Forum RPG sur le manga Bleach
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Lun 8 Juin - 19:55

Welcome to Karakura
« N'aie pas peur, petite âme »
Une agréable journée au lycée, un examen qui s'était très passé, selon les estimations de la blonde. Elle n'était pas très bonne en mathématiques, mais elle faisait de son mieux pour avoir une bonne note pour passer à autre chose. Depuis son arrivée au Japon, la jeune femme faisait de son mieux pour s'intégrer. Malheureusement, ce n'était pas facile par moments, certaines filles semblaient hypocrites et cruelles. C'est dans ses moments-là qu'elle était heureuse d'être soutenu par son petit groupe d'amies. Après les cours, Alyssa était obligée d'aller à son club et c'était celui du maniement d'épée médiévale. Contrairement à ce qu'elle aurait pu croire, son club fonctionnait plutôt bien. Les étudiants étaient curieux de savoir la différence avec le Kendô. Capitaine de son club, Alyssa faisait de son mieux pour que tout le monde y arrive. L'idée du club était une idée de son grand-père après avoir partagé leur passion, il était souvent là en cas de besoin. C'était un homme très gentil et tendre surtout envers sa petite fille.

Comme d'habitude, Alyssa était la dernière à sortir de son club et souvent seule. La blonde nettoyait et rangeait les équipements, la salle était souvent propre avant son départ. La nuit allait bientôt tomber, il allait sans doute faire déjà nuit à son arrivée chez elle. Il était inutile de trop traîner, la belle Seki n'aimait pas trop être seule dans les rues, le soir. Malgré ses pouvoirs, la jeune femme ne les utilisait jamais contre des humains ordinaires. D'après son dernier majordome, personne ne devait avoir connaissance de ses dons. Les êtres humains avaient peur de l'inconnu et ils avaient tendance à détruire un être supérieur à eux. Un jour, il faudrait qu'elle pense à accepter l'aide de son amie pour débarrasser la salle afin de repartir en sa compagnie. Une bonne idée a bien placé dans un coin de sa tête, Aly aurait comme ça, plus de temps pour réviser. Prenant son chemin habituel, la Seki prit le chemin pour marcher dans les quartiers commerciaux. Pour le moment, il n'y avait rien d'embêter, mais elle préféra ne pas baisser sa garde pour le moment. Il y avait pas mal de reiatsu inconnu depuis un long moment à Karakura, cela l'inquiéta beaucoup.

Il faisait un peu frisquet le soir, Alyssa avait sa tenue d'écolière avec une écharpe rouge et un manteau belge sur le dos. La blonde sentit quelques reiatsus d'hollow, elle pouvait très bien le sentir et savoir qu'ils se déplaçaient rapidement. Ces montres avaient pris sans doute quelque chose pour cible. Avant de monter sur les toits, elle regarda autour d'elle s'il y avait quelqu'un avant de se faufiler dans une ruelle et grimpait jusqu'au toit d'un magasin. Sans perdre un instant, l'étudiante transforma son porte-clef en épée et le rendit invisible à l'oeil nu afin de ne pas dévoiler son arme. Elle se déplaça rapidement à l'aide de plusieurs Bringer Light, ils n'étaient pas loin. Une âme innocente était bloquée sur un quai, il n'y avait personne dans les environs. Les ouvriers avaient déjà fini de travailler depuis un moment, la nuit s'installa sur le pays du soleil levant. Sur un toit, Alyssa pouvait voir la scène et voir le nombre de ses ennemis, ils étaient sept. C'était ridicule d'être autant pour une seule âme, une simple gamine apeurée, elle n'avait rien demandé pour être leur proie. D'un bringer light, elle trancha l'un d'eux en deux et se plaça juste en face de la petite. Un regard froid et sévère, tenant son épée à deux mains et prête à les affronter.

« N'aie pas peur, petite âme...» Dit Alyssa pour rassurer la gamine.

« Vous...vous êtes venus...me sauver, Onee-chan ? » Dit la petite fantôme en sanglotant.

« Bien sûr, je ne les laisserai pas te toucher. » Tout en étant sur ses gardes.

Les hollows rigolèrent entre eux avant de se moquer de la blonde et de son arme. Pour eux, elle n'était pas un shinigami et donc, elle n'était pas capable de les vaincre. Alyssa se demandait ce que ça pouvait bien être un shinigami. À chaque fois qu'elle affrontait l'un de ses monstres, il cita toujours ce nom : Shinigami. Peut-être qu'en les affrontant, l'un de ses Dieux de la mort arriverait pour les tuer aussi. D'un geste de la main, la lycéenne demanda à la gamine de se mettre à l'abri. L'âme obéit alors sans aucune hésitation, la fillette lui faisait confiance pour les battre. D'un mouvement fluide et gracieux, la jeune Seki se retrouva devant l'un d'eux qui continuait de la sous-estimer. Elle enchaîna avec deux attaques rapides au niveau du torse, le monstre en forme de gorille tomba au sol. Atterrissant sur lui, l'épéiste planta son épée dans son masque afin de le tuer. Les autres en étaient surpris et finirent par vouloir la dévorer. Un combat se déroula alors au quai, ses ennemis étaient nombreux. Elle en avait jamais combattu autant, c'était un pari risqué, mais la bretteuse ne voulait pas laisser une personne mourir devant ses yeux.

* Ça ne va pas être une partie de plaisir, va falloir que je trouve un moyen de les distraire et de fuir avec la petite...ou espérer que ce "shinigami" intervient. Je suis totalement à côté de la plaque, j'aurais dû m'intéresser à tout cela avant de venir ici...* Pensa-t-elle tout en évitant certains attaques.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Ven 12 Juin - 19:53

«Quelle journée !» murmura la shinigami.

