Forum RPG sur le manga Bleach
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Event n°1 : Apocalypse - Les Combats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 05/02/2015
MessageSujet: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Dim 24 Mai - 23:16

Chapitre 1 : Apocalypse – Les Combats

Alors que les Pécheurs écument le monde réel à la recherche d'âme pour alimenter les Enfers, Arrancar et Shinigami se réunissent en terrain neutre, à Karakura pour discuter des événements à venir. Naora Tamaki est dépêchée, parmi d'autres, afin d'effectuer une ronde nécessaire pour récupérer des informations et affronter les Pécheurs si nécessaire. Parmi les Arrancars, certaines Fraccion sont également envoyés en reconnaissance pour la même mission.

Kahei Byakuren et Sal Atra, eux, sont de retour sur Terre. Après avoir repris des forces suite à leur mort respective, les deux Pécheurs sont gonflés à bloc pour affronter les obstacles et accomplir leur propre mission.


Quelques règles
  • Les messages doivent suivre les mêmes conditions que notées dans le règlement.
  • Chaque joueur aura 48h pour répondre à partir du moment où le joueur précédent a répondu.
  • Au bout de 48h, le tour sera automatiquement sauté.
  • Si un tour est sauté, le joueur devant répondre aura à son tour 48h pour répondre.
  • Chaque joueur devra répondre suivant l'ordre imposé.


Ordre de passage
  • Naora Tamaki
  • Sal Atra
  • Kate Maeda
  • Kahei Byakuren


Début de l'event : Lundi 25 Mai 2015
Fin de l'event : Lundi 08 Juin 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Mar 26 Mai - 14:58



Apocalypse : event 1






Une mission ! Naora était bien contente que l’on est pensée à elle tient, voilà qui était le moment de se distinguer glorieusement, de prouver sa valeur, bref, ce genre de chose ! Et ce n’était pas tous les jours qu’elle allait dans le monde humain, aussi trépignait elle presque un peu. Bien qu’on l’est prévenu : les bâtiments n’étaient pas les mêmes qu’à la Soul Society et certaines machines étaient étranges, histoire qu’elle ne soit pas surprise. Et surtout, qu’elle n’y prête pas attention, ce n’était pas le but de la mission. La mission, c’était les Pécheurs et rien d’autre. En gros, comment ça marche, comment ça attaque et qu’est-ce que ça veut. Enfin qu’est-ce que ça veut, pour cette question, elle avait déjà une idée de la réponse : taper.

Naora Tamaki franchit donc le Senkaimon et débarqua à Karakura, fraîche comme fleur printanière prête à casser de l’ennemi. Et optimiste quand à sa réussite, hein, un peu de gonflage de cheville ça ne fait pas de mal. Un air déterminé sur la figure et tâchant de diminuer son reiatsu – histoire de cerner les lieux avant le début des ennuis – elle descendit du ciel pour se faire plus discrète. Malgré la mise en garde, elle ne put s’empêcher de regarder les… machines qui roulaient…et les bâtiments s’élevant en hauteur. Comment les humains avaient pu construire aussi haut sans que ça tombe ? On se le demande. Tout était bruyant et bizarre. Et que dire de la porte des Enfers, imposante et de mauvaise augure, difficile à ne pas remarquer ? Ah, si seulement on pouvait la fermer d’un coup de pied !

Un minimum prudente, elle sortit ton zanpakutô et se mit à progresser dans les rues, à la recherche d’ennemis à étudier et tuer. Elle ne mit pas longtemps à trouver son premier pécheur qui allait envoyer un Plus aux Enfers à coup de chaîne. Tant pis pour l’étude, elle ne pouvait pas laisser faire cela en tant que shinigami qui se respecte, elle brisa la chaîne avec son arme sous les yeux surpris de son adversaire qui allait quand même tenter de lui en envoyer une autre, sait-on jamais. Naora dévia ceci avec un air septique.

- Non mais tu t’es cru où ?

Hop, un shunpo et un coup propre dans l’cœur et on en parle plus. Jusque-là rien d’exceptionnel. Sauf qu’à sa grande surprise rien ne se passait de suite. Pas de disparition de l’agonisant en poussière ? Ah si… des portes… qui s’ouvrent et… le…reprennent ? Hey, c’est pas du jeu ! Le Pécheur lui tira la langue avant de souffrir milles douleurs et pu de portes. Naora fit la gueule et s’avança vers le Plus pour l’envoyer à la Soul Society. Bonne chose de faite. Par contre, elle n’avait pas vraiment bien étudiée le sujet du coup, elle aurait dû le faire parler. Mince.

Alors la shinigami se remit en route à la recherche d’un autre Pécheur qui pourrait faire l’affaire, trimballant nonchalamment son zanpakutô à la main, prenant sans vraiment le savoir la direction du cimetière.



codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Mar 26 Mai - 22:50

Que ce soit pour l'un ou pour l'autre, le premier essai n'avait pas réellement eu l'effet escompté. D'un côté, lui s'était fait méchamment malmené puis transpercé, découpé, tranché et renvoyé aux Enfers. De l'autre, son compagnon s'était fait … plutôt malmené également, bien que sa mort fut probablement moins douloureuse et plus expéditive. Bon ok, un coup en plein cœur n'était jamais vraiment appréciable, mais tout de même... Toujours est-il que nos deux compères traversèrent de nouveau la Porte des Enfers dans un sens assez surprenant si l'on ne considérait que sa fonction première, mais maintenant que la Porte était grande ouverte, il aurait été stupide de ne pas en profiter. Sal Atra, reconnaissable par sa longue coiffure enflammée, et Kahei Byakuren, reconnaissable par … probablement avait-il un signe distinctif, mais ce n'est pas important, s'était de nouveau parés de leur manteau en velours pourpre et de leurs chaînes franchirent le seuil d'un pas décidé.

Leur toute première sortie avait eu lieu ensemble également, parmi toute la troupe de Pécheurs qui s'étaient bousculés en attendant l'ouverture des portes, bien que la plupart avait fait bien attention à ne pas trop s'approcher des rang supérieurs, de peur de se faire désintégrer sur place avant même d'avoir pu jeter un œil à ce qu'était devenu le monde. Toujours est-il que c'était de nouveau ensemble qu'ils foulèrent le sol terrestre après la raclée monumentale qu'ils s'étaient prises. La première fois, ils s'étaient, pour ainsi dire, bêtement embrouillés et avaient fini par partir chacun de leur côte, ce qui leur avait valut un retour express. Cette fois, ils resteraient ensemble. Si des Capitaines se baladaient encore dans le coin, ils avaient plus de chances à deux que seul, ou tout du moins l'un d'eux pouvait espérer rester vivant. Mais rester ensemble n'était pas, en soi, le meilleur plan. Ignorer les capacités de l'autre n'aurait fait que les gêner, si une bataille survenait. Aussi, leur trajet de retour depuis les volcans de résurrection jusqu'à la porte des Enfers, qui mine de rien avait pris pas mal de temps, leur avait permis de discuter tranquillement sur les pouvoirs de chacun et ainsi mieux se comprendre.

Les premiers pas en dehors des Enfers firent le même effet à Sal que la première fois. Un air moins vicié, mais une impression de lourdeur, dû à cette restriction imposée. Pourquoi restreindre leur pouvoir une fois en dehors des Enfers ? C'était une bonne question à laquelle Sal n'aurait probablement jamais de réponse, à part peut-être simplement pour contrôler et garder un œil sur les Pécheurs.


« Si je me trompe pas... Lorsque les Humains meurent, les corps sont jetés dans trous particuliers non ? Ça doit grouiller d'âmes du coup... » Hasard alors le Pécheur. « On tente le coup ? »

Sans vraiment attendre de réponses, Sal prit appui dans le vide et s'élança haut dans les airs, cherchant ce qui pouvait dénoter un peu dans le paysage. Mais évidemment, pour un Pécheur né aux Enfers, absolument tout sortait de l'ordinaire, aussi se laissa-t-il choir avec grâce jusqu'à se retrouver de nouveau près de son compagnon.

« Tu saurais pas où c'est par hasard ? »

Malheureusement, la réponse fut négative. Aussi Sal, haussant les épaules, fit quelque part en arrière et... se mit à tournoyer sur lui-même rapidement avant de se stopper net, bras tendu.

« On va aller par là ! »

Probablement pas la méthode la plus scientifique qui existe, mais il fallait bien aller quelque part pour commencer. Aussi, de nouveau sans attendre son compagnon, Sal partit à toute vitesse dans la direction indiquée. Fallait-il être chanceux pour qu'il s'agisse de la bonne direction ? Toujours est-il que ce fut avec une joie et une surprise non-feinte que Sal vit le cimetière apparaître sous ses yeux. Joie qui se dissipa rapidement en reconnaissant la tenue noire et le sabre des Shinigami. Encore un... Mais il, ou elle, ne portait pas de manteau blanc. Cela pouvait être une simple stratégie ou alors il ne s'agissait pas d'un Capitaine. S'arrêtant net, Sal observa la scène, se tournant vers Kahei.

 « Qu'en penses-tu ? On attaque ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Jeu 28 Mai - 19:53


Kate se déplaçait d’un pas léger, se faufilant dans les ruelles de Karakura, tâchant de mener à bien la mission qui lui avait été confiée. Habituée à faire des sorties dans le monde des humains, capable de se défendre, et bien plus réfléchie que la moyenne des arrancars, elle était apparue comme l’une des candidates idéales pour cette reconnaissance en force.

Surveiller l’apparition de pêcheurs, les observer, et, si nécessaire, les repousser. Rien de bien compliquer pour quelqu’un qui savait se faire discret et issue d’une race de monstres sanguinaires. Profitant de la lumière déclinante, l’arrancar restait à couvert au sol, prenant soin de masquer son reatsu, attendant de repérer les pêcheurs à leur première erreur.

Elle attendit là un moment, adossée contre un mur, tandis que sa cadette reposait assise sur un carton d’origine douteuse, les paupières fermées, ses peskis grand ouverts. Une première présence se fit ressentir, celle ténue d’une shinigami. Puis, très vite une autre, étrange, apparut, avant de disparaitre rapidement. Sans doute un pêcheur qui s’était fait renvoyer aussi sec par la shinigami en faction dans cette ville. Malheureusement, le contact visuel n’ayant pu être établi, cette confrontation ne servit guère à renseigner les deux habitantes du Hueco Mundo.

