Forum RPG sur le manga Bleach
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Deux fragments à plumes [PV : Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Deux fragments à plumes [PV : Kate]   Dim 12 Avr - 16:43


Une nouvelle journée commençait pour Amadeo qui déambulait encore dans le domaine de Las Noches. Il était arrivé depuis peu, et avait été pris sous l'aile de Llanto depuis encore moins de temps. A peine quelques jours. Et pourtant, le nouveau Fraccion avait vu en lui quelque-chose de... familier. Il ne saurait pas dire quoi, car sa mémoire avait de nombreux trous. Il ne se rappelait ni de sa vie en tant qu'humain, ni de celle en tant que Hollow simple. Son dernier souvenir remontait au moment où il était devenu Adjuchas, mais pas avant. Et ses souvenirs de Hollow avait laissé en lui un fort instinct de survie qui semblait tout nouveau pour lui. Lorsqu'il regardait les autres Arrancars autour de lui, tous avaient l'air de suivre son instinct comme si c'était ce qui les avait toujours guidés, et qu'il n'y avait pas d'autre voie à suivre. Ce n'était pas le cas d'Amadeo. Son instinct lui dictait des choses, mais ce n'était qu'une moitié d'un tout. Une autre moitié, bien différente, lui donnait des informations, et le poussait à les analyser en profondeur pour les comprendre. Aucun Arrancar ne semblait avoir ce genre de problème, alors Amadeo sentait une certaine solitude s'installer en lui. Une solitude que seul Llanto semblait capable de guérir par sa présence. Étrange.

Amadeo longea un long couloir, à un pas lent, observant la structure du palais avec un œil avisé. L'architecture était pour le moins simpliste, mais grand. A croire qu'on l'avait bâti pour pouvoir y laisser entrer des Menos, ou bien des Huge Hollows. Alors que la plupart des Arrancars, à deux ou trois exceptions près, faisaient la taille d'un humain ou presque. Peut-être était-ce pour laisser plus d'espace pour les Ressureccion, qui pouvaient se montrer plus volumineux. Mais ce qui intéressait le plus Amadeo, c'était la cour intérieure : Un désert blanc à perte de vue, semblable à celui du Hueco Mundo, et des piliers rouges qui le transperçait de parts en parts. Le Fraccion leva le nez, et ses yeux se posèrent sur le ciel bleu. Il se demandait comment un mirage comme celui-ci pouvait exister, étant donné que le ciel du Hueco Mundo était toujours noir comme la nuit. Du Kido, peut-être ? Étant donné que c'était un certain Aizen Sousuké, ex-Shinigami qui l'avait bâti, ce ne serait pas impossible.

Amadeo n'aimait pas ce ciel. Il était bien trop différent du Hueco Mundo, où il s'y sentait... plus à l'aise.

Il se souvenait de ce moment. Ce moment où il était devenu un Adjuchas, et qu'il avait hurlé à la lune pour ensuite s'envoler dans les nuages et chevaucher le vent. Ce palais ne lui inspirait pas cette sensation. Il ne se sentait pas chez lui. Il avait envie de partir, et de voler à nouveau. Mais cette vie n'aurait aucun sens. Aucun but. Alors qu'il y avait une chance qu'il en trouve ici, à Las Noches. Amadeo soupira face à ce dilemme. C'est à ce moment que son Pesquisas l'avertit de l'approche d'un autre Arrancar. Il ne connaissait pas ce Reiatsu, et pourtant il semblait lui être familier... Par pure précaution, les sens d'Amadeo se mirent en alerte, au cas où il se ferait agressé, ce qui apparemment était monnaie assez courante dans cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux fragments à plumes [PV : Kate]   Ven 24 Avr - 18:16


Les pas de Kate résonnaient dans les immenses couloirs vides, portant une arrancar pensive. La tête penchée en arrière, reposant nonchalamment  sur ses vertèbres engourdies. Au dessus d’elle, le plafond de las noches n’avait aucun contraste à offrir, aucune couleur, pas même un semblant de raison d’exister.

Plus que la démesure de sa structure anarchique et inutile, c’était le toit qui gênait Kate depuis son retour à Las Noches. Loin de l’inspirer, ou lui donner un sentiment de liberté, la hauteur qui le séparait du sol renforçait encore l’impression d’insignifiance qu’avait la privaron par rapport à celui ou ceux qui avaient conçu l’endroit. Comme si la structure lui susurrait que eu importe sa taille, elle pouvait contenir n’importe quel hollow ou arrancar.

Et ce sentiment d’oppression n’aidait en rien l’indécision de la jeune femme à rester à Las Noches. Elle était récemment revenue auprès de ses autres camarades arrancars, guidée par l’instinct qui voulait qu’elle prouve sa supériorité aux autres guerriers vêtus de blanc. Qu’elle abatte ses adversaires, brise leur résolution, et écoute les lamentations de leurs fraccions. Qu’elle gravisse une à une les marches vers le sommet, qu’elle reprenne sa place auprès de l’espada. C’était cet instinct qui l’avait poussée à demander au primera espada d’intégrer sa fraccion, afin de pouvoir croiser le fer avec des adversaires dignes qu’elle. Même si sa fierté lui dictait de ne jamais se soumettre à un autre hollow, de ne jamais être rabaissée à ça, elle qui jadis était espada.
Et parfois, une autre part d’elle voulait enterrer ces envies de gloire et de respect. Faire taire tout ces arrancars qui murmurait sur son chemin à quel point elle était pitoyable en tant que privaron. C’était un sentiment qui s’était lentement imprégné en elle, combat après combat, lorsqu’elle avait réalisé que la soif de destruction d’un guerrier ne pouvait jamais être apaisée. Qu’après chaque bataille, le sentiment d’euphorie et d’adrénaline s’estompait, et qu’il lui faudrait de  nouveau risquer sa vie pour goûter cette euphorie éphémère.  Qu’il lui vaudrait mieux chercher le contentement d’une autre manière.