Effectivement, l'entraînement avait été intense et ce, dès le matin. S'entraîner à l'épée, combattre ses autres collègues durant un temps limité, ajouter plusieurs participants au même combat. Elle avait regardé divers combats entre shinigamis qui avaient été pour le moins intéressant.Gérer 2 adversaires n'avait pas été chose aisée, surtout que l'un d'entre eux maîtrisait plutôt bien le kidô. Ce qui n'avait pas ravit la femme aux yeux émeraudes. Elle avait l'avantage de manier aussi bien le combat au corps à corps  que son zampakutô. Eux excellaient en kidô et shunpô. Ils se défendaient bien et ils arrivaient à donner certains coups au 3ème siège. Néanmoins, ils avaient un petit problème de communication, ils pouvaient être au même endroit en même temps. Ce qui lui donnait l'avantage pour en pousser un et pour pouvoir riposter à l'autre avec un coup dans le ventre. Ce manège avait duré une bonne demie-heure et elle avait gagné. Elle suait à gosse gouttes et était épuisée.  Ses mèches étaient comme collées à son front. Elle prit un verre d'eau et le but jusqu'à la dernière goutte.  L'un de ses adversaires vint la rejoindre sur un des bancs sur lesquels elle avait posé son derrière.

«Aha, vous vous défendez plutôt bien, Hashimoto.»

Le brun essuya son front avec un tissu et prit lui aussi un verre d'eau. Tandis que notre femme aux yeux verts

«Vous aussi. Avec un peu plus d'expérience vous pourriez facilement me dépasser. D'ailleurs, j'ai remarqué que vos shunpôs étaient devenus plus rapides que la dernière fois.»

Elle discuta avec lui une bonne demie-heure jusqu'à ce qu'un responsable l’appela. La femme aux mèches blanches dû laisser l'homme et lui fit au revoir. Notre troisième siège vint à la rencontre de celui-ci. Il lui présenta un ordre de mission. Elle devait aller à Karakura pour surveiller la zone car on suspectait certaines attaques à grandes répétitions d'un hollow qu'ils n'avaient pas réussis à rattraper. Ils n'étaient pas sûr de la présence de ce dit hollow, mais il préférait que quelqu'un s'en charge. Il lui demandait donc d'aller jeter un coup d’œil à Karakura et de tuer le hollow en question au passage. Notre shinigami, bien qu'épuisée accepta la mission.

Aux alentours de midi, la femme prit le Senkaimon et arriva à Karakura. Comme tout bon shinigami qui se respecte, celle-ci avait apporté son gigai afin de pouvoir se mêler à la population japonaise. En intégrant son gigai, elle commença à faire des étirements. Elle n'avait pas eut affaire à celui-ci depuis un bon moment. C'était toujours une sensation d'étrange pour elle d'avoir son gigai. Néanmoins, celui-ci lui permettait d’interagir avec les humains, de se socialiser quelque peu ou même de se fondre dans la masse. Certes, on l'observait souvent à cause de ses mèches blanches, Shizuko tentait d'en faire abstraction et de s'occuper de ses affaires lorsqu'elle se sentait dévisagée par l'entourage.

Après quelques minutes d'échauffement avec son corps d'emprunts, celle-ci marcha à-travers la ville, tentant de repérer une quelconque anomalie. Mais après un bon moment à guetter sans cesse un événement inhabituel, elle se demandait si ce hollow existait bel et bien.  Les hollows venaient et partaient comme bon leur semblait et causaient des dégâts par ci et par là. Comme elle ne percevait rien, elle décida d'aller  se ballader dans un parc. Lorsqu'elle arriva, elle put découvrir des mères qui sortaient leurs enfants en bas âge. Elles regardaient leurs chérubins avec des yeux plein d'admiration devant leurs châteaux de sable, leur descente du toboggan. Certaines exprimaient de la tendresse en voyant leurs petits manger des petits gâteaux. Par bonheur, un marchand de glaces traînait par là et notre jeune femme commanda une glace à l'italienne à la fraise.

En observant les enfants qui chouinaient, notre femme aux yeux verts se remémorait son enfance dans le Rukongai. Il faisait chaud comme aujourd'hui. Elle enlevait donc sa veste. Ou c'était peut-être son entraînement de ce matin. Peu à peu, la température descendait, Shizuko reprit sa veste afin de se garder au chaud. L'ennui la parvenait. Plusieurs choix s'offrait à elle. En premier lieu elle pouvait tenter de chercher un hébergement pour la nuit afin de vérifier les dires de son responsable. En deuxième lieu elle pouvait aller à la bibliothèque s'informer des coutumes humaines. Et en dernier lieu elle pouvait aller dans les magasins faire ce qu'appelait les âmes d'ici le "lèche vitrine" ou encore acheter des souvenirs d'ici . Le troisième choix fut comme une évidence.

«D'ailleurs à quelle heure ça ferme? Je devrais me dépêcher avant que ça ne ferme!»
En une vingtaine de minutes elle arriva au centre commercial. Étant venu plusieurs fois à Karakura, elle savait où pouvaient se situer certains bâtiments comme l'hôpital, l'épicerie,... Ce qui l'étonnait toujours, lorsqu'elle entrait dans des magasins de cosmétique, c'était l'odeur qui s'en dégageait. Une odeur de... de luxe. De plus, les vendeurs étaient très bien habillés et semblaient souvent aimable. La vendeuse qui l'accosta lui demanda si elle avait besoin d'elle. Elle accepta avec plaisir. Ce n'est qu'après avoir désigné un produit qu'elle sentit ce reaitsu. C'était lui! Ou plutôt eux.

«Et avec ceci ?»

La vendeuse faisait revenir Shizuko dans la dure réalité de la vie. Que devait-elle faire, acheter le produit ou aller de suite aux trousses de ce reaitsu ? Elle ne pouvait réfléchir de longues heures. Elle prit sa décision quelques secondes avec cette question.

«Je reviendrais plus tard pour l'achat. J'ai quelque chose de bien plus urgent à me charger!»

Elle commença à courir tout en prenant dans ses mains un objet qui semblait plus qu'enfantin. Elle trouva une sorte de banc, prit le bonbon et sortit du gigai. Elle courut en direction des reaitsu, ce n'était qu'à une dizaine de mètres. À sa plus grande surprise, elle sentit en plus de la présence des hollows celle d'une humaine sur les lieux. Et d'après ce qu'elle avait compris, l'humaine avait tué un des hollows. Elle avait mis à terre l'un d'entre eux, puis l'avait tué. À sa grande surprise, elle l'avait tué de la bonne manière. En revanche la réaction des compères n'avait pas tardée. Elle ne put s'empêcher de penser à un humain.