Peu de temps s’écoula avant que deux nouvelles présences n’arrivent, d’un reatsu semblable au précédent.  Mais bien plus puissant que le précédent. Voir plus fort que Kate. Elle se redressa, étirant ses articulations endormies tout en se saisissant de son zanpakuto.

"Yuki. Tu rentres. On applique le plan," soupira t’elle doucement en regardant les deux pêcheurs s’élancer en l’air, visiblement perdus. L’autre fraccion hocha la tête et partit dans la direction opposée, tandis qu’elle même se mettait à filer les deux intrus.

Assez vite, ils arrivèrent en bordure d’un cimetière, semblant considérer l’endroit avec curiosité. Ce qu’ils cherchaient, Kate n’en savait rien, mais elle ressentait le reatsu de la shinigami toute proche, et pouvait voir les deux étrangers se concerter l’un l’autre, semblant mettre au point une stratégie.

Kate élabora la sienne en quelques secondes. Elle aurait pu attendre et regarder le combat se dérouler, mais elle courrait alors le risque d’être prise dans le tumulte de l’affrontement au moment où elle s’y attendait le moins. Mais, elle savait que quelque part, une réunion entre quelques shinigamis et arrancars se tenait pour trouver un accord.

Dans de telles conditions, il n’y avait pas à hésiter. Engager l’adversaire avec la shinigami à ses côtés devrait s ‘avérer suffisant, surtout si elle portait le premier coup. En tout cas, elle devait interrompre les deux affreux, et vite. D’un simple geste de la paume, elle envoya un balla argenté à travers la nuit, en direction des deux pêcheurs.


Revenir en haut Aller en bas
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Sam 30 Mai - 5:35


Apocalypse.

C'était étrange de voir sa relation avec Sal évoluer en ce sens. Il était difficile de dire qu'ils s'appréciaient, mais depuis leur résurection, ils ne s'étaient pas quittés. Kahei préférait être en retrait, et le tempérament de Sal lui permettait de se faire oublier. Et puis, il lui demandait souvent son avis, ou même dès fois des conseils, et c'était assez agréable. Enfin, ils étaient tous les deux d'une puissance équivalente, mais ils ne s'affrontaient pas. Alors, l'ancien Vizard essayait de passer outre cette espèce d'envie de meurtre qui animait son collègue, et il essayait de le voir comme quelqu'un sur qui il pouvait compter. Il s'était cependant écoulé pas mal de temps depuis la première sortie qu'ils avaient effectué... et Kahei craignait que l'accueil sur Terre soit assez différent. Et c'était impossible de la jouer discrétion car Sal ne savait pas dissimuler son reatsu. Enfin, il revoyait sa Terre, et il pouvait respirer l'air pur et léger. Sa chaine de restriction vint se former autour de son torse, et il plissa le nez en sentant sa force disparaitre de moitié. Quelle plaie...

« Si je me trompe pas... Lorsque les Humains meurent, les corps sont jetés dans trous particuliers non ? Ça doit grouiller d'âmes du coup... On tente le coup ? »

Il était difficile pour lui de savoir si Sal essayait de lui faire plaisir en s'en prenant à des gens déjà morts ou bien s'il n'y voyait là qu'une façon d'accomplir plus efficacement leur funeste mission. Quoiqu'il en soit, l'idée n'était pas mauvaise, et il le lui dit :

« Le cimetière ? ... oui c'est une bonne idée.
- Tu saurais pas où c'est par hasard ?
- Aucune idée.
- On va aller par là ! »

A vrai dire, il avait eu beau vivre dans ce coin pendant longtemps, il était toujours perdu dans ce monde réel. Persuadé oui, que c'était ici qu'était sa place. C'était ça son monde, cette vie, cette couleur, cette légèreté ! Alors pourquoi avait-il l'impression d'être traité comme un étranger, un criminel ? Pourquoi devait-il se sentir si mal de fouler cette terre ? Et penser à ce Capitaine Commandant qui l'avait tué si facilement... non. Il ne se sentait clairement pas bien. Il dissimulait son reatsu, lui, et restait très attentif à son environnement. Il avait vaguement repéré un reatsu dans la direction où ils allaient, et il resserrait déjà ses doigts autour de la poignée de son Zanpakuto.

« Qu'en penses-tu ? On attaque ?
- Attends, si elle est seule c'est qu'elle n'est pas faible. Si elle est faible, elle n'est pas s... »

Il sentit à cet instant précis un pic de reatsu dissimulé, juste dans son dos, et il poussa l'épaule de Sal avec brusquerie, lui épargnant ainsi l'attaque. C'est son bras à lui qui encaissa le coup, et il serra les dents en sentant la morsure brûlante. D'un regard, il constata les dégats. Son avant-bras lui faisait mal, et son manteau de Pécheur avait été partiellement brûlé. Il l'ôta d'un geste, le laissant tomber au sol, se sentant ainsi plus libre de ses mouvements. Il dévoilait ainsi sa tenue plutôt semblable à celle d'un Shinigami, dans les tons bleu-nuit. Il portait des gants pour dissimuler la couleur blanchâtre de ses doigts, et ses vêtements amples cachaient tout le reste. Il n'aimait pas ces marques blanches sur son corps, ces excroissances étranges qui lui rappelaient qu'au fond de lui, il était un être hideux et monstrueux tout autant que ceux qui s'en prenaient à lui. Il détestait cette apparence tout autant qu'il détestait les anneaux de métal autour de ses poignets et de ses chevilles. Il ne supportait pas l'idée d'être enchainé. Pas comme ça. Pas pour rien. Pas sans se rebeller. Pas sans tout tenter pour s'échapper de cette condition !

« Tu te souviens de ce que je t'ai dit à propos de mon pouvoir, mh ? »

Voilà pourquoi il préférait se battre seul : ses alliés n'étaient pas immunisés contre son pouvoir. C'était potentiellement dangereux pour eux de combattre à ses côtés. Tant qu'il ne bougeait pas cependant, le déséquilibre ne devrait pas être un problème... et puis avec un peu de chance, il se débarasseraient de leurs adversaires sans qu'il ait à utiliser son Shikai. Sur cette considération, il observa dans la direction où on avait déjà attaqué.

« Celui-là attaque à distance ? Je te le laisse. »

Il fit volte-face, et bondit d'un Vectio vers la Shinigami en contrebas, dégainant son Zanpakuto, prêt à en découdre.

« Servitus. »

Déjà, les chaines alimentées par son reatsu filaient droit sur sa cible.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Lun 1 Juin - 0:51


Apocalypse : event 1






Hey ? Un bala traversa l’obscurité naissante mais pas dans sa direction, non, sur un Pécheur qu’elle n’avait pas capté. D’ailleurs, ils étaient deux. La cible se prit l’attaque sans trop de dommage et enleva ses vêtements pour… Lui lancer des chaînes. Ne serait-il pas un brin dominateur en fait ? Naora allait le remettre en place vite fait et quoi de mieux que de lui montrer qu’avec ses chaînes il allait se faire voir, histoire de le décourager ? Quand à l'autre ennemi, il était partit vers la source du bala. Mouhaha, Naora laissa les chaînes venir à elle et s’enrouler autour de son corps, ses bras tout autant entravés. Elle s’agita légèrement afin de tâter le terrain, ah, c’était plus dur que prévu mais en s’y prenant bien, elle devrait y arriver.

Naora ferma les yeux une fraction de seconde et les rouvrit en faisait jaillir son reiatsu brutalement en fixant le Pécheur. Pourquoi avait-il un ensemble ressemblant de façon troublante à celui d’un shinigami ? Qu’importe, il allait falloir s’occuper de son cas. Hey, tout le monde était témoin, ce n’était pas elle qui avait lancé les hostilités ! Etrangement, ce Pécheur-là avait l’air moins… agressif. Il émanait quelque chose de… différent. Etait-ce le reiatsu ? Non. Le fait qu’il lui ait lancé des chaînes ne différenciait pas non plus de l’autre Pécheur. Les habits étaient surement une piste. Ou tout simplement la personne elle-même. Bien entendu Naora n’allait pas faire dans la charité, ça restait un combat et tant pis pour celui d’en face.

- Kirameku, Kagenikata no Hime.

Son zanpakutô, même si il ne subit pas de grande transformation aussi bien en taille qu’en poids, se mit néanmoins à luire. Bien sûr, la shinigami était venu récolter plus de données sur les être infernaux et non pas leur passer des informations sur leurs stratégies de combat. Néanmoins, Naora ne comptait pas user d’une autre technique tant qu’il n’y aurait pas lieu. Elle avait fait cela pour avoir son shikai de prêt sous la main – car ce n’était pas le premier adversaire venu elle l’avait senti en brisant les chaînes-, et sans utiliser les capacités inhérentes à Hime, l’ennemi pourrait toujours croire qu’il s’agissait d’un zanpakutô de lumière. De plus, il n’était pas question de faire durer le combat plus que nécessaire, de crainte que l’affrontement ne provoque des dommages collatéraux envers ceux qu’elle devait protéger. A savoir les humains morts ou vivants.

- Amènes toi.

Ouais, donner des ordres à l’ennemi et ne pas bouger pour le forcer à avancer, ça faisait vraiment shinigami qui se la pète. Naora voulait le soumettre un peu et l’impressionner. Si il avait peur d’elle, peut-être se battrait il moins bien ? Il avait commencé, qu’il assume ses actes !


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Lun 1 Juin - 20:21

La situation était plutôt tentante, une femme seule dans un coin isolé, rien de plus facile pour deux Pécheurs. Kahei et Sal pouvaient s'en occuper sans trop de problème, c'était à parier. L'ancien Shinigami pouvait utiliser son pouvoir si agaçant pour la paralyser, une petite chaîne et hop ! Ça serait terminé en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! Au pire, si elle résistait, Sal pouvait toujours la griller sur place, un soldat de moins pour les Enfers, mais ils auraient le champ libre pour faire leur travail. Malheureusement, l'un des Pécheurs était contre, ou tout du moins suspicieux, autant vous dire qu'il ne s'agissait pas de celui qui peut faire des grillades à tout moments. Kahei fabulait un peu sur la possible présence d'une autre personne ou par la potentielle puissance de la Shinigami « pourquoi serait-elle seule si elle était faible ? » selon lui. Ce n'était pas dénué de sens – en fait c'était même nettement plus intelligent que juste foncer dans le tas – mais Sal n'était pas du genre à se prendre la tête en avance, préférant se baser sur son instinct et le déroulement de la situation.