Étrangement, elle avait le sentiment que, si elle était l’une des rares à éprouver cette sensation, c’était car elle était trop faible pour demeurer au pinacle de la puissance des arrancars, et trop forte pour mourir au combat. Et à la fois trop faible pour constituer un challenge intéressant.

C’était dans ce genre d’instant qu’elle avait le sentiment de comprendre des individus comme le tercera Espada. Loin de s’enfermer dans la discipline ou l’obéissance d’autres espadas, celui-ci donnait libre cours à toutes les pulsions qui le traversaient, y compris les plus loufoques. Il vivait sans barrière aucune, sans règles autres que celles qu’il se dictait.
Cette pensée fit sourire, Kate dans sa marche, alors qu’elle resongeait au jour où lui et Yuki l’avaient convaincue de revenir à Las Noches. Paradoxalement, elle qui était revenue pour faire la connaissance d’autres arrancar avait préféré se murer dans le silence et la discrétion. Enfin, tant que ses troubles du comportement ne décidaient pas du contraire. Elle avait à peine pris la peine de s’enquérir de qui étaient les autres fraccions du primera, préférant de loin rester seule à attendre ses ordres.

Les ordres, les règlements, les lois, et ce toit. Ce fichu toit qui empêchait de voir le ciel. Un semblant d’hérésie pour l’arrancar qu’elle était, qui se remémorait les mots de Barragan-sama, le seul Roi légitime à jamais avoir régné sur le hueco Mundo, le Vasto Lorde le plus puissant qu’ait connu ce désert.

« Je n’ai pas besoin de toit, le Hueco Mundo tout entier est mon royaume. »

Et le ciel tout entier est mon domaine, songea la privaron avec amertume en se remémorant l’époque où, Adjuchas, elle se laissait porter dans le ciel nocturne du Hueco Mundo. C’était tout ce qu’elle regrettait de sa vie de Menos Grande, la sensation du vent sur son masque.
Aucun autre ne pouvait comprendre ça, elle était l’une des seules à avoir perdu sa faculté à réellement voler avec son arrancarisation.
D’ailleurs, les reliquats de son masque lui valaient parfois des moqueries de la part d’autres, qui y voyaient des oreilles de chat au lieu des plumes qu’elles figuraient. C’était sa soeur à elle qui était un félin, ce qui expliquait son attirance pour Llanto-chan, le lynx. Et forcément, tout le monde pensait que les jumelles se devaient d’avoir une resureccion identique. Par tous les diables, elles étaient jumelles ! J-U-M-E-L-L-E-S ! Pas siamoises ! Et elle était un...

« Grand-Duc ! »

Soudainement, elle percuta un obstacle, le sol se déroba sous ses pieds alors qu’elle basculait en avant, le regard vide, la bouche grande ouverte s’écriant alors d’un « Hou ! » digne d’un hibou tandis qu’elle achevait sa chute sur le malheureux qui était plongé dans ses pensées.
Beaucoup trop investie dans ses pensées, elle s’était mise à courir machinalement, avant de commencer à effectuer de temps en temps des sonidos, tentant inconsciemment de retrouver la sensation de vent sur son visage. Lancée à une telle vitesse, elle avait réussi à prendre par surprise un pauvre malheureux qui avait fait l’erreur de réagir un dixième de seconde trop tard.
Désormais installée sur son matelas humain, la privaron se reconnecta à la réalité, clignant des yeux à plusieurs reprises. Le redémarrage du système pris quelques secondes durant lesquelles elle resta silencieuse, bras tendus en avant.

Au dessus d’elle, le plafond avait laissé place à un ciel d’été bleu, plus que déstabilisant pour une arrancar habituée à une lune permanente et dont la resureccion ressemblait à un oiseau nocturne d’une région où il faisait moche toute l’année. Plus que jamais, elle avait désormais envie de percer ce dôme et s’évader vers le ciel nocturne. Après, tout, s’il était interdit aux quatres premiers espadas d’entrer en resureccion, c’était bien pour préserver ce dôme, il devait donc être possible de le briser.

En dessous d’elle, l’autre arrancar, au reatsu vaguement familier devait supporter une privaron espada légèrement trop ronde, et qui pesait donc son poids. Elle cligna de nouveau des yeux, et le salua, comme si tout était parfaitement normal :

« Salut. »


Une fois ceci dit, elle ne fit aucun effort pour se relever, profitant de la position, plutôt confortable finalement. Pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Deux fragments à plumes [PV : Kate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Hell on Earth :: 
Zone Flood
 :: Archives des RPs
-