«Tiens tiens, un nouveau Kurosaki ?»

Et ce qu'il y avait à côté de l'humaine était une âme. Ou plutôt était, puisque l'âme en question s'était cachée. Il allait falloir qu'elle fasse vite fait son boulot. Combien restait-il de temps avant que la chaîne soit entièrement consumée? Devait-elle changer la mémoire de l'humaine en question sur ce qui se passerait ou la laisser se remémorer ce moment? En ce moment même elle laissa ses pensées à plus tard. Elle devait intervenir au risque de mener deux âmes à la Soul Society.

«Bonsoir à vous tous. Comme vous le voyez je suis une shinigami. Alors arrêtez de vous attaquez à cette jeune fille et... venez à moi.»

La femme aux mèches blanches sortit son zampakutô de son fourreau et le brandit en direction de ses ennemis. L'un d'entre eux , sûrement le plus inconscient de la bande des hollows, se dirigea vers elle ouvrant la bouche comme pour la manger. La femme qui avait au moins 5 siècles derrière elle, sauta et fendit le crâne du hollow d'un seul coup. Elle atterrissait en douceur. La jeune femme en comptait un de moins sur la tripotée qu'il restait.

«À qui le tour maintenant? Vous savez que si vous ne venez pas, j'irais à vous!»
Revenir en haut Aller en bas
HFC - Sevens
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Niveau: 60
Expérience:
0/15250  (0/15250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Jeu 18 Juin - 2:44

World is Mine
Feat. Alyssa P. Seki & Shizuko Hashimoto

Bref.
Fais toi oublier. C'était la consigne. Faire profil bas, jusqu'à-ce qu'on ait besoin de lui. Baisser le menton et disparaitre, ne pas se faire remarquer, vivre une vie anodine sans avoir d'ennuis. Il fallait qu'il soit aussi transparent que son existence officielle. Après tout, il n'existait pas. Pas vrai ? L'air maussade, il marchait dans les rues, habillé tout à fait convenablement, d'un jean bleu foncé et d'une chemise noire, cachant une partie de ses cheveux blancs sous un casque épais qui diffusait une musique à volume minimal. Ses yeux verts scrutaient l'écran de son téléphone, et il avançait sans se concentrer sur le chemin. Il tenait, dans sa main gauche, une petite malette où était rangé son violon, et il sortait de son cours particulier. Un petit pansement blanc avait été, d'ailleurs, enroulé autour d'un de ses doigts, car il s'était blessé avec une corde. Il était étrangement d'humeur massacrante, maintenant. Oui. Il s'ennuyait. Il ne se passait rien dans cette ville, qu'il pensait. La seule chose notable, c'était, depuis quelques jours, l'état d'alerte permanent de tout ce qui ressentait un peu le reatsu ; et une immense porte ouverte en plein centre ville. Il avait senti beaucoup de Shinigamis et d'Humains, d'Hollows et même de Quincys, leurs pression spirituelles toutes affolées. Et puis il y avait ces types au reatsu inconnu, que ses capteurs ne comprennaient pas, et que ses souvenirs ne remettaient pas. Bref. Aucune donnée.

Avec sa chance, on allait lui demander de tirer ça au clair, et il n'avait pas bien envie de se faire remarquer par toute la populasse. Même quand quelque chose se passait près de lui, il avait fait en sorte de passer pour un humain ignare, et il avait tourné les talons. Greed restait toujours bien au chaud dans ses vêtements, parfois dans son sac ou dans sa malette - comme aujourd'hui - mais surtout, toujours à portée de main.

« Mh. »

La musique diffusée par son téléphone s'arrêta brutalement, et il se stoppa net dans sa marche. L'écran clignota une fois, puis afficha une sorte de radar. Quelque chose arrivait, et ce n'était probablement pas amical. La nuit allait bientôt tomber. Enfin...
Il leva les yeux au ciel, et constata amèrement que la nuit était déjà tombée, en fait. Cela pouvait expliquer le léger frisson qui parcourait son dos, et le fait que les rues se vidaient. Avec les explosions récentes, pas étonnant que ces humains préfèrent tous se terrer chez eux. Le climat n'était pas très chaleureux ici, à Karakura. Il soupira. L'écran indiquait non pas une, mais bien neufs pressions spirituelles, dont sept Hollows. Il marmonna d'abord quelque chose qui sonnait un peu comme ça : pas mon problème, ces histoires-là. Puis il avisa les deux autres pressions : Humain, Shinigami. Si le Fullbringer n'avait rien d'exceptionnel, plus faible que lui, sans aucun intérêt, le Shinigami affichait un score assez impressionnant. A vrai dire, le chiffre indiqué sur le radar était même supérieur à celui qu'il possédait lui-même. Ses yeux s'illuminèrent à cette idée. Très bien, il irait y jeter un coup d'oeil. Il rangea tout ça dans sa malette, et laissa glisser son casque dans son cou, avant d'utiliser son Bringer Light pour prendre de la hauteur et s'installer sur un toit. Il était à peu près à cinq-cent mètres, mais ces choses pouvaient aller assez vite et se déplacer jusqu'à lui, aussi il avança prudemment. La Shinigami et l'Humaine combattaient. Enfin. Elles affrontaient l'espèce de chiée de Hollows qui s'étaient réunis pour un barbecue d'âme humaines. Fantastique.

