c'était le premier cercle des Enfers afin de pouvoir en refranchir les portes. Vlad n'était pas idiot, et... Lui aussi voulait de nouveau vivre.

Le Seigneur commença donc sa marche sur les cercles de l'Enfer, prêt à en découdre.
En chemin, Vlad rencontra souvent d'anciens ennemis et d'anciens compagnons, qu'il rassembla autour de lui. Pourquoi ? Parce que l'union faisait la force. Tout simplement. Si les Pécheurs étaient ensemble contre les autres, leur potentiel de combat augmenterait.
Vlad semblait être le seul à avoir pensé à tendre la main à celui qu'il venait de vaincre. Le rapport de force était établie, et... Si jamais un dissident apparaissait, le traître était pourchassé. Dans les années précédant l'ouverture des Portes par les Kushanaras, un terme précis était apparu : "Spawn-kill". Dès lors, la discipline était le mot d'ordre dans la Légion.
Les pécheurs juraient allégeance à Vlad. Tous avaient combattu aux côtés de Vlad. Que cela soit contre, ou avec lui et tous savaient ses valeurs, même dans la mort. Tous le considérait de la même manière. Un homme qui n'était pas particulièrement bon... Mais qui n'était pas mauvais pour autant.
Par contre, quand il jurait de faire une chose, il l'accomplissait.
Si Vlad jurait de les mener aux portes de l'Enfer... Il le ferait.
Et c'est ainsi que la Légion naquit, avançant à grand pas sur les 7 cercles des Enfers...
C'est ainsi qu'en 2007, la situation changea, alors que la Légion devenait toujours plus puissante, et Vlad également. L'enfer proposait aux pécheurs d'aller ramener des âmes en échange d'un salut... De plaisir... C'était assez vague. Toutefois, Vlad savait désormais que les portes ne s'ouvraient qu'au bon plaisir des Kushanaras. Afin d'avoir une chance de pouvoir sauver ses damnés à lui, Vlad décida de bien se faire voir d'eux... et accepta cette mission, et tant pis pour les âmes qu'il faucherait. Quoiqu'il priviligerait les guerriers. Cela serait toujours plus intéressant pour sa Légion, qui s'étendait sur tout les cercles désormais...
Avec le temps le but de Vlad avait changé, comprenant mieux la personnalité des dirigeants de l'enfer, comprenant le fait qu'ils étaient d'humeur changeante. La solution ? Il fallait qu'une personne reste afin de personnifié la promesse. Pour cela, Vlad devait réellement devenir un Seigneur de l'Enfer, afin que sa Légion puisse réellement obtenir le salut... Même s'il devrait rester en enfer pour cela.
L'homme en armure se tenait devant la porte. L'heure était au massacre. L'Empaleur était de retour désormais... POUR REGNER SUR L'ENFER.


Et Vous ?

|| Pseudo ? Gray Ashura || Âge ? 20 ans || Validé by RI-chan || Avis ? Awesome ! ||
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !   Ven 19 Juin - 13:58

FINI !
Revenir en haut Aller en bas
Fullbringer
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 05/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 15
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialité: Kidô
MessageSujet: Re: Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !   Sam 20 Juin - 14:43

Alors, alors, cette présentation... Les descriptions physiques et mentales sont correctes. Des fautes se glissent assez régulièrement toutefois, attention à ce point.
Je n'ai pas grand chose à dire sur la première partie de l'histoire, si ce n'est que l'utilisation du présent me perturbe (mais ça c'est juste moi qui n'est pas l'habitude) et je ne comprends pas bien pourquoi tu utilises le passé par la suite au lieu de continuer au présent =/ J'ai beaucoup aimé l'exécution de Vlad par contre, très bien raconté, je n'irais pas jusqu'à dire que c'était poignant, mais l'ambiance y était, j'ai assez bien réussi à me mettre dans la peau du personnage. Quelques passages font un peu bizarre, comme quand tu parles soudainement des Chevaliers du Zodiaque, mais c'est un style.

Par contre, cela se gâte après... Que Vlad s'en prenne à un Shinigami ne m'étonne pas spécialement, mais c'est plutôt toute la partie "Tribunal des Enfers". A partir du moment où les Portes de l'Enfer s'ouvre, il n'y a pas de jugement derrière. Le fait d'avoir réalisé l'enterrement de l'âme (par le Shinigami) est considéré comme le jugement, si l'âme n'a rien fait de mal, elle va à la SS, sinon aux Enfers. A partir du moment où les Portes de l'Enfers s'ouvrent pour Vlad, il est balancé directement au milieu des autres pécheurs et il se démerde.

Je te demanderais juste de retirer cette partie là et de voir pour corriger les fautes. En attendant la seconde validation (et que tu modifies ta présentation), je pense que cela vaut bien un ... niveau 60, donc Prince des Enfers, pas Seigneur désolé ^^" (mais de peu !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-hell.forumactif.com
MessageSujet: Re: Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !   Sam 20 Juin - 21:44

Changement dans la partie histoire, comme demandé !
Revenir en haut Aller en bas
Primera Espada
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau: 80
Expérience:
4500/20250  (4500/20250)
Spécialité: Hakuda
MessageSujet: Re: Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !   Sam 20 Juin - 22:46

Bonsoir bonsoir ! Bienvenue encore Very Happy

C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je propose une validation lvl 58 - Prince des Enfers. Ce qui veut dire qu'avec le lvl 60 proposé par IRU, on obtient un joli lvl 59 !

A très bientôt IRP, petit Prince.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vlad Tèpes, Pécheur sanguinaire. FINI !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Pêcheur de Lunes
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Hell on Earth :: 
Zone Flood
 :: Archive des Fiches :: Archives des Présentations
-