Aussi, que ne fut-il pas déçu de voir que son coéquipier avait raison pour cette fois ! Alors qu'il n'écoutait que d'une oreille, Sal fut soudainement bousculé, laissant échapper un grognement de contestation à l'intention de son compère. Non mais pourquoi l'avait-il poussé d'abord ? Il cherchait les ennuis ?! Mais les mots ne franchirent pas ses lèvres lorsque le bras de Kahei explosa soudain. Bon non, il n'explosa pas vraiment, mais quelque chose vint le percuter en explosant dans un fracas sonore et lumineux, laissant une épaisse fumée. D'un geste très théâtral, mais qui n'avait probablement pas ce but, l'ex-Shinigami retira son manteau, caractéristique des Pécheurs, pour le laisser choir avant de se jeter vers la Shinigami. L'attaque avait été rapide et discrète, donc probablement pas assez puissante pour blesser réellement le Pécheur et l'empêcher de combattre. Mais surtout, elle ne venait pas de la jeune femme en contre-bas, mais bien de derrière eux. Se séparant alors les tâches, Sal se tourna brusquement vers la source potentielle de l'attaque. Il n'avait pas la même capacité que Kahei à détecter le reiatsu, mais cela suffirait pour l'instant.


« Souviens toi de ce que je t'ai dis à propos du mien ! » Hurla-t-il alors à son compagnon.

Sal savait parfaitement que si Kahei venait à utiliser son Zanpakutô, il allait devoir rester immobile, ou tout du moins, ne plus se déplacer. Cela ne le dérangeait pas plus que ça, sur le plan théorique, puisqu'il pouvait utiliser son pouvoir sans bouger, cramer les choses ne demandent pas beaucoup de mouvements. Mais si, pour une raison inconnue, son adversaire venait à être immunisé, là il l'aurait dans l'os pour esquiver les attaques. C'était quand même pas pratique un allié comme ça ! Au moins, son pouvoir à lui était nettement plus simple à éviter : ne pas toucher les flammes ! Kahei avait juste à ne pas se mettre sur le chemin et il ne risquerait rien.


« Allez sors de ton trou, mon mignon ! »

Sans plus attendre, ouvrant grands ses bras, le Pécheur invoqua ses flammes, qu'il savait puissantes bien que restreinte par la chaîne d'argent à son bras droit. Avec le sourire sadique caractéristique du prédateur, notre combattant aux cheveux de feu déversa son flot rougeâtre brûlant dévorer les environs du cimetière, puisque ça s'appelait comme ça ici aussi, et peut-être même pourrait-il s'occuper de cet empêcheur de comploter en rond par la même occasion ! Sal avait dis qu'il s'agissait peut-être d'un combattant à distance. Si c'était le cas, le corps à corps était probablement son point faible, aussi notre Pécheur usa d'un Vectio pour se rapprocher du sol fumant et rougeoyant, alors qu'arbres et buissons étaient en feu. Tout comme son camarade, le Pécheur retira son manteau qu'il laissa tomber au sol.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Mer 3 Juin - 18:31

Le bala percuta l’un des deux pêcheurs, entamant la peau de son bras. Pas de quoi le mettre hors de combat, mais au moins, leur réunion stratégique avait pris fin et le premier coup était pour elle. Sa stratégie fut ébréchée lorsque celui qu’elle avait blessé préféra partir vers la shinigami, laissant son compagnon indemne s’en prendre à elle. Ce dernier hurla quelque chose à l’adresse de son compagnon, puis il se tourna vers elle, tentant de la trouver.

-Allez sors de ton trou, mon mignon !


Comme si elle allait répondre à pareille provocation.
D’un geste nonchalant, sourire aux lèvres, l’homme  invoqua des flammes, les envoyant balayer le sol devant lui, courant tel un animal sauvage à travers les tombes du cimetière. L’espace d’un instant, Kate se mit à sourire en son for intérieur. Elle qui n’aimait guère se battre (pour une arrancar) ne s’entraînait qu’avec deux manipulateurs de flammes. Ce genre de situation n’était pas inédite pour elle, aussi ne paniqua t’elle pas.

D’une main assurée, elle empoigna son zanpakuto, laissant son long ruban bleuté flotter au gré de l’air ondoyant crée par les flammes, la lame creuse de métal sombre reflétant le brasier. D’une voix forte et claire, elle répondit au pêcheur, tout en passant la paume de sa main gauche le long de l’encoche présente sur son sabre.

-J’ai beau avoir commencé les hostilités, moi au moins je n’oublie pas de me présenter avant de devenir sérieuse !


D’une impulsion, elle s’élança vers le mur de flammes, chargeant davantage de reatsu dans son arme, l’illuminant d’une lueur bleutée. D’un geste ample, elle balança son sabre alors qu’elle approchait de la fournaise, criant pour se donner un peu plus de courage :

-Aguacero !


La vague d’eau glacée, aussi dérisoire semblait elle face à la masse de flammes, atténua l’espace d’un instant l’intensité de celle-ci devant l’arrancar. Sans hésiter, elle donna une poussée supplémentaire à son sonido, traversant l’attaque d’un air déterminé, même si elle sentait sa peau bouillonner sous la morsure du feu qu’attisait le pêcheur.
Arrivant sur le pêcheur dans son élan, elle leva son sabre, l’abatant vers son adversaire, tout en pivotant sur elle même, avant de se retourner et de s’immobiliser lentement en soulevant un large panache de cendre lorsque ses pieds rencontrèrent le sol.
Sans perdre plus de temps, la privaron leva son arme des deux mains à la verticale devant elle, entonnant sa libération. Si elle voulait s’en sortir face à pareil adversaire mieux valait il mettre les bouchées doubles dès le début.

-Recouvre, escarcha.

La lame se craquela, avant de laisser s’échapper ce qui semblait être de la brume des fissures, se joignant à la cendre pour former un nuage de fumée, masquant sa transformation, uniquement observable par les craquements qui parvenaient de sa position.

D’un geste brusque, la fraccion du primera taillada la fumée, écartant le nuage d’autour d’elle, révélant une apparence plus mature, portant  deux lames en bout de bras, leurs poignées semblant se perdre sous les manches de la jeune femme. D’une voix bien trop posée, elle se présenta à son adversaire :

-Je suis la privaron Maeda Kate. Et maintenant... je suis sérieuse.

D’un geste nonchalant, elle leva sa lame gauche vers son adversaire,  les yeux mi clos, mordillant la lèvre qu'elle sentait se gercer sous la chaleur, avant de demander dédaigneusement :

-Tu as une bonne raison pour sortir de ton enfer, pêcheur ?
Revenir en haut Aller en bas
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Ven 5 Juin - 16:34


Apocalypse.

Soit. Cette Shinigami avait apparemment assez de puissance pour briser ses chaines, pour l'instant. Il ne pourrait pas s'en débarasser ainsi. Soit il devait d'abord l'affaiblir, soit il devait briser sa propre restriction et se contenter d'un « un pour un » ; ce qui lui déplaisait fortement. L'accueil serait sans doute désagréable, et il n'avait absolument pas envie de finir en Enfers une nouvelle fois. Son but était clair, limpide : rester sur Terre le plus longtemps possible.

« Amènes toi. »

L'arrogance de cette Shinigami était assez exceptionnelle, compte tenu de sa force. Après avoir vécu un face à face avec le Capitaine Commandant, Kahei relativisait beaucoup plus la puissance des autres Shinigamis. Il tenait son Zanpakuto à une main pour l'instant, et il répondit à l'invitation de la jeune femme, utilisant un deuxième Vectio pour être à sa hauteur. Il frappa une première fois, en diagonale, de bas en haut, puis une seconde fois, verticalement, de haut en bas. Il avait capté le changement sur le Zanpakuto de son ennemie, et il n'avait pas envie de tenter le diable. Elle avait probablement des capacités étranges, et probablement aussi traitresses que les siennes. Mais un regard vers Sal lui fit comprendre qu'il vallait mieux qu'il retarde au maximum l'utilisation de ce pouvoir.

Il restait néanmoins particulièrement calme, comme si tout ce qui se déroulait autour de lui n'avait aucune importance. Et c'était a priori le cas. Quoiqu'il se passe, il était gagnant : il ne pouvait tout simplement pas mourir. Il était loin d'être sur le point de renoncer à la vie, et de refuser de se battre, non, ce n'était pas son genre, il était tétu. Mais dans le pire des cas, un combat se terminerait par sa mort, puis sa renaissance. Puisqu'il n'avait rien à perdre, il pouvait affronter n'importe qui. Ca ne l'empêchait pas de ressentir de la peur. Renaître était douloureux, et il craignait de retourner en Enfers pour y être à nouveau enfermé. Il craignait le jour où la Porte se refermerait et l'abandonnerait derrière. Et cette angoisse formait une sorte de boule dans son ventre. Voilà pourquoi il donnerait tout pour vaincre cette Shinigami, et continuer son excursion. Sal aussi avait commencé à se battre, et il se trouvait a priori suffisamment loin pour échapper lui aussi à ses flammes ardentes. Avec un peu de chance, il se débarasserait de son adversaire avant lui et viendrait lui donner un coup de main. Mais pour l'heure, il était seul.

« Si tu échoues, sache que je t'apporterais l'immortalité. »

Il observait la Shinigami. Il avait reculé de quelques pas pour respirer lentement. Il avait du mal à juger sa force, et il saisissait encore mal l'ampleur de la restriction qu'il subissait. Il savait qu'il pouvait la battre, il en était certain. Sa voix était empreinte d'une étrange douceur. Il avait toujours eu cette voix calme, posée, neutre. En plein milieu d'un combat, le contraste était étrange.

« Si tu me vaincs... je reviendrai. »

Il essayait de lui donner envie d'abandonner, parfaitement. Il n'avait aucune envie de faire durer l'affrontement. Il ne voulait pas que quiconque vienne mettre un terme à cette bataille et le condamne à retenter sa chance dans une éternité ou deux.