Il s'approcha d'abord, sans se faire remarquer, et observa. Il dissimulait son reatsu le plus possible. D'abord, parce qu'il n'avait pas envie d'être pris en chasse par un troupeau de Hollows misérables, mais ensuite parce qu'il savait que son reatsu parraitrait étrange à quelqu'un ayant déjà cotoyé des Fullbringer, et la différence, la nuance, ne manquerait probablement pas d'échapper à la Shinigami, surtout s'il se trouvait face à cette Humaine, celle qui, d'après le gout de sa pression spirituelle, était parfaitement... naturelle. Le combat était loin d'être équilibré, et ce, même si l'Humaine restait là, les bras ballants, à regarder la Shinigami faire son boulot. Cependant, en tant qu'observateur, Vladimir pouvait voir une chose : occupée avec une bonne partie de ces monstres, elle pourrait oublier de faire attention à celui qui arrivait, jusque là, à parfaitement bien dissimuler sa présence, à tel point que ses capteurs peinaient à le détecter. Sa présence clignottait faiblement sur l'écran qu'il avait ressorti de sa malette, mais lui, en se concentrant, pourrait sans aucun doute le débusquer s'il ne se focalisait que sur lui. Très bien.

Tout se passa assez vite. Il attendit qu'il attaque la Shinigami dans son dos, dans un angle mort parfaitement calculé, et il laissa sa pression spirituelle éclater, libérant le pouvoir de Greed qu'il tenait maintenant dans sa main, matérialisant son masque blanc tout d'abord, puis utilisant immédiatement le pouvoir le plus rapide : Akayuuki.

« Que l'Aube soit Rouge, Akayuuki. »

Il avait murmuré cette phrase si bas qu'il était à peine sûr de l'avoir lui-même entendue. C'était intéressant de pouvoir utiliser ce nouveau pouvoir, il ne l'avait qu'à peine testé quelque fois, et certainement pas en combat réel. Mais la lance était parfaitement maniable, et il avait toujours cette sensation de légèreté qui accompagnait la libération du Zanpakuto. Il se trouva très rapidement dans le dos de la Shinigami, et, dos à elle, il trancha le masque du Hollow imprudent qui ne l'avait pas vu arriver. D'ailleurs... probablement qu'aucun des protagonistes ne l'avait perçu avant qu'il ne laisse son pouvoir s'exprimer. Pour la discrétion, c'était loupé, mais protéger cette Shinigami l'avait probablement illustré comme étant un gentil et c'était tout ce qui comptait : avoir l'air d'un adorable humain venu défendre ces demoiselles en détresse. Kof. Kof.

« Bonsoir. Il fait frais, vous ne trouvez pas ? » dit-il dans un anglais naturel et parfait, oubliant momentanément qu'il était au Japon et que l'Humaine n'y comprendrait probablement rien.

Ah, ces Japonais... les langues étrangères n'avaient jamais été leur fort. Mais après tout, l'important était que la Shinigami l'entende : elle, elle comprendrait de toute façon. Pratique tout de même, d'être un mort. Il jeta un oeil à sa montre, dont l'écran affichait une pulsation tranquille : Sync. 80%. Tout allait bien.





[ HRP. Désolé j'ai un peu fait avancer les choses, si ça va pas, dites-le moi ^^ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fullbringer
avatar
Messages : 129
Date d'inscription : 05/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 15
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialité: Kidô
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Jeu 18 Juin - 2:44

Le membre 'Vladimir Williams' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Fullbring Artificiel' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-hell.forumactif.com
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Mar 21 Juil - 0:00

Elle s'était défendue mais d'un seul coup un hollow fut détruit. Quoi? Ce n'était pourtant pas elle! Elle le savait très bien!  Et cette pression spirituelle inconnue...  Qui cela pouvait-il bien être? Non, ce ne pouvait être la blonde puisqu'elle était devant elle! Elle s'était retournée, les yeux ouverts en grand, la shinigami était abasourdie. Comment n'avait-elle pas pu repérer ce reaitsu ? Et ce garçon? Avait-elle été trop absorbée par les hollows et cette jeune fille que la troisième siège n'avait pas pu remarquer la présence  de celui-ci?
La femme à la longue chevelure était quelque peu dérouté de voir cet... Humain lui parler. Non pas que lui adresser la parole était un crime, mais qu'un humain puisse la voir était bien autre chose. Une poignée d'humains avaient pu l'apercevoir et surtout lui parler. Néanmoins il fallait dire que Karakura était le lieu qui abritait de nombreuses pressions spirituelles. Mais dans ce lot d"humains pourvu d'une énergie quelque peu élevée, un petit groupe étaient pourvus d'un don.
Ce qui surprenait encore plus la femme âgée d'au moins 5 siècles, c'était la langue qu'il utilisait pour lui parler. Elle avait crut comprendre qu'à Karakura la langue parlée était le japonais. Trop de temps avait-il passé entre sa dernière visite et aujourd'hui? Pourtant il ne s'était pas passé pas plus de quelques mois. Ou alors, celle-ci avait le droit à un touriste. Ce qui pouvait expliquer les yeux verts et les cheveux. Ou alors celui-ci était peut-être malade, un peu comme Ukitake Jushiro, qui devait souvent s'absenter puisque sa santé s'altérait.

«Tout à fait. Il fait bien frais en ce moment pour sortir. Et rester dehors le soir...»

Effectivement, il commençait à faire nuit. Et les lampadaires s'allumèrent tous, un par un, comme commandée par une même pensée commune. Cela l'étonnait toujours de voir ce phénomène se répéter chaque nuit. Shizuko trouvait ça bien arrangeant quelques fois d'avoir une lumière pour l'éclairer dans le noir. Elle n'aimait pas trop aller quelque part à l'aveuglette, elle se sentait rarement en confiance. Une peur instinctive venait souvent l'accompagner durant ces ballades ou missions aveugles. La peur de l'inconnu, de ne pas savoir où aller, où se trouver, de ne pas pouvoir se défendre, de se  trouver impuissante. La lumière lui apportait une sorte de lueur de confiance, un sentiment de bien-être. Bien que la nuit commençait petit à petit à se répandre dans la ville, elle pouvait encore assez bien distinguer les deux personnes. En les observant tous les deux elle tentait de devenir leur âge. Elle ne le leur donnais qu'à peine 16 ou 17 ans. Ils devaient être tous deux des collégiens ou des lycéens. Elle n'avait jamais sut faire la différence entre les collégiens et les lycéens. Ce serait pour un autre jour! Ils semblaient bien jeunes pour  la femme aux mèches blanches . Peut-être même un peu trop pour pouvoir combattre des hollows. C'était dangereux. Pas aussi dangereux que de combattre un arrancar il fallait l'avouer.

«Je vous remercie tous les deux pour l'aide apportée. »

Elle désigna d'un geste la jeune fille.

«Toi pour avoir voulu sauver la petite fille, c'est admirable. Cela me permettra de lui faire un konshô dans quelques minutes pour qu'elle puisse être en paix à la Soul Society.»

Puis elle désigna le garçon. Elle allait parler en japonais mais SE se rappela que celui-ci lui avait adressé la parole en anglais. Peut-être même que les deux avaient cette langue commune.

«Et admirable pour vous, de venir nous  aider à exterminer ces hollows.»

Les humains à pouvoirs étaient quelque peu dangereux pour certains. Notre femme aux yeux émeraudes avait entendu parler de certains humains dotés qui s'étaient battus avec des hauts placés. D'autres comme les âmes errantes qui avaient pénétrées à  la Soul Society pour sauver Rukia Kuchiki étaient devenus des alliés. Ceux qu'elle avait en face d'elle semblaient avoir voulu l'aider. Peut-être que les deux êtres travaillaient ensemble et éliminaient les hollows. Quoi qu'il en soit, ils ne semblaient pas être des ennemis, ou du point des adversaires.

C'est là que notre shinigami remarquait quelque chose d'étrange, les armes des deux humains. Est-ce qu'elle s'était donc trompée sur la nature de ces deux humains ? Etaient-ils des shinigamis ou même des vizards? Ou était-ce une partie de leur pouvoir? Il fallait qu'elle en sache plus sur ces deux personnages.

Elle fit signe à la petite fille qui s'était cachée pendant tout ce temps. Celle-ci ne semblait pas avoir confiance, et semblait alerte, attendant l'arrivée d'un nouveau danger. Elle n'avait peut-être pas tord d'ailleurs, mais Shizuko n'en avait pour l'instant pas flairé d'autres dans ces alentours.

«Vous êtes donc des humains? Des humains à pouvoirs n'est-ce pas ? Et vous vous servez d'un objet en particulier pour avoir ces armes ? Ou ce que vous avez sont de banales armes que vous avez sortit?  »

Puis elle se tourna vers le jeune homme. Et elle s’adressa plus particulièrement à celui-ci.

«D'ailleurs comment avez-vous réussi à vous cacher ? Je ne vous ais pas vu, ni aperçut dans les environs. Où étiez-vous?»

Elle était bien curieuse de savoir quelle réponse celui-ci allait bien pouvoir lui donner. Peut-être que l'homme à la chevelure blanche argenté lui donnerait-il une astuce pour déguiser sa présence. Quelque chose qu'elle ne connaissait pas encore ou même des informations plus détaillées sur la nature de ces êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
HFC - Sevens
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Niveau: 60
Expérience:
0/15250  (0/15250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Dim 16 Aoû - 1:19

World is Mine
Feat. Alyssa P. Seki & Shizuko Hashimoto

Fais toi oublier. Ouais. Bon. On essayerait un autre jour, peut-être ? Y en avait un qui allait encore bien l'enquiquiner. Un savon, qu'il allait se prendre, ouais. La Shinigami avait l'air bien sympathique. Trop sympa même. Elle ne donnait pas l'impression de se méfier, elle n'agissait pas comme tous ces autres face à l'inconnu. Soit elle avait déjà eu à faire à des humains à pouvoirs, soit elle était naturellement confiante. A vrai dire, Vladimir aurait préféré que ce soit la seconde solution, et qu'elle péchait par excès de confiance. C'était plus facile de piéger quelqu'un qui accordait sa confiance au tout venant. C'était par contre moins amusant... Et puis, il ne devait pas non plus oublier que cette Shinigami était plus puissante que lui - du moins, sur l'écran - et que ç'aurait été bien stupide de se mettre en danger (ou en avant), même à quatre-vingt pourcent de synchronisation.

« Et admirable pour vous, de venir nous  aider à exterminer ces hollows.
-Mmh... merci, merci. »

Il posa le manche de la lance contre son épaule, affichant un sourire de circonstance. Poli. Léger. Discret. Au bout du manche de sa lance, un léger fanion flottait dans l'air : quelques rubans rouges sur le manche noir, qui profitaient de la légère brise.

« Vous êtes donc des humains ? Des humains à pouvoirs n'est-ce pas ? Et vous vous servez d'un objet en particulier pour avoir ces armes ? Ou ce que vous avez sont de banales armes que vous avez sortit ? »

Ah tiens. Alors elle péchait par excès de confiance ! Si elle ignorait même à quoi ressemblait un humain à pouvoir et comment fonctionnait son arme, il y avait de grandes chances qu'elle n'en ait jamais croisé : prions tous ensemble pour qu'elle ne fasse pas de différence entre lui et la jeune humaine qui ne pipait mot. Il resta au milieu, affichant une apparente décontraction, alors que ses sens étaient tous, absolument tous, en alerte.

« D'ailleurs comment avez-vous réussi à vous cacher ? Je ne vous ais pas vu, ni aperçut dans les environs. Où étiez-vous ? »

Avisant qu'elle ne répondait toujours pas, sans doute trop impressionnée, il se chargea de ces questions :

« Eh bien... je suppose que nous avons tous une arme différente, un peu comme vous... vous voyez... Quand à tout à l'heure... et bien je suivais ce Hollow qui dissimulait sa présence. De la même façon que vous je suppose... en diminuant mon reatsu. Comme ça. »

Et pour coller avec ses propos, il diminua son reatsu le plus possible. C'était une technique qu'il maitrisait parfaitement : il devait absolument avoir l'air tout à fait banal s'il comptait passer pour monsieur-tout-le-monde. Bien sûr, cette fois-ci, il devait aussi maintenir Greed en place, et tenir la concentration du Shikai, alors sa présence était nettement moins masquée. Mais ce serait suffisant pour la démonstration.