« Quoique tu fasses, tu as déjà perdu. »

Il se mit en garde, affichant un léger sourire effronté. Il allait l'imiter, après avoir instillé le doute dans son coeur. Il était certain qu'elle ne pourrait qu'être touchée par ses paroles. Elles n'étaient pas anodines. Et après tout il avait raison. Quoiqu'ils fassent, Shinigamis, Hollows, Quincys... quoiqu'ils fassent, tous autant qu'ils sont, ils avaient perdu, car ils étaient immortels, et qu'ils reviendraient toujours. Chaque affrontement leur offrirait de nouveaux combattants. Et diminuerait leur forces. Et chaque bataille les rendrait plus forts. Jusqu'à-ce qu'ils aient fini leur rafle.
Il l'observait, serrant les doigts sur son Zanpakuto, et à son tour, il la provoqua :

« Alors... ? Amènes-toi ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Ven 5 Juin - 19:22



Apocalypse : event 1






Ah ben ouais, il s’était amené, de son étrange déplacement à bruit de chaîne aussi rapide qu’un shunpo afin de lui porter deux attaques que Naora para. Effectivement, si la shinigami ne faisait pas gaffe, elle aurait des problèmes, dont le majeur serait de perdre contre son adversaire. N’étant pas au courant de la restriction, elle le jugea comme étant à peu près de son niveau, les chances étaient alors égales d’un côté comme de l’autre de son point de vue. Ensuite il recula, mais la shinigami ne préféra pas le quitter des yeux, même si elle avait remarqué que dans le combat se déroulant plus loin, il y avait pas mal de feu, et que le reiatsu n’était pas négligeable non plus. Si jamais son allié providentiel succombait, l’autre reviendrait sans doute voir où en était son pote, et ça serait carrément sa fête mode barbecue-brochette.

Tient, l’homme infernal c’était soudain découvert des talents d’orateur ? D’une voix plutôt calme en plus, la shinigami aurait même plus trouvé ça cool si la situation avait été un simple entraînement. Sortez la musique dramatique de révélation s’il vous plaît. Naora soupira, attendant qu’il ai fini d’étaler ses informations. Sympa d’avoir précisé qu’il était immortel et qu’il reviendrait si jamais il mourrait ici. Oh bien sûr, il avait aussi déclaré qu’il lui ferait la même chose mais Naora ne considérait pas que perdre était une option. Le tuer ne servait à rien ? Combat perdu d’avance ? Qu’à cela ne tienne ! Avec une moue blasée, la jeune femme (d’apparence évidemment, elle n’est pas si jeune) se dit avec simplicité qu’elle n’aurait qu’à pas le tuer et le faire prisonnier pour le ramener. Comme ça, les shinigami auraient un exemplaire sous la main pour tenter de tester un moyen de les mettre hors d’état de nuire sans que le Pécheur revienne. Du coup cela ne l’impressionna pas vraiment.

Elle déclara d’une voix entre amusement et sarcasme, cachant son plan simpliste, campée sur ses pieds et en le désignant d’une main se faisant :

- Okay, je vois, c’est galère. Alors on fait quoi le perroquet ? On s’prend une bière et on discute entre potes ?

Evidemment, Naora ne pensait pas une seule seconde au fait que ça marche, c’était plus de la provocation et c’était marrant, surtout si il répondait un truc. En fait, elle ne voyait pas trop où l’ennemi avait voulu en venir. Qu’elle écarte ses bras et fasse « d’accord, alors transperces moi tout de suite, j’ai perdu, youhou ! » ? Non mais ça va pas la tête ? Il avait vu un rêve ? Et si elle n’avait pas envie de se ramener, hein ? Par esprit de contradiction, et aussi pour voir ce que donnait le kido – car si elle voulait l’attraper, elle en aurait surement besoin- sur un Pécheur elle lança :

- Hado no Ichi : Sho.

Un simple sort de poussée de niveau un. Que ça marche ou pas, elle s’élança d’un shunpo sur son adversaire afin d’attaquer diagonalement. Car malgré toute son assurance, deux ennemis de cette trempe serait impossible à gérer, alors valait mieux capturer – puisque tuer ne servait à rien à long terme – le pseudo-shinigami maintenant.


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Dim 7 Juin - 1:31

Se présenter avant de combattre ? Quelle utilité ? Au mieux, Sal la capturait et l'emmener avec lui dans les Enfers, au pire il se faisait abattre et revenait plus tard. C'était quand même nettement plus impressionnant, choquant et marquant de voir un mort revenir soudainement pour se venger ! Connaître le nom du Pécheur ne lui apprendrait rien à cette donzelle et connaître son nom à elle n'intéressait aucunement le flamboyant. Même si elle venait à le vaincre, ils finiraient bien par retomber l'un sur l'autre un jour, surtout puisque cela ne pouvait dire qu'elle était un combattant fort et puissant ! D'ailleurs, le mur de flammes ne semblait pas l'avoir dérangé plus que ça puisqu'elle avait foncé dans le tas pour se créer une ouverture d'un mouvement de son sabre. Avait-elle le pouvoir de contrôler le feu elle aussi ? A moins que ce ne soit le vent, comme l'autre Capitaine Blondinet... Ou alors pire : l'eau ! Il n'y avait sûrement rien de plus agaçant que de combattre son exact opposé. Pour un peu qu'ils soient de forces égales, le combat risquait de tourner en rond pendant un bon moment.

L'ouverture qu'elle se créa n'était pas bien grande, suffisante pour qu'elle ne se fasse pas griller sur place, mais elle avait dû avoir un coup de chaud, surtout avec toute la vapeur. Et merde, c'était donc bien un pouvoir en rapport avec l'eau. En plus elle était rapide la bougre ! À peine Sal avait-il posé le pied au sol, et elle-même s'était extirpée de la fournaise, qu'elle se retrouvait déjà sur lui, à moitié dans les airs, près à le découper sur place ! Se reculant d'un bond, ce qui lui entailla tout de même la joue, Sal souleva un nuage de poussière et de cendre résultant de sa propre attaque, profitant de son élan soudain pour pivoter sur lui-même afin d'envoyer une lame de feu horizontale vers la rouquine. Attaque qui fut malheureusement prise dans la transformation de la dite-rouquine. Elle ne plaisantait ! Le combat avait à peine commencé qu'elle libérait déjà... Quoi que ce soit d'ailleurs. Le reiatsu de l'adversaire du moment refroidi l'atmosphère, ce qui conforta Sal dans l'idée qu'il allait probablement galérer un peu. Devait-il briser sa chaîne maintenant ? Non, les Kushanara risquaient de le récupérer un peu trop vite, mieux valait attendre un peu.

De l'autre côté du cimetière, Kahei devait également combattre la Shinigami, ce qui ne manqua pas de faire sourire le rouquin. Tout d'abord, parce que cela devait faire bizarre au Pécheur à grelot de combattre une personne qui était l'un des siens auparavant. D'autres part, parce que cela leur permettait, en quelque sorte, de faire la course. Si leurs adversaires étaient de forces équivalentes, ça serait au premier qui termine son combat ! Et puis comme ça ils pourraient s'aider l'un l'autre. Aussi, le Pécheur de Feu se concentra de nouveau sur son adversaire qui... Avait pris une forme bizarre avec des lames sur les bras. Pourquoi pas après tout, si elle voulait venir au corps à corps se serait à ses risques et périls ! Puis elle se présenta, puisqu'elle y tenait tant. Privaron... Cela ne sonnait pas très Shinigami, aussi Sal en déduisit-il qu'elle devait probablement être une Arrancar... Boarf, ce n'était pas très important, une âme était une âme après tout !


« Une raison ? Oui, en quelque sorte. Si tu rends les armes, je te monterais ! »

Se tenant droit face à l'adversité, Sal laissa son pouvoir couler en lui comme il aimait le faire. La sensation était cependant moins agréable qu'à l'accoutumée à cause de cette satanée chaîne.

« Inferus Incarnatio ! »

Sans bouger, les flammes enveloppèrent le Pécheur, semblant sortir du plus profond de son être. Sa peau devint d'un orange translucide alors que des flammèches parcourait son épiderme. Ses yeux étaient devenus plus sombre, comme la lave, alors que ses propres cheveux semblaient fait de flammes.

« J'ai pourtant dans l'idée que tu ne te laisseras pas faire ... »

Baissant son centre de gravité pour passer en position de combat, genoux légèrement fléchis, Sal invoqua des chaînes d'Attaques, une demi-douzaine, de sa main droite s'enroulant de flammes qui remontèrent le long des chaînes. Profitant que le champ de vision de son adversaire pouvait potentiellement être voilé, le Pécheur pointant sa paume gauche vers le sol, lançant une autre demi-douzaine de chaînes, de servitude cette fois, s'enfoncer dans la roche et le béton pour remonter sous l'Arrancar.

 « Je suppose que tu souhaites savoir mon nom également ? Si tu me tues, je te le dirais peut-être, histoire qu'on se retrouve rapidement ! »

D'un Vectio, le combattant se plaça derrière son adversaire, à distance respectable afin d'éviter toutes mauvaises surprises, avant de relâcher une autre vague de flammes, plus puissante que la première.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 05/02/2015
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Lun 8 Juin - 17:15

Annonce

Au vu de l'avancement de l'event, et après concertation, la durée de ce dernier est rallongée d'une semaine. L'event se terminera donc le Lundi 15 Juin 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Mer 10 Juin - 1:15



Son adversaire ne paraissait guère intéressé, presque blasé par la situation pourtant inédite pour lui.

« Une raison ? Oui, en quelque sorte. Si tu rends les armes, je te monterais ! »

Monterais ? Soit il s’agissait d’un lapsus, soit ce pêcheur était en enfer à cause du vice de la luxure. Autant dire qu’elle ne baisserait pas les armes pour lui faire plaisir. Il chargea son reatsu et employa la libération de son espèce.

« Inferus Incarnatio ! »


Son corps s’embrasa, nimbé de flammes, tel un esprit du feu sorti des enfers. La privaron ne pu s’empêcher de penser à l’expression féroce qui aurait marqué le visage d’Elthalen ou Yuki face à un tel individu. Une augmentation impressionnante, qui commençait à inquiéter très légèrement Kate.

« J'ai pourtant dans l'idée que tu ne te laisseras pas faire ...
-Bien vu.

Il fléchit les genoux, passant en position de combat, puis fit sortir des chaînes visiblement de nulle part, avant de les enflammer à leur tour. D’un geste vif, elle taillada la première chaîne à l’aide de l’un de ses sabres, envoyant des gerbes incandescente en tout sens. D’un enchaînement vif, elle repoussa ou brisa les chaînes qui fondaient vers elle. La dernière s’enroula autour de sa lame, mais une simple coupe de la part de son autre arme suffit à la libérer.
Malheureusement pour elles, d’autres lames surgirent du sol, fondant sur elle. Alors qu’elle se jetait en arrière pour tenter de s’éloigner, elles s’enroulèrent autour de son bras gauche, les flammes mordant sa chair à travers son hierro. Elle se retint de glapir tout en tournant la tête vers son adversaire. Celui-ci hurlait tout en se déplaçant à toute vitesse derrière elle, relâchant une nouvelle vague de flammes.