« Cela vous surprend-il ? Vous n'en êtes pas capable ? J'ai pourtant entendu dire que c'était une technique assez commune... »





[ HRP. J'ai laissé un peu de temps passer au cas où elle reviendrait, mais comme elle est pas revenue, continuons seuls.
Ps. Les Shinigamis, en tant qu'esprits morts, possèdent une sorte d'omni-langage (la langue des esprits) qui leur permet de comprendre toutes les langues et d'être compris de tous. Donc ce n'est pas vraiment que Shizu parle anglais ou qu'elle ait besoin d'apprendre d'autres langues, puisqu'elle les comprend toutes et les parle toutes, en quelque sorte... :'3 voilà j'arrête d'étaler ma science. xD ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Lun 24 Aoû - 21:05


Shizuko fut satisfaite de toutes ces réponses. Elle qui avait légèrement entendu parler de ça, elle possédait une plus grande connaissance qu'au début. Ces humains pouvaient donc faire comme les shinigamis et les arrancars. En fait, ils ne semblaient pas si différents. Ils vieillissaient juste plus vite qu'eux. Enfin, elle en avait été une, une humaine avant. Mais elle ne s'en rappelait plus, comme une très grande majorité de shinigamis. Elle n'avait même jamais encore rencontré une personne qui avait des brides de souvenirs de sa vie d'antan. Peut-être valait-il mieux ne jamais savoir ce qu'on était avant et surtout de quelle façon les personnes étaient mortes. Shizuko étrangement n'avait jamais cherché à avoir des informations sur elle-même. De plus, elle n'était même pas sûre de trouver des détails sur son passé. Elle avait quand même 536 ans, les chances de retrouver même une personne de sa famille, sans avoir son ancienne identité se révélait extrêment minces.

Pendant ce temps le jeune homme, pour confirmer ses dires réduisit sa pression spirituelle. Elle émit un petit "Oh!" d'admiration et de surprise, tel un touriste admirant une toile de maître dans un musée. Elle était quelque peu impressionnée de voir que les humains pouvaient faire ce que pouvaient faire les shinigamis. C'était donc pour ça que les humains avaient réussi à blesser certains de ses collègues. S'ils avaient les mêmes capacités qu'eux, ils avaient donc été sur un même pied d'égalité. De plus, les deux armes de ces humains l'émerveillaient. Elle se posait alors une question. Avaient-ils eux aussi un lien avec leur arme comme les shinigamis? Et si oui, leur puissance pouvait-elle avoir une conséquence avec le rapport qu'ils entretenaient avec leurs armes ? Ces humains étaient bien impressionnants pour cette bien curieuse femme aux longs cheveux châtains.

C'est alors que le jeune homme aux yeux verts lui posa une question. Lui aussi semblait d'humeur à découvrir son monde, comme elle le leur. C'était sa chance pour poser autant de questions et d'obtenir toutes les réponses qu'elle se posait.

«Oh que oui, je suis surprise en effet. J'ai rarement croisé d'humains, avec un pouvoir bien entendu. Et surtout de si près. J'ai bien entendu diverses choses sur vous, mais je n'ai jamais su si tout était vrai ou non.  Je ne savais donc pas quelles pouvaient être vos capacités. Mais vu ce que vous me montrez, j'en viens à penser qu'un humain pourrait égaler un shinigami en puissance.  Mais je me trompe peut-être. Vous semblez être semblable puisque vous utilisez comme nous cette épée, que chez nous, nous appelons un zampakutô et vous savez aussi masquer votre reaitsu. Je ne me demande pas pourquoi on ne vous embauche pas.»
Le troisième siège de la neuvième division émit un petit rire. Peut-être valait-il mieux qu'ils n'en fassent rien. Les shinigamis avaient quasi réduit un peuple à néant. Si les humains demeuraient être une menace pour la Soul Society, celle-ci n'hésiterait peut-être pas pour les éliminer. Quoique, en ce moment, ils semblaient... Plus souples ? Et encore, la jeune femme hésitait à utiliser ce mot. La Soul Society était quand même stricte sur la plupart des règles. Faire une grosse bêtise n'était pas conseillé. Surtout si on comptait trahir le gotei 13.

« J'aurais d'ailleurs d'autres questions. Est-ce que cela était inné de voir que vous ...  Sortiez du lot ? Est-ce que vous avez un lien avec votre arme ? Pour être plus précise je vous demande si en fait, l'arme a une âme et si vous pouvez parler avec par exemple. Ou quelque chose dans ce genre.»

Revenir en haut Aller en bas
HFC - Sevens
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Niveau: 60
Expérience:
0/15250  (0/15250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Lun 31 Aoû - 12:39

World is Mine
Feat. Alyssa P. Seki & Shizuko Hashimoto

Avisant qu'il n'y avait plus de danger, et que sa Synchronisation commençait à baisser, il se redressa finalement et fit disparaitre tout ce qui marquait son pouvoir : son masque blanc, ses gants, le zanpakuto qu'il tenait, et tout redevint finalement le poignard qu'il gardait en main, sagement.

« Oh que oui, je suis surprise en effet. J'ai rarement croisé d'humains, avec un pouvoir bien entendu. Et surtout de si près. J'ai bien entendu diverses choses sur vous, mais je n'ai jamais su si tout était vrai ou non.  Je ne savais donc pas quelles pouvaient être vos capacités. Mais vu ce que vous me montrez, j'en viens à penser qu'un humain pourrait égaler un shinigami en puissance.  Mais je me trompe peut-être. Vous semblez être semblable puisque vous utilisez comme nous cette épée, que chez nous, nous appelons un zampakutô et vous savez aussi masquer votre reaitsu. Je ne me demande pas pourquoi on ne vous embauche pas. »

A ça, il aurait très bien pu dire qu'il avait déjà un Patron et qu'il se fichait pas mal d'aider la Soul Society, et que ces derniers ayant fait suffisamment de bêtises ces derniers temps, sans doute que beaucoup de gens voudraient même les combattre. Mais il ne dit rien, et se contenta d'avoir l'air pensif.