« Je suppose que tu souhaites savoir mon nom également ? Si tu me tues, je te le dirais peut-être, histoire qu'on se retrouve rapidement ! »

Sans daigner répondre, l’arrancar se contenta de serrer les dents sous la douleur, concentrant son reatsu avant de tracer un cercle de la pointe de son sabre en direction des flammes.

-Aludo.

Sans attendre, un mur de neige déferla sur les flammes proches, les éteignant dans de grands panaches de fumées. Elle ne pouvait pas gagner ce combat de cette manière. Il fallait qu’elle donne un coup de pouce à la shinigami.
Ignorant la douleur dans son bras gauche, elle chargea un cero au bout du droit, puis, sans déclaration, lança le projectile blanc en direction du pêcheur qu’elle n’affrontait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Jeu 11 Juin - 2:20


Apocalypse.

« Okay, je vois, c’est galère. Alors on fait quoi le perroquet ? On s’prend une bière et on discute entre potes ? »

Considérant que la dernière personne à lui avoir proposé à boire avait fini par lui planter son Zanpakuto dans le coeur, et qu'il était le supérieur hiérarchique de celle-ci, il ne savait pas trop comment il devait prendre une telle proposition. Les intentions de la Shinigami, par ailleurs, se firent bien plus belliqueuses après ces paroles. A croire que tous les Shinigamis vous invitaient à boire un verre avant d'essayer de vous découper en petits dés. Peut-être qu'il essayerait, la prochaine fois qu'il affronterait quelqu'un. C'était peut-être une technique secrète pour déstabiliser son advresaire. Une technique spéciale des forces du Gotei 13...

Il fut repoussé en arrière par la technique étrange du Shinigami. Ces sorts de magiciens l'agaçaient énormément. Ils échangèrent quelques coups, sans parvenir à se blesser ni l'un, ni l'autre. Lame contre lame, il apparaissait que les deux combattants étaient de puissance presque égale. Cela voulait dire qu'il pourrait aisément l'aplatir s'il brisait sa chaine... mais il rechignait tellement à le faire qu'il était preque sûr qu'il se ferait tuer avant de s'y résoudre. Il était un peu têtu, et un peu bête parfois. Il la repoussa alors, et commença à reculer.

« Hurle dans la nuit, Kitsujin. »

Son arme se métamorphosa en une magnifique faux noire comme l'encre. S'il n'avait pas entendu sa libération, Sal n'entendrait pas le bruit de la clochette. Et s'il l'avait entendu, il saurait quoi faire pour s'en protéger. Mais il était à son avis temps de se rapprocher de son allié, afin qu'ils puissent mieux coordoner leurs attaques. Il fit un pas en arrière, essayant de capter où était parti son collègue Pécheur... quand il sentit, bien trop tard, du reatsu qui filait droit sur lui et qui était tout sauf une bonne nouvelle. Il savait qu'il était bien trop tard pour esquiver cette attaque qui le prenait dans son dos. Son seul réflexe fut alors de tendre le bras pour attrapper la Shinigami par le col. Il allait se prendre cette attaque ? Très bien. Elle ne s'en sortirait pas indemne pour autant. Il resserra sa prise de toutes ses forces et la tira vers lui, ignorant la façon qu'elle avait de se débattre ou d'essayer de le blesser pour lui échapper. Ils étaient là tous les deux, et ils encaisseraient ce Cero ensemble !*

Il serra les dents, et le choc arriva très rapidement. Il laissa échapper un cri de douleur. Malgré son bras qu'il avait mis en protection, il fut repoussé sur quelques mètres et termina sa course dans le mur du cimetière, brûlé sur presque la moitié de son corps. Ses doigts étaient toujours fermement serrés sur le manche de son Zanpakuto, et il essaya de se relever prudemment, constatant les dégats. Il avait mal. Son corps tirait et brûlait, et ses vêtements commençaient à tomber en lambeaux, dévoilant les zébrures blanches qui marquaient ses bras. Il les regarda, dégouté par sa propre monstruosité, et se remit lentement en position de combat, cherchant son adversaire du regard. Il pensa à la chaine qui serrait son torse et ses épaules, croisée devant, croisée derrière... mais il chassa bien vite cette idée. Il ferait tout pour ne plus retourner en Enfers, même si ça impliquait de tuer tout ce qui pouvait lui tomber sous la main ! Un peu de sang coula le long de sa tempe, et goutta sur son épaule. Où était passé son adversaire ? Comment est-ce que Sal s'en sortait ? Il tourna la tête vers lui pour essayer de répondre à cette question. Mais si son ennemi avait le temps de lui envoyer des sorts à lui, c'est que son camarade pyromane n'était pas vraiment très utile !




[ HRP.
* Ouais, dit comme ça on dirait clairement une déclaration d'amour. Pardon. Mais faut dire que j'écris ça en écoutant des musiques trop mignones. Mea culpa. ]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Jeu 11 Juin - 16:20



Apocalypse : event 1






Biiien, le kido avait marché ! Sait-on jamais, ces créatures auraient pu posséder un truc d’anti-sort ou on ne sait quoi. Cela voudrait donc dire que potentiellement Naora pourrait lui balancé un sort d’entrave, mais le problème était qu’elle ne maîtrisait pas spécialement des sorts de haut niveau, alors ça pourrait échouer. Au pire, elle se dit simplement que si elle ne parvenait pas à l’entraver le mieux c’était de l’assommer, au moins, c’était plus dans  sa manière de faire – parce que le kido, bon… Un peu trop aléatoire à son goût. Encore fallait-il épuisé un peu son adversaire !

Et l’adversaire, et bien il ne s’épuisait pas vraiment non plus, le Pécheur lui tenait tête d’un niveau égal au sien malgré ses attaques dans un match nul qui aurait pu être sympathique dans une confrontation amicale. Sauf que là c’était plutôt embêtant si la shinigami comptait le mettre hors d’état de nuir. Il la repoussa finalement, Naora s’accorda une pause de quelques secondes et il avait libérer son…zanpakutô. Hein ? Et en plus il libérait un zanpakutô ? Avec incrédulité elle déclara les yeux ronds, ses doutes à cause de ses vêtements confirmés :

- T’es un shini ?

Mais pas le temps de débattre là-dessus une attaque filait sur le pseudo-shinigami, qui avait en plus une faux en guise d’arme à présent, véritable représentation de ce que l’on se faisait de l’idée d’un dieu de la mort. Comment avait il pu se retrouv- avant qu’elle ne finisse de penser sa phrase, à sa grande surprise Naora se fit attraper par le col pour partager le cero. N’ayant pas spécialement l’occasion de se débattre, elle se contenta de sauter contre le Pécheur. Ouais bon, pas à cause une soudaine pulsion de tendresse mais surtout dans l’idée que nan, mais qu’ils se poussent de la trajectoire du cero ! Qu’il aille se faire voir, elle ne ferait pas bouclier !

Cela ne marcha pas spécialement à merveille à cause du laps de temps trop court, et puis s’était surtout très CON parce que cela aggrava les choses de son côté. Après un vol-plané qui les sépara, Naora roula au sol emporté par l’élan de l’attaque de l’alliée impromptue.. qui n’en était plus vraiment une au vue de la situation. Quelque mètres plus loin après le Pécheur, elle se releva, cramée et écorchée d’un peu partout voir même une côte cassée, pourtant la shinigami n’en fit pas grand cas, pensant qu’elle serait bonne pour aller à la quatrième division soigner tout ça. Elle avait mal aussi, bien sur tout ceci la faisait souffrir, mais limite, ce n’était pas son plus gros problème. Son problème, c’était les vêtements, déchirés de façon indécente et qui ne tiendraient pas longtemps. Hors de question de combattre dans cette tenue ! Soudain, la grande gueule qu’était Naora semblait préoccupée par un problème des plus triviales – et carrément débile en plein combat.

La poussière s’estompait. Elle voyait que Pécheur plus loin, qui avait visiblement un problème similaire, la cherchait des yeux. Tient, son corps était un peu bizarre avec du blanc, mais peut être était-ce dû à son statut d’être infernal… Quoiqu’il en soit… Non, il ne devait pas la voiiir ! Anxieuse elle murmura à Hime sa technique consistant à déplacé sa lumière afin que la petite sphère lumineuse aille à sa gauche, au loin, histoire de leurrer le Pécheur si jamais il se retournait, et bondit de derrière lui, son zanpakutô tourné vers la garde afin de tenter de l’assommer à la nuque avant qu’il ne la voit. Et oui, chacun ses priorités.


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Ven 12 Juin - 15:31

Au moins la petite avait un tant soi peu de répondant. Il fallait s'y attendre dans un sens, elle s'était frayé un chemin parmi la première vague sans trop de difficulté, il ne fallait pas s'attendre à ce que trois paires de chaînes puissent l'arrêter aussi facilement, bien que, avouons-le, Sal n'aurait pas rechigner sur un combat rapide. Les Chaînes Offensives n'étaient que peu chargés en reiatsu, notre Pécheur n'avait pas réellement estimer possible qu'une attaque directe puisse avoir un quelconque effet, aussi ne fut-il pas surpris d'en voir certaines se faire briser et repousser sans ménagement et sans effort. Après tout, le piège principal restait les chaînes de servitudes qui se déplaçaient sous le sol et l'une avait bel et bien atteint son but, s'enroulant autour du bras de l'Arrancar. Il n'y avait pas besoin de l'enserrer complètement, il fallait juste ralentir ses mouvements, l'empêcher d'esquiver, d'attaquer.

Malheureusement, on l'a déjà dit, la rouquine savait se défendre sans trop de problème. Les flammes, elle les éteignit d'une avalanche de glace et de neige, résultant une explosion de vapeur blanche opaque, un véritable brouillard qui s'étendit sur toute la place, empêchant notre Pécheur de voir ce qu'il se passait. C'était problématique, mais au moins l'Arrancar ne devait-elle pas avoir un meilleur champ de vision. Toutefois, cela ne l'empêcha pas de charger son reiatsu. Sal n'était pas l'un des meilleurs radars des Enfers concernant ce genre de chose, mais même lui pouvait pas ne pas remarquer l'élévation soudaine de reiatsu et cette concentration alors quelques mètres de lui. Par réflexe, Sal abaissa son centre de gravité, croisant les bras devant lui tout en invoquant des Chaînes Défensives s'enroulant autour de lui.

Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsque l'attaque, un Cero, repoussa le brouillard par le déplacement d'air provoqué. L'Arrancar ne le visait absolument pas, tirant dans la direction opposée. Il n'était pas difficile de comprendre ce qu'elle visait : l'autre Pécheur, Kahei Byakuren. Mais la raison lui échappait alors. Sal ne put s'empêcher de « buguer » un instant. En plein milieu du combat, l'Arrancar préférait s'en prendre à un adversaire qui n'était pas le sien, quitte à tourner le dos à la réelle menace. Bien sûr, en venant en aide à la Shinigami, peut-être s'imaginait-elle que cette dernière, redevable, viendrait l'aider en retour. Mais tirer ainsi à l'aveuglette n'était pas la meilleure idée... Elle pouvait tout aussi bien toucher mortellement son « alliée » et ainsi se mettre à dos les deux Pécheurs. Toutefois, son attaque fit mouche. Deux fois. Bien que Sal n'avait pas réellement vu ce qu'il s'était passé, il devait bien avouer que les deux reiatsu de l'autre côté du cimetière avaient soudainement fluctué et diminué brutalement suite au Cero, preuve indiscutable que Kahei et l'autre gamine s'étaient pris le rayon d'énergie. De plein fouet ? Aucune idée, mais là n'était pas la question.


 « Foutue catin ! Je vais te saigner à blanc ! »

De sa main droite, Sal invoqua sa lance enflammé qu'il jeta avec force et rage vers l'Arrancar, sans plus réfléchir au fait que, si jamais elle esquivait, le javelot de feu terminerait probablement sa course au milieu du combat de son compagnon.. Profitant de son élan, notre volcan ambulant pivota sur lui-même, invoquant un disque de flamme de sa main gauche qu'il propulsa d'un mouvement sec avant de plonger de lui-même vers le sol, frappant de sa main droite en y déchargeant son reiatsu, invoquant chaînes d'attaque et de capture qui firent voler le sol en éclat, comme une forêt de métal. Toutes n'avaient pas pour but de toucher leur cible, mais simplement de la gêner, de restreindre ses mouvements ou de la forcer à se vider de son reiatsu pour se débarrasser des chaînes, nettement plus résistantes que les anciennes, bien que dépourvues de flammes.

« Essaie de te sortir de là, Kate Maeda ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Dim 14 Juin - 16:40


Le cero percuta de plein fouet les deux combattants, aussi bien allié qu’ennemie.  Bon, pas grave,  ça devrait calmer leurs ardeurs. Ou les raviver. Une provocation de son adversaire ramena son esprit en place.

« Foutue catin ! Je vais te saigner à blanc ! »

Bon courage pour me saigner, songea Kate en fléchissant les jambes, jouant avec son bras pour voir qu’elle amplitude de mouvement il lui restait. Pas suffisamment pour continuer d’esquiver longtemps apparemment.

Pliant subitement les genoux, elle parvint à éviter in extrémis la lance de feu que lui lançait son adversaire, celle-ci filant rejoindre les deux autres protagonistes du combat. Se redressant maladroitement, elle frappa le disque qui venait en sa direction. Eclatant en une gerbe de flammes, le disque brûla son visage, provoquant d’étranges mais profondes crevasses dans son visage.

- Essaie de te sortir de là, Kate Maeda !
- Fils de ch...


Une chaîne s’enroula autour deux bras déjà immobilisé, puis une chaîne percuta son épaule, luire arrachant un cri de douleur. Renonçant désormais à sauver  son bras gauche, se contentant de tenter de préserver le droit libre afin de repousser quelques chaînes. L’immense majorité finit par la transpercer ses chairs à de nombreux endroits, sans qu’aucune goûte de sang ne s’écoule, ou par s’enrouler autour de son bras gauche et de ses jambes. Trop concentrée sur la défense de ses membres, elle ne vit pas la dernière chaîne d’attaque à temps. Redressant la tête, son œil droit aperçut l’espace d’un battement de cœur le danger.

Puis la chaîne transperça son crâne de part en part, envoya voler de la glace en tout sens.

Elle tomba à genoux puis, tandis que son buste demeurait immobile, son bras retomba doucement le long de son corps, la main crispée autour de son zanpakuto. De l’eau ruisselait le long de son visage, avant de venir se souiller sur le sol de cendres. Une petite voix tremblante, submergée par la douleur causée tenta de s’élever.

« C’é...c’était...c’était... »

La voix se perdit alors qu’elle demeurait tête baissée, la bouche ouverte, laissant une eau qui se teintait doucement de sang s’en échapper.

Sa dernière pensée ne fut pas pour le pêcheur en face d’elle.
Elle ne fut pas non plus pour l’homme qui l’avait convaincue de regagner Las noches.
Encore moins pour son espada, cet idiot de LLanto, qui allait sans doute la pleurer.
Ni même pour sa soeur qui la chérissait temps.
Non.

Sa dernière pensée viendrait un autre jour.

Se redressant lentement sur ses jambes, relevant la tête, elle fixa son adversaire de l’œil qui lui restait, brûlant d’une rage incontrôlable.

« C’était sensé faire mal ?! »

D’un simple mouvement de bras, elle trancha les chaînes qui retenaient ses jambes, puis, après un bref coup d’œil vers les chaînes qui enserra son bras gauche, elle abattit son arme sur son épaule. Avant même que son membre ne touche le sol, elle partit en sonido, apparaissant devant le pêcheur.

Sa resureccion lui avait permis de survivre à des dizaines de blessures toutes aussi graves, elle savait qu’elle ne pourrait désormais plus régénérer au cours de son combat, son organisme tout entier luttant pour rester en libération. Et dès que le resureccion cesserait...mieux valait il ne pas y penser et espérer que Yuki avait fait le travail. Son corps entier lui faisait mal, mais elle trouva la force de rassembler une quantité colossale de glace au bout de son bras, avant de projeter celui-ci vers le visage du pêcheur.

« Garra !»


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Primera Espada
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Niveau: 80
Expérience:
4500/20250  (4500/20250)
Spécialité: Hakuda
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Mar 16 Juin - 22:20



Apocalypse

Feat. So Many People

« Kate... »

Le prénom avait été à peine murmuré, alors qu'il empêchait Elthalen de continuer son discours. Il s'était interposé, là, entre le Tercera et le Capitaine Kenpachi. Une situation qui prouvait à tous qu'il avait, quand même, des cojones. Parce qu'il fallait être soit très courageux soit complètement con pour s'intercaler entre ces deux-là. Lui, là, il était surtout monstrueusement inquiet. Il l'avait senti une première fois, ce reatsu bien particulier, vacillant. Kate était en combat. Elle n'était pas très loin. Mais elle se battait. La deuxième fois qu'il avait senti son reatsu, il avait compris que les choses étaient très loin d'être satisfaisantes. Elle allait mourir. Il en était persuadé. S'il n'allait pas l'aider, elle allait mourir.
Rien d'autre n'avait d'importance.

Il laissa éclater son Reatsu en passant en Resureccion, sans prévenir personne de son débordement. La peur et la colère lui donnaient suffisamment de force pour tout envoyer valser. Peu importait les conséquences maintenant. Il apparaissait changé : son corps entier était recouvert d'une sorte d'armure, qui suivait en quelque sortes la forme de ses os, et cette armure était parcourue d'électricité, son masque en forme de courronne s'enfouissait dans ses cheveux et prenait ensuite la forme d'oreilles de lynx, et ses yeux s'étaient un peu plus assombris. Sous son regard, deux étranges morceaux de masque avaient une forme de larmes, et rejoignaient l'emblème de sa courronne. Enfin, ses cheveux atteignaient presque le bas de son dos, toujours aussi brillants.

Il n'avait pas laissé aux Shinigamis plus d'une seconde pour l'observer. Si tôt la barrière brisée, il avait perçu le reatsu de Kate comme jamais, et il avait filé droit vers elle, sans se retourner. Arrivé sur place, il avait mis une seule seconde à tout comprendre. Un peu plus loin, deux silhouettes s'affrontaient. Et là, Kate en resureccion affrontait un de ces types des Enfers. D'un Sonido, il fut dans son dos, et il passa une main protectrice autour d'elle, précautionneusement. Son propre reatsu ne craignait ni sa glace ni le feu de l'autre type, pas alors qu'il faisait vibrer le sien de cette façon.

« C'est fini. »

Le type était amoché. Et beaucoup plus faible que lui. Il longea d'abord l'aîle de glace de Kate, après avoir soigneusement fait en sorte qu'elle ne s'électrocute pas en restant contre lui. Il entailla sa main sur la glace de sa Fraccion, sans sourciller. Sa veste blanche voletait dans tous les sens alors que son reatsu se concentrait, déjà. D'un geste, il ouvrit grand la main et saisit le visage de l'autre. Il allait pouvoir sentir le sang du Primera couler le long de son visage. La chaleur qu'il dégageait brûla sa main, certes. Il sentit la douleur, et il se dit même, vaguement, que son entaille allait cautériser. Mais c'était trop tard pour lui, le sang était déjà contre sa main, sur son visage. Llanto serrait juste assez pour qu'il ne puisse, en aucun cas, s'extirper de son attaque. Et là, il chargea simplement un beau Cero. Le plus beau peut-être.

« Grand Rey Cero. »

D'aussi près, il doutait même qu'il reste une tête à ce type. Le rayon éclata au contact de sa peau, et après avoir fait son oeuvre, se diffusa légèrement vers le ciel de Karakura. Sans adresser un regard de plus à ce qu'il avait dans les mains, il le laissa chuter à souhait, se concentrant plus spécifiquement sur ce qui comptait à ses yeux.

« Kate... Tu restes avec moi, hein ? Garde ta resureccion. A n'importe quel prix, tu la gardes. On va te ramener à la maison... N'abandonne pas. Où est Yuki ? »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Mar 16 Juin - 22:43

Bon, malheureusement pour Sal, cette garce rousse avait esquivé sa lance avec une aisance toute relative, mais bien suffisante pour ne pas se faire violemment carboniser vive. Le souci venait simplement du fait que Kahei se trouvait grossomodo sur la trajectoire du projectile, sans véritable moyen, pour l'enflammé, de prévenir son compagnon d'arme qu'une attaque quasi-nucléaire était sur le chemin. Petit soulagement toutefois, le disque de flamme, lui, avait fait mouche. Le reste ne fut alors que pure jouissance pour le Pécheur. Son adversaire était tout aussi puissante que lui, peut-être même plus avec cette foutue restriction, mais ses coups faisaient mouches ! Les flammes dévoraient la chair, les chaînes s'agrippaient, tordaient, tiraient en tout sens, quand elles ne transperçaient pas la peau et les organes. Sans pourtant qu'aucune goutte de sang ne fasse son apparition, mais lui n'en avait.