« J'aurais d'ailleurs d'autres questions. Est-ce que cela était inné de voir que vous ...  Sortiez du lot ? Est-ce que vous avez un lien avec votre arme ? Pour être plus précise je vous demande si en fait, l'arme a une âme et si vous pouvez parler avec par exemple. Ou quelque chose dans ce genre.
- Une âme ? C'est... un peu plus compliqué... Enfin... »

Okay. Passer pour un idiot un peu ignâre, c'était fait. Maintenant, il pouvait tranquillement continuer :

« Il n'y a pas d'esprit ni de personnalité dans notre arme... c'est plutôt... c'est un objet. Oui, c'est ça. Nous pouvons... disons, « altérer » l'âme des objets. »

Un peu hésitant, quand même, il tendit le poignard vers elle, en présentant le manche, gardant la lame vers lui.

« Vous pouvez regarder. Ce n'est qu'un objet. »

Il eut un sourire poli, qui cachait l'angoisse que pouvait procurer le fait de tendre ainsi son arme à quelqu'un d'autre. Mais acquérir sa confiance totale était nécessaire s'il voulait avoir des informations fiables, et peut-être même - certainement, en fait - qu'il pourrait utiliser la Shinigami pour en savoir plus sur ces types fou-furieux qui se déchainaient à Karakura depuis quelques temps (au point que quelques Hollows étaient vu comme tout à fait anecdotiques). Puis, il tendit l'autre main en direction de l'arme de la dame. Il se sentirait sans doute mieux s'ils échangeaient...

« Puis-je ? C'est un Zanpakuto, n'est-ce pas ? Il y a une âme, à l'intérieur ? C'est fascinant. Vous voulez qu'on s'installe un peu mieux pour discuter ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Dim 6 Sep - 21:51


« Oh seulement un objet ? C'est bien dommage. C'est rien qu'un objet certes, mais qui peut blesser. C'est toujours dangereux de posséder une arme, autant pour soi que pour l'adversaire. Dit-elle avec un petit rire. Mais certes, l'arme m'intrigue.»



Avec sa main, elle toucha l'arme du jeune homme qui en paraissait en avoir vingt. Elle regarda scrupuleusement les détails de l'arme en question. Elle admirait la lame, le manche... Pour un objet, il était plutôt pas mal. Elle retint un petit "superbe" dans sa bouche. L'homme posa des questions sur son arme. Elle releva la tête afin de pouvoir lui expliquer

« Tout à fait. Il y a une âme dans chaque zampakutô. Kurage kirakira est le nom de mon zampakutô. Chaque zampakutô a... Disons un design différent, une taille différente. La plupart des shinigamis ne possèdent qu'un seul zampakutô. Cependant, il existe quelque rares personnes à en posséder deux. Ce qui est assez extraordinaire, je trouve, pouvoir manier deux armes à la fois. Il faut avoir suffisamment un contrôle sur soi, être concentré sur l'adversaire.»

L'humain à pouvoir avait proposé de se poser dans un coin, elle était tout à fait d'accord là-dessus, ainsi que d'examiner son arme à elle. Elle aurait accepté de suite si elle n'avait pas quelque chose à faire avant tout.



« Pourquoi pas, il doit y avoir des bancs dans le coin. Hum par là... Si je distingue bien. Il fait nuit maintenant. Mais avant que je vous passe mon zampakutô il va falloir que je m'occupe de ce Plus. Sinon elle pourrait devenir un problème pour plus tard. Et ce serait bien dommage puisque c'est pour elle que nous sommes tout venus. Allez donc vers ce banc, je vous y rejoindrais dans quelques minutes, le temps d'expliquer la procédure du Konsô au plus, sauf si vous voulez y assister.»

Elle fit un signe à la petite fille pour qu'elle vienne à elle. La petite fille quelque peu craintive, approcha avec méfiance jusqu'à la femme habillée en kimono noir. Shizuko s'accroupissait au niveau du Plus. Elle lui chuchota en quelques mots ce qu'elle allait lui faire, tentant de la rassurer, lui disant qu'elle faisait ça depuis des années et qu'elle n'avait jamais eut aucun problème. Elle lui mima les futures actions qu'elle allait lui faire avec son zampakutô. Puis elle prit le manche de son zampakutô et le posa sur le front du plus. Elle se releva en même temps que l'âme commença doucement à trouver son chemin vers la Soul Society.

Elle alla près d'un banc et lui passa son zampakutô. Cet humain semblait plutôt gentil. De plus, il avait fait le premier pas en lui tendant son arme. Pour elle, c'était une preuve de courage. Qui sait, s'il était tombé sur quelqu'un d'autre, peut-être qu'une tierce personne aurait profité de l'occasion pour en tirer profit. Mais Hashimoto n'avait rien contre ce jeune homme. Il ne l'avait pas attaqué, l'avait même aidé et avait montré son arme en guise de bonne foi. Elle ne pouvait qu'en faire de même.


« Les shinigamis possèdent une arme qui a une âme dirons-nous. Pour avancer, il faut faire en sorte de parler à son zampakutô, et quelques fois lui faire confiance. Pour être un peu plus claire, je dirais que les shinigamis qui travaillent et communiquent avec leur arme auront un meilleur niveau que les autres. Par exemple à un certain stade les shinigamis apprennent le shikaï. Mais, car il y a un, mais, cette incantation ne peut s'apprendre que si l'on "entend" son zampakutô nous dire son nom. Si on ne bosse pas avec lui, nous sommes bloqués. J'avoue que cela peut prendre des années. Comme... Hum, je ne sais pas si tu seras choqué vu ton âge... Mais en gros si un homme vit en moyenne 80 ans, certains peuvent y passer par exemple toute une vie humaine. D'autres ont plus de chance et ont la chance de connaître le nom en quelques années, d'autres doivent travailler d'arrache-pieds. »

La shinigami fit une petite pause pour laisser à l'humain d'assimiler tout ce qu'elle venait de dire.


« Néanmoins, certains peuvent acquérir une grande puissance sans avoir forcément établi un lien avec leur zampakutô. Par exemple un shinigami est devenu capitaine sans avoir acquis le shikaï et surtout le bankaï, sa force est monstrueuse et est, il faut l'avouer, devenue un atout pour la Soul Society. C'est quand même rare, il faut l'admettre.»

La femme aux cheveux chataîns laissa un petit soupir. Personne n'aurait aimé se retrouver face à Zaraki, il fallait l'avouer. Seuls les fous furieux semblaient avoir du courage et l'ambition de battre le capitaine de la onzième division. Savoir qu'il avait acquis le shikaï pouvait faire froid dans le dos de tout le monde.


« D'ailleurs, vous, vous avez une sorte d'institution pour les humains? Des sortes de petits regroupements? D'écoles pour par exemple manier votre arme? J'en reviens à ce que vous avez dit tout à l'heure à propos des armes, est-ce que tous les humains ont une arme ou un don, par forcément en rapport avec les armes? Ou vous avez une arme bien définit selon un humain?

«
Revenir en haut Aller en bas
HFC - Sevens
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Niveau: 60
Expérience:
0/15250  (0/15250)
Spécialité: Hohô
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   Jeu 15 Oct - 11:37

World is Mine
Feat. Alyssa P. Seki & Shizuko Hashimoto

Il assista au Konsô avec une pointe de curiosité, sortant son téléphone qui indiquait la présence de la petite âme, toute faible, à côte d'eux. Lorsque la lumière s'évapora, sa présence aussi, et elle disparut sans laisser de traces, à peine plus qu'un souvenir dans l'esprit de Vladimir.

« Les shinigamis possèdent une arme qui a une âme dirons-nous. Pour avancer, il faut faire en sorte de parler à son zampakutô, et quelques fois lui faire confiance. Pour être un peu plus claire, je dirais que les shinigamis qui travaillent et communiquent avec leur arme auront un meilleur niveau que les autres. Par exemple à un certain stade les shinigamis apprennent le shikaï. Mais, car il y a un, mais, cette incantation ne peut s'apprendre que si l'on "entend" son zampakutô nous dire son nom. Si on ne bosse pas avec lui, nous sommes bloqués. J'avoue que cela peut prendre des années. Comme... Hum, je ne sais pas si tu seras choqué vu ton âge... Mais en gros si un homme vit en moyenne 80 ans, certains peuvent y passer par exemple toute une vie humaine. D'autres ont plus de chance et ont la chance de connaître le nom en quelques années, d'autres doivent travailler d'arrache-pieds. »

Ils s'installèrent près du banc, et Vladimir se retrouva avec le Zanpakuto de la demoiselle dans les mains. Malgré ses talents de perception, il peinait à comprendre le fait qu'il y ait une âme dans cette arme. Mais peut-être qu'en comprenant mieux celui-ci, il pourrait savoir comment se servir de celui qu'il avait copié. C'était un évènement exceptionnel de copier un Zanpakuto, pour lui. Il ne parvenait pas à s'en servir correctement, il en était certain. Il s'écarta un peu pour manier le sabre sans risquer de toucher quoique ce soit, mais l'arme lui paraissait étonnament lourde et peu maniable. S'il y avait bien une conscience à l'intérieur, peut-être n'était-elle pas encline à se laisser manipuler par n'importe qui. Il lui rendit finalement, avec un petit sourire.

« D'ailleurs, vous, vous avez une sorte d'institution pour les humains ? Des sortes de petits regroupements ? D'écoles pour par exemple manier votre arme ? J'en reviens à ce que vous avez dit tout à l'heure à propos des armes, est-ce que tous les humains ont une arme ou un don, par forcément en rapport avec les armes ? Ou vous avez une arme bien définit selon un humain ? »

Il glissa son poignard dans son étui, et le fit passer dans la doublure de sa veste pour l'y ranger. Leurs deux pressions spirituelles étaient suffisantes pour attirer de nouveaux Hollows, ou pire, et il préférait pouvoir la sortir plus rapidement.

« Il y a des organisations... enfin, c'est un peu compliqué. Mais il n'y a pas d'école, non, nous devons nous reposer sur nous-mêmes, ou sur d'autres Humains capable de nous apprendre. Certaines organisations ont un système proche d'une école peut-être... »

Il s'assit sur le banc pour avoir l'air un peu plus à l'aise. Il n'aimait pas vraiment partager des informations, mais il n'était pas stupide : si la demoiselle acceptait de lui raconter certaines choses, il allait bien devoir parler aussi.

« J'ai peut être été un peu catégorique en disant que ce ne sont que des objets. A vrai dire, pour pouvoir utiliser le pouvoir de son arme, l'humain doit avoir un lien fort avec celle-ci. C'est un objet précieux à nos yeux, très personnel. Ce poignard par exemple, appartenait à mon patron, avant qu'il me l'offre. » Il s'arrêta pour faire une petite moue. « Mais ma situation est encore plus compliquée je pense. Je ne suis pas né avec ce pouvoir, vous voyez, on me l'a offert. »

Façon très élégante de dire qu'on avait implanté en lui ce pouvoir quand il était enfant, parce qu'il était un cobaye et parce qu'il n'avait pas d'autre raison de vivre et d'être confortablement installé.

« J'ai entendu parler d'une Shinigami qui aurait offert ses pouvoirs également, je pense qu'on peut dire que c'est presque la même chose. Vous voyez ceci ? »

Il sortit son téléphone et lui montra l'écran qui affichait, notamment, leurs positions et leur pression spirituelle, chiffrée.

« Cela m'aide à me repérer quand je n'arrive pas à bien sentir les choses. Vous voyez, il m'indique que vous êtes plus puissante que moi. Vous n'avez pas de choses semblables à la Soul Society ? Notre organisation peut fonder des alliances, vous savez. Nous oeuvrons pour le bien des Hommes, mais pour protéger les Hommes, tout est bon à prendre, surtout en ce moment. Votre Shikai a quel genre de pouvoir ? Parler avec un Shinigami est assez rare, je m'excuse si mes questions sont trop... personnelles. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux mondes se rencontrent et un inconnu sort de l'ombre ! [Pv : Shizuko & Valdimir]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Les marques bleues : deux mondes différents
» Quand deux mondes s'entrechoquent !
» Deux mondes convergent
» Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Hell on Earth :: 
Zone Flood
 :: Archives des RPs
-