Alors que le Pécheur s'apprêtait à dévorer entièrement cette Arrancar, goûtant à ses dernières paroles, baissant sa garde plus que de raison, le karma, si l'on peut dire, lui fit regretter ce soudain laisser-aller. Tout à son plaisir, yeux mi-clos, le cri, violent, enragé, de l'Arrancar résonna soudain, le prenant par surprise. Mais alors qu'il écarquillait son regard, sursautant presque, tout ce qu'il vit fut des chaînes brisées, un bras coupé d'où s'échappaient des gerbes de sang. Devant lui, la rouquine avait déployé ce qui devait être toutes ses forces restantes, faisant fi de ses blessures qui en aurait tué plus d'un, elle frappa de son bras couvert de glace, bien décidé à abattre sa cible. Par réflexe, le Pécheur voulu invoquer sa défense. Trop lent, seule une chaîne fit son apparition, déviant l'attaque qui ne frappa point son visage, mais transperça son ventre, déchirant les chairs sur son flanc droit. Il avait être presque fait de flammes, le sang se déversa par flots entiers, telle une rivière de douleur et de rage.

Mais alors qu'il souffrait le martyr, reculant, titubant, luttant pour ne pas tomber, quelque chose fit son apparition. C'était rapide, c'était puissant. Trop pour que le Pécheur puisse déterminer ce dont il s'agissait, son regard troublé par la perte de sang soudaine, la douleur et la colère. Tout ce qu'il vit fut du rouge. Non pas celui de la rage, mais encore la vue du sang. Il ne réalisa que trop tard que son visage était pris dans un étau dont il ne pourrait se libérer. Il ne réalisa pas que ce sang qui coulait sur son visage n'était pas le sien, pas plus qu'il ne comprit ce qu'il se passait. Une lumière vive, trop, brûlant sa rétine, sa chair, ses os. La douleur fut fulgurante, instantanée, puis plus rien.

Sal n'eut pas le temps de crier, pas le temps de bouger. La porte des Enfers s'ouvrit sur lui avant même que son corps ne touche le sol, avalant ce qu'il restait de son corps alors que ce dernier se désintégrait.
Revenir en haut Aller en bas
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Sam 20 Juin - 18:24


Apocalypse.

L'apocalypse avait frappé leur terrain de combat. Alors qu'il reprenait ses esprits, il pouvait parfaitement sentir le déchainement des forces, plus loin. Et alors qu'il se concentrait sur son environnement, il sentit le reatsu de la demoiselle se rapprocher de lui, et il fit tinter sa clochette pour qu'elle soit déséquilibrée au moment de le toucher. Il tourna alors sur sa jambe d'appui, et frappa sa lame avec le manche de sa faux. Pourquoi le manche ? Pourquoi ne pas planter sa lame dans sa chair tendre ? Lui-même aurait été incapable de lui répondre. Un réflexe, sans doute, qui sauva probablement la vie de la shinigami. Car, pas plus tôt qu'il la repoussa, une attaque de Sal fila droit sur eux, et il bondit en arrière pour esquiver cette lance. Il roula au sol, constatant les dégats sur le sol du cimetière.

« Mais qu'est-ce qu'ils foutent... ? »

Il haletait. Il était épuisé. Les deux combattants, là-bas, se déchainaient. S'ils ne faisaient pas plus attention, ils pourraient finir par les avoir, lui et la Shinigami. C'aurait été fort stupide de finir vaincu sans avoir même eu le temps d'approcher son adversaire. Le Pécheur se releva lentement, ses jambes tremblaient légèrement. Peur. Stress. Douleur. Il ne voulait plus continuer ce combat. Il voulait s'enfuir. Il voulut appeler Sal et lui hurler de se retirer... et il sentit alors. Il sentit cette puissance effrayante qui filait droit sur eux sans aucune retenue. Et ce n'était pas le reatsu d'un des leurs, loin de là.

« SAAAL ! » hurla-t-il.

Mais c'était trop tard. Il resserra les doigts sur son Zanpakuto libéré, conscient qu'il n'était absolument pas de taille, surtout maintenant que Sal s'était fait attrapper. Il assista sans broncher à son anihilation. Un frisson d'angoisse parcourut son dos alors qu'il vit la Porte des Enfers s'ouvrir et l'avaler. Il se sentait mal. Il matérialisa un mur de chaines entre lui et la Shinigami, et il bondit à plusieurs mètres pour être en sécurité, ou du moins, légèrement hors de portée. Un autre reatsu tout aussi puissant arrivait sur eux. Il était pris au piège. Il leva la main pour tenter de briser sa chaine. Avec un peu de chance, il pourrait en prendre un avec lui en mourrant. Mais en plein milieu du mouvement, il s'arrêta, figé. Il avait reconnu cette pression spirituelle, il reconnaissait maintenant la silhouette qui s'approchait de lui. Kyoraku Shunsui... Capitaine Commandant du Gotei 13. Il tint une seconde. Une seconde de trop, immobile, ébahi, terrifié. Pourquoi cet homme était-il encore ici ? Pourquoi se retrouvait-il toujours sur son chemin !?

Sans plus attendre, il fit volte-face, et utilisa toute la vitesse qu'il pouvait pour fuir, sans se retourner, dans l'espoir, infime, qu'il réussisse à leur échapper tous. Cet espoir ne se réalisa pas : pas plus éloigné de quelques mètres, un de ces sorts qu'il avait maudit l'immobilisa en plein vol. L'homme se tenait là, non loin de lui. Il pouvait sentir son reatsu, il avait vu sa lame. Il se tenait dans son dos. Il allait le tuer. Et Kahei refusait de se laisser faire, une nouvelle fois. Il n'abandonnerait pas. Il laissa éclater tout son reatsu pour briser le bakudo.
La peur avait cessé depuis longtemps de lui donner des aîles. C'était désormais un poids dans le fond de son estomac, qui le clouait au sol.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Sam 20 Juin - 23:29



Apocalypse : event 1






Ding… Comment ça, qu’est ce que ?! Whoaaa le monde semblait plus instable un instant, et Naora chancela, du moins commença de chanceler, mais fut accueilli par la faux qu’elle fut incapable d’esquiver. Par une chance inespérée, le Pécheur semblait d’avantage préoccuper par le fait de l’éloigner que de la tuer et la fit voltiger plusieurs mètres plus loin. Juste avant l’impact, la shinigami eut le temps de penser en un éclair « ça va pas arranger l’état de mes vêtements.».

Un roulé-boulé et une tentative de réception plus loin, plus ou moins classe, Naora récupéra son zanpakutô tombé à ses côtés, se redressa en se tenant les côtes et en grimaçant, un peu groggy. Elle cligna des yeux afin de voir ce qu’il se passait. Une fois avoir repris ses esprits, son cœur fit un bond de… peur, parfaitement, mais totalement justifié au moment où une présence d’une puissance la dépassant largement se fit sentir – et même voir lors du Grand Rey Cero. Un Espada, et surement pas le dernier, était devenu fâché. Très fâché. La shinigami chercha son adversaire des yeux mais ne vit qu’un mur de chaîne. Il avait fui. Excellente idée, peut être devrait-elle en faire de même. Quoique s’était un peu honteux comme pensée, elle secoua la tête histoire de la chasser, mauvaise idée, le monde vacilla à nouveau, elle tomba par terre.

Soudain dans le ciel une lumière, sous forme de colonne, en sortie, encore plus visible grâce à l’obscurité qui avait fini par tomber. Celui qui s’était énervé s’en retournait apparemment chez lui. Une autre forte présence spirituelle… Encore ?! Ah, mais cette fois shinigami, et venant dans la direction de son adversaire. Le So-Taicho en personne. La honte ! Un peu paniquée, Naora chercha autour d’elle de quoi se cacher, son uniforme en lambeau et son état n’étant pas très glorieux. Enfin se cacher aussi remarque. Alors elle ne bougea pas, ses jambes un peu en grève et contusionnés de toute façon, peu partantes pour aller faire un petit tour.


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Primera Espada
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 21

Feuille de personnage
Niveau: 80
Expérience:
4500/20250  (4500/20250)
Spécialité: Hakuda
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Dim 21 Juin - 0:52



Apocalypse

Feat. So Many People

Il la tenait dans ses bras, utilisant son reatsu pour faire barrière entre elle et tout le reste, afin qu'elle ne soit plus affecté par aucune puissance extérieure. Il était arrivé juste à temps, pensait-il. Quelques minutes de plus, et il n'aurait retrouvé qu'un cadavre à la place de sa Fraccion. Un choc qu'il aurait très difficilement supporté. Il fit attention à ses blessures, la soulevant toujours dans ses bras sans serrer, et il avisa d'un regard que Kyoraku l'avait suivi. Lui aussi avait, apparemment, des soldats à protéger. Il l'observa encore, alors qu'il quittait sa resureccion. Inutile de mettre plus de pression spirituelle à cet endroit, et Kate se sentirait mieux s'il n'émettait pas autant de puissance. Il l'avait utilisé avant tout pour la rejoindre plus vite, et pour écraser ses adversaires sans attendre. Mais désormais, Kyoraku pouvait se charger du reste.

« Respire, Kate. C'est fini, je te ram... KATE ! »

Là, dans ses bras, sa Fraccion venait de perdre sa resureccion. La glace fut soudain remplacée par du sang. Trop de sang. Il n'avait jamais été un grand guérisseur, et il était bien incapable de lui sauver la vie si elle continuait à se vider de son sang contre lui. Il constata l'ampleur des dégats assez facilement, et s'appliqua à déchirer sa propre veste pour lui bander les blessures les plus graves. Il n'avait pas même fini de s'occuper de la première quand une lumière les enveloppa, elle et lui. Avec une certaine forme de soulagement, il se laissa attirer vers le haut dans cette Negacion. Ils rentraient. Elle allait pouvoir être soignée, elle allait être en lieu sûr.

« Kyoraku Shunsui ! » cria-t-il au Shinigami.

Il montait tout doucement vers le trou dans le ciel, le Garganta qui allait le ramener chez lui. Auprès des siens.

« Notre discussion n'est pas finie ! Nous nous reverrons ! »

Ses vêtements blancs étaient tout tachés du sang de sa subbordonée, et son visage marquait son angoisse bien plus que sa colère. Il leva la tête vers sa destination, et pria pour que le temps accélère, jusqu'à-ce que Kate soit hors de danger.



[ A quitté le RP ]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Ven 26 Juin - 0:00

J'avais quitté la zone des dignitaires pour rejoindre la zone de crise. Suivant l'arrancar Llanto, je sentais clairement que la tension régnait vers notre destination même si je n'avais encore aucune idée de ce qui se passait là-bas. Des reiatsu vacillaient, disparaissaient, c'était la guerre.

J'étais arrivé, la scène était complexe à analyser. La majorité des gens étaient blessés, la bataille avait fait rage dans le coin, c'était évident. Il me fallait déjà déterminer qui était blessé, qui ne l'était pas. Une porte des enfers venait de se refermer, donc un des pecheurs avait été massacré par Llanto. Il restait Llanto et une femme, surement son assistante, en piteux état, morte s'il ne l'avait pas remarqué. Une shinigami et... ce gamin de la dernière fois. Un flash jaune, immobilisé. Il avait l'air de rouspéter en réponse à mon kido mais je n'avais pas le temps de gérer ça en même temps, la situation était vraiment compliquée.

Depuis tout à l'heure, je sentais sa présence mais j'étais resté dos à la shinigami et je tirais un peu la gueule, c'était ni digne d'un Taicho, ni digne de celui que je représentais à la Soul Society. Je me retournais en tirant un large sourire et en avançant vers elle :

- Je suis vraiment désolé pour avoir mis autant de temps à venir, tu vas bien au moins ma petite ?

Je retirais ma veste fleurie et la posait sur les épaules de la jeune shinigami, recouvrant son minuscule corps comparativement à la taille de la veste.

Je regardais maintenant les arrancars, Llanto semblait pleurer la mort de son amie, j'allais lui adresser un mot sympa avant qu'il ne prenne le départ en me lançant un mot pas très étonnant venant de lui impliquant que l'on doive se revoir.

La bataille touchait à sa fin, des morts étaient à déplorer mais heureusement la Soul Society s'en sortait bien, la gamine irait surement faire un tour à la 4ème avant de reprendre du service. Nous n'étions plus que trois, le pecheur, la shinigami et moi.

- Et bah alors mon ptit gars, t'es du genre à agresser les femmes ?

Si mon propos semblait léger, le ton était plutôt grave, je ne lui adressais même pas un regard, comme si je lui faisais la morale.

Ma veste de capitaine était découverte, un "1" se dessinait sur mon dos, je m'asseyais en tailleur en regardant les deux autres personnes à mes côtés.

- Bon voila ce qu'on va faire, j'avoue que je m'attendais pas à un combat de cette ampleur, le Hueco Mundo va pleurer ses morts donc on devrait avoir la paix un petit moment. Jolie shinigami, tu vas faire un saut à l'infirmerie te requinquer. Toi mon p'tit gars, c'est la taule qui t'attend, tu vas aussi faire un tour par les interrogatoires fin la routine quoi. Je préfère éviter de te présenter au Central où ils vont me retirer ma juridiction sur cette affaire et vont t'emprisonner alors autant pour toi que pour moi, mieux vaut qu'on reste entre nous, tu seras hébergé par la première division, même si c'est en taule, dis toi que c'est un putain d'honneur.

Je laissais passais quelques secondes à regarder dans le vide :

- Allez les enfants, on y vaaaaaa.

Je me relevais et allait vers le pecheur et la shinigami. J'étais objectivement beaucoup plus grand qu'eux, je saisissais la shinigami et la relevait délicatement puis je prenais le pecheur immobilisé, renforçait ses liens au niveaux des bras et des jambes et le calait sur mon épaule comme un sac de patates.

- Comme tu peux le voir, j'ai un peu les mains prises, je te laisse t'occuper de l'ouverture du Senkaimon s'il te plaît ?

proposais-je à la shinigami tout souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Prince des Enfers
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 24/02/2015

Feuille de personnage
Niveau: 57
Expérience:
4115/14500  (4115/14500)
Spécialité: Zanjutsu
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Ven 26 Juin - 16:27


Apocalypse.

Il avait beau se tortiller, se démener comme un petit diable, il n'arrivait pas à faire céder le bakudo. Ses doigts étaient fermement accrochés à son arme, qui n'avait pas encore quitté sa libération. Il serrait si fort que les jointures blanchissaient à vue d'oeil. Il se sentait pris au piège. Il était pris au piège. Et il ne connaissait pas pire sensation.

« Et bah alors mon ptit gars, t'es du genre à agresser les femmes ?
- Je n'ai pas... »

Il ne finit pas sa phrase. Vu l'état dans lequel il était, et la shinigami aussi, rien de ce qu'il pouvait dire n'allait jouer en sa faveur. Ils étaient tous les deux à moitié morts : est-ce qu'il pouvait le regarder droit dans les yeux et lui dire : c'était pas moi ? Le fait qu'il n'avait effectivement pas eu l'occasion de la blesser et que toutes leurs blessures avaient été infligées par les deux autres combattants... de toute façon, le Sotaicho n'allait pas le croire.

« Bon voila ce qu'on va faire, j'avoue que je m'attendais pas à un combat de cette ampleur, le Hueco Mundo va pleurer ses morts donc on devrait avoir la paix un petit moment. Jolie shinigami, tu vas faire un saut à l'infirmerie te requinquer. Toi mon p'tit gars, c'est la taule qui t'attend, tu vas aussi faire un tour par les interrogatoires fin la routine quoi. Je préfère éviter de te présenter au Central où ils vont me retirer ma juridiction sur cette affaire et vont t'emprisonner alors autant pour toi que pour moi, mieux vaut qu'on reste entre nous, tu seras hébergé par la première division, même si c'est en taule, dis toi que c'est un putain d'honneur. »

Il dégluttit, soudain rattrappé par l'angoisse. Etaient-ils vraiment capable de le retenir en prison ? Ma foi. Il n'avait pas vraiment l'intention de se plier au jeu, histoire de vérifier... De nouveaux liens vinrent s'ajouter, et il se sentit soulevé, alors qu'il essayait de faire bouger son arme. Il forçait. Il se débattait. Il pouvait presque sentir un bakudo craquer doucement, mais rien qui suffirait à se sortir d'affaire.

« Comme tu peux le voir, j'ai un peu les mains prises, je te laisse t'occuper de l'ouverture du Senkaimon s'il te plaît ?
- Lache moi ! »

Il planta ses dents là où il pouvait, avec toute la rage et la peur qui l'animaient, et il serra la machoire jusqu'à sentir le gout du sang dans sa bouche.

« Eh. Doucement, chaton. »

Rien à faire, la prise ne se desserrait pas, et il avait seulement été repoussé. Il refusait, il refusait d'être emmené ! Son reatsu bouillonnait comme jamais. Il pouvait peut-être emettre suffisamment de pression spirituelle pour briser la chaine. Oui. C'était probablement pas si différent d'un shikai. Alors il monta. Il monta. Il monta encore, et il put presque l'entendre se fissurer. Il se débattit encore. Il s'apprêta à laisser tout son reatsu exploser, quitte à mourir, quitte à être emmené en Enfers une nouvelle fois, quitte à souffrir encore pendant des jours et des jours...

Il eut à peine le temps de voir le coup venir. Il apperçut l'arme du Shinigami du coin de l'oeil, et la douleur le saisit, une seconde à peine, avant qu'il ne perde connaissance, sa pression spirituelle retombant complètement, son corps s'affaissant, et son Zanpakuto reprenant sa forme scellée. Ses doigts se détendirent juste assez pour que l'arme lui échappe, et elle tomba au sol dans un bruit désagréable.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   Dim 28 Juin - 15:33



Apocalypse : event 1






Ah non, non le so-taicho ne venait pas de…si aargh mais quelle-horreur ! Durant une fraction de seconde Naora eu le réflexe d’avoir envie de jeter la veste ROSE à FLEURS loin, très loin d’elle comme si il s’agissait d’une chose impie mais heureusement, la politesse, la douleur et l’utilité du vêtement l’en empêcha. Aussi elle se contenta de dire avec le plus de conviction et neutralité possible :

- Arigato.

Mouais. Mais sérieusement ça lui faisait bizarre, et puis ce n’était pas du tout à sa taille. En fait, Naora se sentait absolument ridicule dedans. C’était mieux que de se trimballer avec des vêtements déchirés quand même, la shinigami n’allait pas se plaindre. Par contre… Elle n’était pas PETITE, aargh, déjà que le combat biaisé l’avait mise de mauvaise humeur, mais lui parler comme si elle était…. Une gamine lui mettait les nerfs en boule, supérieur ou pas. Néanmoins c’était le so-taicho, elle aurait dû s’en douter. Il avait fait le déplacement en personne, du moins, à la suite d’un arrancar qu’elle avait entraperçu en train de partir- pas trop mal le type en plus pour un hollow-évolué mais là n’est pas la question – alors il fallait être reconnaissante. Un minimum. D’une voix un peu plus faible qu’elle le croyait elle mentit :

- Ca va.

En fait non, pas du tout mais avec un peu de chance elle tiendrait jusqu’au locaux de la 4eme division. De toute façon elle était obligée, autant par fierté que par manque de personnels. Bon, par contre il allait falloir préciser un détail, histoire que l’adversaire ne prenne pas l’honneur des coups et blessures.

- En fait c’est pas lui, c’est les deux autres combattants, ils savaient pas viser.

Non mais. L’ennemi, le voilà dans de beaux draps. A force de s’exciter il se prit un coup sur la tête pour le calmer, et cela mit le doute à Naora… Il avait l’air de pouvoir gagner en puissance, alors elle réalisa que peut être, elle n’aurait pas gagné ce combat. Quand au so-taicho, il venait d’achever son plan sans le savoir. Le type étrange serait capturé et ramené. Le zanpakutô de celui-ci tomba quand il perdit connaissance. Prévoyante, Naora le ramassa en grimaçant de douleur. Bien sûr c’était un Pécheur mais pour une raison étrange il était aussi shinigami, avec un shikai, et se serait cruel de séparer l’arme de son manieur. De sa main libre elle ouvrit la porte du Senkaimon à l’aide d’Hime. Les shinigami pourraient retourner chez eux. Avec un invité forcé.


codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event n°1 : Apocalypse - Les Combats   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event n°1 : Apocalypse - Les Combats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» rapport de bataille apocalypse
» Fin des combats
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Hell on Earth :: 
Zone RPG
 :: Monde des Humains :: Karakura :: Cimetière
-